Xu Caihou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans ce nom chinois, le nom de famille, Xu, précède le nom personnel.
Xu Caihou
Xu Caihou 2009.jpg

Xu Caihou en 2009.

Fonctions
Membre du bureau politique du PCC (d)
-
Directeur du Département politique général de l'Armée populaire de libération (d)
-
Yu Yongbo (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
BeijingVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Institut de génie militaire de Harbin (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Parti politique
Grade militaire
Général d'armée (d) (-)Voir et modifier les données sur Wikidata

Xu Caihou (né en à Wafangdian, dans la province de Liaoning (Chine) et mort le à Pékin) est un militaire chinois, général dans l'Armée populaire de libération (APL).

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé à l'Institut d'ingénierie militaire de Harbin, Xu Caihou adhère au Parti communiste chinois en 1971.

Il est membre de la Commission militaire centrale du PCC et de la Commission militaire centrale de Chine, dont il est vice-président. Il dirige également le Département politique général de l'Armée populaire de libération.

À la suite de la démission de Jiang Zemin en septembre 2004, il a été nommé vice-président des Commissions militaires centrales du PCC et de Chine, numéro 2 de l’armée chinoise. Il quittera ce poste en 2012[1].

Il est membre du 17e Politburo.

Il est exclu du Parti communiste chinois et démis de ses fonctions le 30 juin 2014, après avoir été mis en examen pour corruption[2]. Xu Caihou était un proche de l'ancien prince rouge, Bo Xilai déjà condamné à la prison à vie, et de Zhou Yongkang lui aussi inquiété[3]. Selon une source du journal Libération, « La condamnation à la prison à perpétuité de Bo Xilai [l’an dernier pour corruption] n’était que le début de la purge politico-judiciaire menée par Xi Jinping sous couvert de campagne anticorruption »[1].

Selon les procureurs militaires, Xu Caihou a reconnu avoir reçu des pots-de-vin[4].

Il est mort d'un cancer de la vessie le 15 mars 2015.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :