Yakovlev Yak-7

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un aéronef image illustrant la Russie image illustrant le domaine militaire
Cet article est une ébauche concernant un aéronef, la Russie et le domaine militaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Yakovlev Yak-7
{{#if:
Un Yak-7 au sol
Un Yak-7 au sol

Constructeur Drapeau : URSS Yakovlev
Rôle Avion de chasse
Équipage
1 pilote, 1 élève
Motorisation
Moteur Klimov M-105PF
Nombre 1
Type Moteur à hélice V12
Puissance unitaire 1 260 ch
Dimensions
Envergure 9,47 m
Longueur 8,41 m
Hauteur 2,7 m
Surface alaire 17,15 m2
Masses
À vide 2 425 kg
Maximale 2 965 kg
Performances
Vitesse maximale 608 km/h (Mach 0,50)
Plafond 10 200 m
Vitesse ascensionnelle 1 200 m/min
Rayon d'action 825 km
Armement
Interne 1 canon ShVAK de 20 mm avec 140 obus et 1 mitrailleuse UBS de 12,7 mm avec 348 coups
Avionique
Yakovlev

Le Yakovlev Yak-7 est un avion de chasse soviétique de la Seconde Guerre mondiale, dérivé du Yak-1.

Conception[modifier | modifier le code]

Parallèlement au Ya26, le bureau Yakovlev avait dessiné un biplace d'entraînement et de liaison dérivé, le Ya27, produit sous le nom de UTI26 puis Yak-7 au printemps 1941. Cependant, le manque d'avions de combat et la plus grande simplicité de sa construction imposèrent l'idée d'en dériver un chasseur, le Yak-7A en juillet 1941. Suivit le Yak-7B à moteur VK105PF, dont la production en grande série fut lancée à l'usine GAZ-292 de Saratov en avril 1942 avec sa variante biplace, le Yak-7V. Jusqu'en mars 1943, 6 399 avions dont 5 000 chasseurs Yak-7B furent produits. De petites séries furent produites avec des longerons d'ailes en acier, les Yak-7D et Yak-7DI qui donnèrent naissance au Yakovlev Yak-9.

Engagements[modifier | modifier le code]

Variantes[modifier | modifier le code]

  • Ya27 prototype.
  • UTI26 puis Yak7UTI premiers exemplaires de biplace, armés d'une mitrailleuse ShKAS 7,62 mm dans le capot.
  • Yak7A premiers exemplaires de monoplace, armés de deux mitrailleuses ShKAS 7,62 mm dans le capot et d'un canon ShVAK de 20 mm dans le moteur, blindage, réservoirs auto-obturants, siège arrière conservé mais sans commandes, septembre 1941.
  • Yak7V V pour Vyvozoni (familarisation) biplace avec train d'atterrissage fixe, produit à partir de l'été 1941 ; un grand nombre fut équipé de ski.
  • Yak7B améliorations aérodynamiques, moteur Vk105PA ou PF et emport de bombes ou roquettes, printemps 1942.
  • Yak7R version de reconnaissance photographique des Yak7UTI et Yak7B.
  • Yak7-37 canon ShVAK de 20 mm remplacé par un NS-37 de 37 mm, poste de pilotage reculé.
  • Yak7D pour Dal'ny (grand rayon d'action) version de reconnaissance, voilure avec longerons métalliques en H, 8 réservoirs d'aile et un de fuselage.
  • Yak7DI (chasseur à long rayon d'action) dérivé du Yak-7D, armé d'un canon ShVAK de 20 mm et d'une UB de 12,7 mm sur la gauche du capot moteur, 4 réservoirs d'aile, fin de l'été 1942.
  • Yak7/M82 prototype avec moteur en étoile Shvetsov M82.
  • Yak7T version antichar avec canon NS37 de 37 mm à travers le moteur.
  • Yak7K biplace V avec un poste arrière confortable pour les liaisons.
  • Yak-7PVRD un Yak-7 fut équipé d'un moteur fusée Merkulov DC-4 sous chaque aile.
  • Yak-7PD prototype avec moteur Vk105PD avec compresseur de haute altitude, armement réduit à un canon ShVAK de 20 mm.

Autres caractéristiques[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]