Yakuza: Like a Dragon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Yakuza
Like a Dragon
Yakuza Like a Dragon Logo.png

Développeur
Éditeur
Distributeur
Réalisateur
Ryusuke Horii
Scénariste
Masayoshi Yokoyama
Compositeur
Hidenori Shoji
Producteur
Hiroyuki Sakamoto
Daisuke Sato

Date de sortie
PlayStation 4

Xbox One, Xbox Series, Windows

PlayStation 5
Genre
Mode de jeu
Solo
Plate-forme

Langue
Voix en japonais ou en anglais, sous-titres en français
Moteur
Dragon Engine

Évaluation
PEGI 18 (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Yakuza

Yakuza: Like a Dragon[note 1] est un jeu vidéo de rôle développé par le Ryu ga Gotoku Studio et édité par Sega. Il s'agit du septième épisode de la série Yakuza. Il est publié au Japon le sur PlayStation 4[1] et dans le monde entier le sur PlayStation 4, Xbox One, Microsoft Windows et sur Xbox Series, en exclusivité temporaire sur console next-gen, puis le sur PlayStation 5 sous le titre Yakuza: Like a Dragon International[note 2].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire de Kiryu Kazuma s'étant achevé avec le sixième épisode, le joueur incarne un nouveau héros nommé Ichiban Kasuga, une toute nouvelle recrue de la famille Arakawa qui appartient au Clan Tojo. Le , sur ordre du patriarche de sa famille, Masumi Arakawa, il a accepté de purger une peine de prison pour un crime qu'il n'a pas commis, afin de protéger le véritable meurtrier, le capitaine de sa famille Jo Sawashiro. En agissant ainsi, Ichiban pensait qu'il serait accueilli comme un héros et qu'il serait reconnu comme un homme d'honneur auprès des yakuzas. Mais la vérité est toute autre lorsqu'il sort de prison en 2019, soit 18 ans plus tard. En effet, il apprend que le Clan Tojo a été anéanti par Arakawa qui s'est allié à l'Alliance Omi et en est devenu le capitaine. De plus, lorsqu'Ichiban tentera de lui demander pourquoi Arakawa agit de cette façon, il n'hésitera pas à lui tirer d'une balle dans le ventre.

Grièvement blessé, Ichiban se retrouve nu et SDF, loin de Kamurocho, dans le quartier fictif d'Isesaki Ijincho à Yokohama et décide de prendre son destin en main pour découvrir ce qui se cache derrière cette trahison de l'homme qu'il respecte le plus au monde. Avec l'aide d'un policier déchu, d'un sans-abri et d'une hôtesse, il va découvrir une gigantesque conspiration.

Personnages[modifier | modifier le code]

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

  • Ichiban Kasuga : Le personnage contrôlé par le joueur. En début d'année 2001, le patriarche de sa famille lui demande de s'accuser du meurtre d'un yakuza du Clan Tojo, allié avec l'alliance Omi. Condamné à 15 ans de prison, puis à une prolongation de trois ans, il en ressort en 2019 à l'âge de 42 ans. Il découvre que tout ce en quoi il croyait n'existe plus. Fan inconditionnel de Dragon Quest, il espère un jour devenir un héros. Il est doublé en japonais par Kazuhiro Nakaya.
  • Koichi Adachi : Ancien flic de la police de Kanagawa âgé de 59 ans, Adachi a un compte à rendre avec le nouveau commissaire de Tokyo, Juro Horinouchi. Pour l'aider dans cette enquête, il compte sur la coopération d'Ichiban. Il est doublé en japonais par Akio Otsuka.
  • Yu Nanba : Ancien infirmier devenu SDF âgé de 41 ans, Nanba a aidé Ichiban à son arrivée par accident à Yokohama. Mais il n'est pas celui qu'il n'est pas censé être et cache un secret concernant un proche et sur ce qui se passe à Ijincho.
  • Saeko Mukoda : Responsable d'un bar à hôtesses, Saeko fait la rencontre d'Ichiban et de ses amis lors d'une mystérieuse affaire.
  • Joon-gi-Han : Capitaine de la mafia coréenne Geomijul basé à Yokohama. Il possède un bar à hôtesses à Kamurocho. Joon rejoint le groupe au chapitre 10. À noter que le personnage était un adversaire de Kazuma Kiryu dans Yakuza 6.
  • Tianyou Zhao : Patriarche de la mafia chinoise basée à Yokohama, les Liumang. Il rejoint le groupe au chapitre 11.
  • Eri Kamataki : Personnage optionnel, Eri va initier Ichiban dans le monde des affaires en lui demandant de gérer une société, Ichiban Confectionnary, dont elle est la présidente. Si le joueur réussit un stade élevé dans le jeu de gestion, Eri rejoindra le groupe. À noter qu'Eri Kamataki est également une actrice japonaise qui a non seulement été modélisée pour le jeu mais qui a aussi prêté sa voix pour jouer son propre rôle.

