Yahuar Huacac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2010).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Le septième Inca : Yahuar Huacac, dessin de Felipe Guaman Poma de Ayala dans Nueva crónica y buen gobierno (1615)

Yahuar Huacac (« larmes de sang » en quechua) est le septième Sapa Inca (empereur) du royaume de Cuzco (~1380/~1400). Sa femme s'appelle Mama Chikya. Il est le père de Viracocha Inca.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Son nom lui viendrait d'une histoire qui lui serait arrivée à l'âge de huit ans. Enlevé par les Ayarmaca, il aurait pleuré des larmes de sang pour protester contre son état. Il aurait finalement réussi à s'échapper avec l'aide de la maîtresse d'un de ses ravisseurs.

Il est également possible que ce soit simplement une maladie oculaire contractée pendant l'enfance qui soit à l'origine de ce nom.

Dans tous les cas, ce signe fut considéré comme un mauvais présage, ce qui le rendit extrêmement prudent au pouvoir.

Biographie[modifier | modifier le code]

Contrairement à ses prédécesseurs, il ne fut donc pas très brillant et fut déposé par son fils après avoir fui Cuzco devant l'avancée des Chancas.