Yamaceratops

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Yamaceratops dorngobiensis

Yamaceratops
Description de cette image, également commentée ci-après
Vue d'artiste de Yamaceratops.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Sauropsida
Super-ordre Dinosauria
Ordre  Ornithischia
Sous-ordre  Cerapoda
Infra-ordre  Ceratopsia
Clade  Neoceratopsia

Genre

 Yamaceratops
Makovicky & Norell[1], 2006

Nom binominal

 Yamaceratops dorngobiensis
Makovicky & Norell[1], 2006

Yamaceratops est un genre éteint de dinosaures cératopsiens assez primitifs, découvert dans le Crétacé supérieur du désert de Gobi en Mongolie. Ses fossiles proviennent de la formation géologique de Javkhlant, datée lors de la découverte du Crétacé inférieur mais attribuée, suite à de nouvelles études en 2009, au Santonien (Crétacé supérieur), soit il y a environ entre 86,3 à 83,6 millions d'années[2].

Le genre ne contient qu'une seule espèce, Yamaceratops dorngobiensis, décrite par Makovicky et Norell en 2006[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de genre Yamaceratops, qui signifie littéralement « face cornue de Yama », combine le nom de « Yama », une divinité bouddhiste tibétaine, et les mots du grec κέρας (kéras) signifiant « corne » et ὤψ (ops) signifiant « visage ». L'épithète spécifique dorngobiensis fait référence à la région de Dornogovi dans l'est de la Mongolie où les fossiles ont été découverts[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le genre n'est connu que par un crâne partiel et quelques os isolés qui indiquent qu'il s'agit d'un cératopsien de petite taille, 1,50 mètre de long selon Thomas Holtz[3]. Pour les inventeurs de l’espèce, sa petite collerette avait plus un rôle défensif que de parade[1].

Le fossile d'un œuf avec un embryon d'ornithischien a été découvert dans des sédiments contenant des restes fossiles de Yamaceratops. Il pourrait appartenir à ce genre[4].

Classification[modifier | modifier le code]

En 2006, les inventeurs de Yamaceratops le placent entre les genres Liaoceratops et Archaeoceratops au sein du clade des néocératopsiens. Il a ensuite été regroupé dans la famille des Archaeoceratopsidae.

En 2014, une analyse phylogénétique des cératopsiens, conduite par Andrew Farke et al.[5], ne retient plus le taxon des Archaeoceratopsidae. Ils reclassent Yamaceratops comme un néocératopsien en groupe frère d'Auroraceratops.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e (en) Peter J. Makovicky et Mark A. Norell, « Yamaceratops dorngobiensis, a new primitive ceratopsian (Dinosauria: Ornithischia) from the Cretaceous of Mongolia », American Museum Novitates, vol. 3530,‎ , p. 1–42 (DOI 10.1206/0003-0082(2006)3530[1:YDANPC]2.0.CO;2)
  2. (en) David A. Eberth, Kobayashi, Yoshitsugu, Lee, Yuong-Nam, Mateus, Octávio, Therrien, François, Zelenitsky, Darla K. et Norell, Mark A., « Assignment of Yamaceratops dorngobiensis and associated redbeds at Shine Us Khudag (eastern Gobi, Dorngobi Province, Mongolia) to the restricted Javkhlant Formation (Upper Cretaceous) », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 29, no 1,‎ , p. 295–302 (DOI 10.1080/02724634.2009.10010384)
  3. (en) Holtz, Thomas R. Jr. (2011) Dinosaurs: The Most Complete, Up-to-Date Encyclopedia for Dinosaur Lovers of All Ages, Winter 2010 Appendix.
  4. (en) Amy M. Balanoff, Mark A. Norell, Gerald Grellet-Tinner et Matthew R. Lewin, « Digital preparation of a probable neoceratopsian preserved within an egg, with comments on microstructural anatomy of ornithischian eggshells », Naturwissenschaften, vol. 95, no 6,‎ , p. 493–500 (PMID 18347769, DOI 10.1007/s00114-008-0347-2, Bibcode 2008NW.....95..493B)
  5. (en) A. A. Farke, W. D. Maxwell, R. L. Cifelli et M. J. Wedel, « A Ceratopsian Dinosaur from the Lower Cretaceous of Western North America, and the Biogeography of Neoceratopsia », PLoS ONE, vol. 9, no 12,‎ , e112055 (PMID 25494182, PMCID 4262212, DOI 10.1371/journal.pone.0112055)