Yüksek Sadakat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Yüksek Sadakat
Pays d'origine Drapeau de la Turquie Turquie
Genre musical Rock alternatif[1]
Années actives Depuis 2004
Labels DMC
Site officiel www.yukseksadakat.com
Composition du groupe
Membres Selçuk Sami Cingi
Serkan Özgen
Kutlu Özmakinacı
Uğur Onatkut
Deniz Alemdar
Anciens membres Cemil Demirbakan
Kenan Vural
Alpay Şalt

Yüksek Sadakat est un groupe de rock turc créé en 1997, mais qui a pris plus d'ampleur en 2006 avec la sortie de leur album du même nom. Le nom de leur groupe est traduit littéralement par Haute Fidélité (Hi-Fi) en turc.

Le 1er janvier 2011, la chaîne turque annonce que le groupe représentera la Turquie au Concours Eurovision de la chanson 2011 avec la chanson Live it up, en français Fais la fête.

Membres[modifier | modifier le code]

  • Kenan Vural – chant
  • Serkan Özgen – guitare
  • Kutlu Özmakinacı – basse
  • Uğur Onatkut – piano
  • Alpay Şalt – batterie

Ancien membre[modifier | modifier le code]

  • Cemil Demirbakan – chant[2]

Albums[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Yüksek Sadakat
  1. İhtimaller Denizi
  2. Pervane
  3. Kafile
  4. Döneceksin Diye Söz Ver
  5. Denizaltı
  6. Belki Üstümüzden Bir Kuş Geçer
  7. Aklımın İplerini Saldım
  8. Hüzün
  9. Yine De
  10. İkarus
  • 2008 : Katil & Maktûl
  1. Aşk Durdukça
  2. Ben Seni Arayamam
  3. hiçbir Şey Yerini Tutamaz
  4. Haydi Gel İçelim
  5. Babamın Evinde
  6. Savaşçının Yolu
  7. Kara Göründü
  8. Yavaş
  9. Katil & Maktûl
  10. İçimde Yağmur

Singles[modifier | modifier le code]

  • Belki Üstümüzden Bir Kuş Geçer
  • Kafile
  • Aklımın İplerini Saldım
  • Ben Seni Arayamam
  • Aşk Durdukça
  • Haydi Gel İçelim
  • Kadınım
  • Katil & Maktül

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Yüksek Sadakat releases fourth album, with new vocalist » (version du 13 janvier 2016 sur l'Internet Archive), Today's Zaman, 24 mai 2014.
  2. (en) « Former Yüksek Sadakat singer opens up with 'Mixed Tape' » (version du 10 janvier 2016 sur l'Internet Archive), Today's Zaman, 12 août 2012.

Liens externes[modifier | modifier le code]