Xiong Kuang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Xiong Kuang
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Dirigeant du Chu
Biographie
Nom dans la langue maternelle
熊 狂
Autres noms
nom de famile ː Mǐ (羋)
nom de clan ː Xióng (熊)
Prénom ː Kuáng (狂)
Période d'activité
XIe siècle av. J.-C.
Père
Enfants
Qu Xun (d)
Xiong YiVoir et modifier les données sur Wikidata

Xiong Kuang (chinois : 熊狂, est un des premiers souverains connus de l'ancien État chinois qui prendra plus tard le nom d'État de Chu[1],[2]. Il règne au XIe siècle av. J.-C., au début de la dynastie Zhou, et succède à son père Xiong Li.

Lorsque Wu Wang, le fondateur de la dynastie Zhou renverse la dynastie Shang, il bénéficie du soutien du souverain du Chu, qui lui fournit des arcs et des flèches[3] [4]. Les archives lacunaires ne permettent pas de savoir si cet événement survient lors du règne de Xiong Kuang ou celui de son père.

Aprés la mort de Kuang, c'est son fils Xiong Yi qui devient le nouveau souverain du Chu. Par la suite, Yi est anoblit par Zhou Chengwang, le second roi de la dynastie Zhou, qui lui attribue le titre héréditaire de zĭ (子), ce qui correspond a peu prés à vicomte[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (zh) Ziju (子居), « 清华简《楚居》解析 (Analyse des Lamelles de bambou de Tsinghua) » [archive du ], jianbo.org (consulté le 10 avril 2012)
  2. (zh) Li Xueqin, « 论清华简《楚居》中的古史传说 », Guoxue.com,‎ (consulté le 10 avril 2012)
  3. Sawyer (2013).
  4. Blakeley (1999).
  5. (zh) Sima Qian, « 楚世家 (Maison de Chu) », sur shiji (consulté le 1er mars 2012)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ralph D. Sawyer, Conquest and Domination in early China. Rise and Demise of the Western Chou, CreateSpace Independent Publishing Platform, , 428 p. (ISBN 978-1-4849-1248-5)

Barry B. Blakeley, Defining Chu : Image And Reality In Ancient China, Honolulu, University of Hawaii Press, , 9–20 p. (ISBN 0-8248-2905-0), « The Geography of Chu »