Xmarks Sync

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Xmarks, anciennement Foxmarks, est une société de San Francisco qui a produit une extension pour les navigateurs web, appelée Xmarks. La société a été fondée en 2006 par Mitch Kapor[1] et a été acquise par LastPass en [2]. Le , Lastpass a abandonné le développement et le suivi de Xmarks.

Vue d'ensemble[modifier | modifier le code]

Le synchroniseur de signets Xmarks est une extension pour Mozilla Firefox, Internet Explorer, Google Chrome and Apple Safari [3] qui synchronise les signets entre ordinateurs, les mots de passe, les onglets ouverts et l'historique de navigation[4]. Ces fonctionnalités n'ont pas été implémentées sur Opera en date de mi-2016. Cependant, en suivant des instructions, il est possible de faire fonctionner l'extension d'Opéra sur Chrome [5]. En , c'était l'extension la plus populaire sur Firefox, atteignant plus de 150.000 téléchargements par semaine et près de 15 millions de téléchargements au total.

L'histoire de l'entreprise[modifier | modifier le code]

En , Foxmarks a été relancé sous un nouveau nom et un service appelé Xmarks. Comme Xmarks inclut Foxmarks, Xmarks comprend de nombreuses nouvelles fonctionnalités comme la suggestion de mots clés sur les signets[6].

Le , il a été annoncé que, en raison des projections budgétaires de la société, résultant de son modèle de financement uniquement par dons, qu'en , Xmarks aurait totalement cessé son activité[7]. Au de la même année, le directeur de Xmarks, James Joaquin, a noté qu'il avait été "agréablement surpris par l'intérêt" qui a été montré depuis « l'annonce de fermeture ». Cet intérêt a été manifesté par les deux acheteurs potentiels de l'entreprise, et par ceux qui se sont engagés à souscrire à ce service sur le site via la page de dons. Sur cette page, Xmarks a tenté d'acquérir des promesses de dons de 10-20 $ par an de 100 000 de leurs utilisateurs sur un projet de service premium Xmarks, lancé le [8],[9]. À la date du , les investisseurs d'Xmarks ont investi 9 millions de dollars dans le projet, mais sans un retour sur investissement clairement en vue, à moins que suffisamment de promesses de dons soient reçus d'ici le [9].

Le , le service de gestionnaire de mots de passe de LastPass a acquis Xmarks[2]. Depuis cette acquisition, le programme a peu évolué, les mises à jour concernant principalement la correction de bugs, et n'a pas eu une seule nouvelle fonctionnalité ajoutée. Le , 2015, LastPass a été acquis par LogMeIn, Inc. pour 125 millions de dollars[10]. Après l'acquisition, LastPass a déclaré qu'ils ont l'intention de continuer à soutenir Xmarks[11].

Par un courriel à ses utilisateurs daté du et une annonce sur le site[12], LastPass/logMeIn annonce la fermeture du service Xmarks le . LastPass veut se recentrer sur son service de gestion des mots de passe afin de fournir à ses utilisateurs un niveau élevé de sécurité. Après le 1er mai, Xmarks ne se synchronisera plus et les comptes seront désactivés.

Le domaine d'Xmarks bloqué en Inde[modifier | modifier le code]

À partir de , le site xmarks.com a été bloqué par les principaux FAI en Inde, par ordre de la cour. Ainsi, les différents sites web apparaissaient avec un simple message « l'Accès à ce site a été bloqué par les Ordonnances de la Cour ». [13],[14],[15],[16],[17]

La vie privée[modifier | modifier le code]

Xmarks fournit une option pour chiffrer des signets lorsqu'ils sont transférés entre le navigateur et le serveur d'Xmarks. Les signets des utilisateurs sont gardés confidentiels des autres utilisateurs. Cependant, il y a clairement des questions de confidentialité et de confiance dans l'envoi de signets à un service tiers. Xmarks fournit une option pour l'utilisateur afin d'éviter le serveur d'Xmarks, en utilisant leurs propres serveurs WebDAV ou FTP pour stocker leurs favoris, mais cette option n'est disponible que pour Firefox[18].

Les signets sont analysés afin de fournir des services publics tels que les mots clés suggérés ainsi qu'un service de recherche avancé, améliorant la recherche d'informations de son compte en plus des résultats de Google. La politique de confidentialité indique que les résultats de cette analyse sont publiés sans fournir aucune information sur les utilisateurs de ce service[19].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Comparaison des synchroniseurs de navigateur (anglais)

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Mitch Kapor on Foxmarks » (version du 24 juillet 2011 sur l'Internet Archive), Mozillalinks.org
  2. a et b « LastPass Acquires Xmarks! », Xmarks Official Blog (consulté le )
  3. « Xmarks download page for all supported browsers », Download.xmarks.com (consulté le )
  4. « Xmarks for Firefox, now with History Sync », Blog.xmarks.com (consulté le )
  5. « Re: Will Opera be supported soon? », forums.lastpass.com, (consulté le )
  6. « Foxmarks is becoming Xmarks », Blog.xmarks.com, (consulté le )
  7. « End of the Road for Xmarks », Blog.xmarks.com, (consulté le )
  8. Josh Lowensohn, « Xmarks may live on, in paid form », News.cnet.com, (consulté le )
  9. a et b « Xmarks is Dead. Long Live Xmarks? », Blog.xmarks.com, (consulté le )
  10. « LogMeIn buys LastPass for $125 million », sur The Verge (consulté le )
  11. « LogMeIn's Acquisition of LastPass FAQs », sur LastPass Help Center (consulté le )
  12. (en) « Xmarks Accueil », sur xmarks.com
  13. (en) Nikhil Pahwa, « DailyMotion Blocked In India On RCOM; Airtel & RCOM Block Bookmarking Site Xmarks », MediaNama,‎ (lire en ligne, consulté le ) :

    « And it gets bizarre... »

  14. (en) « Indian ISPs block Vimeo, Pirate Bay and other torrent sites », Firstpost.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  15. (en) Anupam Saxena, « Updated: Airtel Blocks Vimeo, DailyMotion & All Major Torrent Sites In India Following John Doe Order », MediaNama,‎ (lire en ligne, consulté le )
  16. (en) Mittal Sushubh, « Now airtel broadband is blocking a bunch of file sharing and regular websites », techwhack,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le ) :

    « (see court order pdf on this page) »

  17. (en) Lucian Parfeni, « More Indian ISPs Block Torrent Sites, Dailymotion, Even Xmarks », Softpedia,‎ (lire en ligne, consulté le )
  18. « BYOS « Xmarks User Manual », (consulté le )
  19. « Xmarks - Privacy Policy », LastPass, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]