Y a-t-il un exorciste pour sauver le monde ?

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Y a-t-il un exorciste pour sauver le monde ?
Titre original Repossessed
Réalisation Bob Logan
Scénario Bob Logan
Acteurs principaux
Sociétés de production Carolco Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Parodie
Durée 80 min
Sortie 1990

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Y a-t-il un exorciste pour sauver le monde ? (Repossessed) est un film américain réalisé par Bob Logan, sorti en 1990. Il s'agit d'une parodie du film L'Exorciste sorti en 1973 avec la même actrice principale.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un courageux prêtre parvient à délivrer une jeune enfant de l'emprise de Satan et à le renvoyer vers les flammes de l'enfer. Vingt-ans plus tard, le voici de retour bien décidé à se réapproprier l'âme de son ancienne victime devenue mère de famille.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

  • D'abord diffusé en location dans les vidéoclubs au début des années 1990, Y a-t-il un exorciste... a connu une sortie tardive en salles françaises, le 24 janvier 1994, sous le titre L'Exorciste en folie.
  • Hâtivement associé à la série des Y a-t-il un flic..., à cause de la présence de Leslie Nielsen dans la distribution, le film cultive pourtant bien le même humour parodique ridiculisant systématiquement les codes d'un genre cinématographique précis. Ici, le pastiche vise plus spécialement le classique de l'horreur moderne L'Exorciste (1973) de William Friedkin. Pour l'occasion, on en retrouve la vedette principale, Linda Blair, qui reprend, quelque 17 ans après, son rôle de possédée du démon.
  • Passant au crible toutes les scènes clés du film original, la parodie s'autorise au passage une virulente satire de la télévision, et plus particulièrement du télévangélisme.
  • Globalement jugée poussive à sa sortie, cette comédie pourtant débridée s'est avérée un échec commercial cuisant.

Distinction[modifier | modifier le code]

Nomination[modifier | modifier le code]

  • Razzie Award
    • Pire chanson originale pour He's Comin' Back (The Devil!).

Lien externe[modifier | modifier le code]