Yahad-In Unum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Yahad-In Unum

Cadre
Fondation
Identité
Site web .yahadinunum.orgVoir et modifier les données sur Wikidata

Yahad-In Unum (dans l'union en hébreu et en latin) est une association française créée pour localiser les sites de fosses communes des victimes juives et roms assassinées par les nazis en Europe de l'est durant la Seconde Guerre mondiale, principalement les crimes des Einsatzgruppen commis en Ukraine, Biélorussie, Russie, Lituanie, Pologne, Roumanie et Moldavie. Elle est fondée à Paris en 2004 par des dirigeants des communautés catholique et juive[réf. souhaitée].

L'association est dirigée par le père Patrick Desbois, un prêtre catholique français. Durant la Seconde Guerre mondiale, son grand-père a été fait prisonnier de guerre et déporté au camp de Rawa Ruska. En s'intéressant à son histoire, il découvre la réalté de la Shoah par balles en Europe de l'est[réf. souhaitée].

Les travaux de l'association ont deux approches, dans un premier temps un travail de recherche est effectué dans les archives de la Seconde Guerre mondiale, en particulier les archives russes. Dans un second temps, l'équipe se déplace sur le terrain afin de recueillir des témoignages de villageois et localiser les fosses de ces exécutions massives[réf. souhaitée].

Ces enquêtes permettent la localisation de 1 902 sites d’exécutions et le rassemblement de 4 748 témoignages[réf. souhaitée]. L'association estime qu'il y a au moins un million de victimes enterrées dans ces fosses et a mis en ligne une carte interactive répertoriant le résultat de ses recherches[réf. souhaitée].

Patrick Desbois raconte son expérience dans le livre Porteur de mémoires (Michel Lafon, 2007; réed. Flammarion, 2009) et dans l'émission de télévision de France 3 Pièces à conviction, intitulée Shoah par balles : l'Histoire oubliée et diffusée le 12 mars 2008.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]