Autres personnages[modifier | modifier le code]

  • Masumi Arakawa : Si à l'époque, Masumi Arakawa était proche d'Ichiban, ce n'est plus le cas désormais. Outre son titre de patriarche de sa propre famille, Arakawa est devenu capitaine de l'Alliance Omi, qui dirige Kamurochô, en lieu et place du Clan Tojo dont il a lui-même provoqué la chute en fournissant à la police toutes les informations dont il disposait sur toutes les familles. Mais en réalité, Arakawa joue un double jeu, à la fois courageux mais aussi très dangereux pour sa propre vie. S'il a "tué" Ichiban, c'était pour le protéger et l'éloigner de Kamurocho afin de l'envoyer à Yokohama. Masumi Arakawa soutient Icchiban discrètement.
  • Masato Arakawa / Ryo Aoki : Fils de Masumi Arakawa, il entretient des relations tendues avec son père. Il se déplace en fauteuil roulant. Appelé le "jeune maître" par Ichiban qui a appris son décès à sa sortie de prison en 2019, mais les apparences sont trompeuses le concernant. En réalité, il est bien vivant mais se fait appeler désormais Ryo Aoki et a laissé son passé de yakuza pour se lancer dans la politique en devenant le nouveau gouverneur de Tokyo, après avoir co-fondé l'ONG Bleach Japan qu'il soutient toujours en secret via son ancien associé Ogasawara. Son projet est d'éradiquer toutes les familles de yakuza avec l'aide de la police. Aoki est le principal antagoniste d'Ichiban et de ses amis.
  • Jo Sawashiro : Capitaine de la famille Arakawa. C'est le véritable meurtrier pour lequel Ichiban a passé 18 ans de sa vie en prison. Jo se montre particulièrement méprisant envers les hommes de main et surtout envers Ichiban.
  • Ryuhei Hoshino : Président du Clan Seiryu, ce yakuza à l'ancienne a beaucoup de choses à dire à Ichiban.
  • Akira Mabuchi : Souvent appelé Lao Ma par ses hommes ou ses relations, le stratège des Liumang de Yokohama a le bras long en plus d'avoir des affaires florissantes mais pour le moins douteuses avec la Yokohama Trading Company. Mais en réalité, c'est un traitre qui s'est allié avec Bleach Japan et plus préciséent avec l'Alliance Omi.
  • Seong-Hui Cheffe des Geomijul. Contrairement aux deux autres composants du Trio d'Ijin, les Liumang et le Clan Seiryu, les Geomijul ne sont pas, à proprement parler une organisation mafieuse, mais plutôt d'un groupe d'observateurs et d'informateurs qui quadrillent toute la ville.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Contrairement aux autres épisodes de la série, Yakuza: Like a Dragon quitte Kamurochô pour Yokohama.

Comme dans les jeux précédents de la franchise Yakuza, le joueur peut accepter des quêtes annexes et profiter de divers mini-jeux. Ce jeu présente une nouvelle activité pour la série, le Dragon Kart, qui est similaire aux autres jeux de course de kart en termes de gameplay.

Le système de combat diffère des précédents jeux Yakuza. Au lieu d'affrontements de type beat them all, Yakuza: Like a Dragon propose un système de combat tour par tour dans le style JRPG, avec une équipe de quatre personnages. En plus des mécaniques classiques de ce genre, les personnages peuvent utiliser des objets issus de l'environnement afin d'attaquer les ennemis, mécanique issue des précédents Yakuza. Les personnages peuvent également faire appel à diverses aides de groupe pour renforcer ce dernier ou vaincre les ennemis, avec plus d'assistants ajoutées au fur et à mesure que l'histoire progresse ou à la fin des sous-histoires. Les personnages peuvent toujours continuer à explorer le monde après avoir terminé le jeu. Un système d'invocation est également présent. Appelé acolytes, ce sont des personnages qui ont déjà fait leur apparition dans la série, tels que Taiga Saejima, Goro Majima et même Kazuma Kiryu, l'ancien personnage principal. Un nouveau mode de "New Game Plus" avec des paramètres de difficulté supplémentaires exclusifs à ce mode devrait être publié en tant que contenu téléchargeable payant[2].

Développement[modifier | modifier le code]

Le jeu est initialement annoncé le aux côtés de Fist of the North Star: Lost Paradise et Yakuza Online. Pendant le développement, le projet s'appelait Shin Ryu ga Gotoku (littéralement New Yakuza en anglais)[3]. Sega a annoncé que l'histoire du jeu était terminée fin [4]. Le créateur de la série Yakuza, Toshihiro Nagoshi, a déclaré que le nouveau style de logo était fait pour refléter la personnalité différente d'Ichiban Kasuga par rapport à Kazuma Kiryu[5]. Sega a déclaré qu'il voulait essayer un style de jeu différent, mais que s'il était mal accueilli, il retournerait au combat en temps réel pour les prochains jeux[6].

Le jeu est sorti au Japon le , les versions chinoise et coréenne étant publiées le même jour[7]. Il est publié dans le monde dans le futur le sur Windows, PlayStation 4, Xbox One et Xbox Series, en exclusivité temporaire sur console next-gen[8],[9]. Une version PlayStation 5 est sortie le .

Note[modifier | modifier le code]

  1. Appelé au Japon Ryū ga Gotoku 7: Hikari to Yami no Yukue (龍が如く7 光と闇の行方?, "Comme un dragon 7 : Où se trouvent lumière et ténèbres")
  2. Appelé au Japon Ryū ga Gotoku 7: Hikari to Yami no Yukue Intānashonaru (龍が如く7 光と闇の行方 インターナショナル?, "Comme un dragon 7 : Où se trouvent lumière et ténèbres international")

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]