Xilitla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Xilitla
Xilitla
Xilitla vue des collines de l'ouest
Administration
Pays Drapeau du Mexique Mexique
Province Province de Krabi
Démographie
Population 6 576 hab. (2010)
Population de l'agglomération 51 498 hab. (2010)
Densité 124 hab./km2
Géographie
Coordonnées 21° 23′ 02″ nord, 98° 59′ 24″ ouest
Superficie de l'agglomération 41 500 ha = 415 km2
Divers
Site(s) touristique(s) Las Pozas
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Mexique

Voir sur la carte administrative du Mexique
City locator 14.svg
Xilitla

Xilitla est une municipalité (espagnol : municipio) du Mexique située dans l'État de San Luis Potosí, dans la région géographique de La Huasteca (en). Elle a une superficie de 415 km2 et sa population était en 2010 de 51 498 personnes, dont 6 576 vivaient dans la ville de Xilitla[1].

Xilitla est connue pour le paysage spectaculaire de ses montagnes luxuriantes et de ses sources, ainsi que pour son jardin de sculptures de Las Pozas.

Histoire et économie[modifier | modifier le code]

Son relief escarpé a partiellement protégé Xilitla de l'industrialisation, ce qui a favorisé le maintien des cultures et des traditions agricoles des indigènes Huastèques et Nahuatl. La plupart des résidents vivent dans plus d'une centaine de villages de plusieurs dizaines à plusieurs centaines d'habitants. Environ 30 000 personnes vivent dans un foyer indien, dont environ 20 000 parlent une langue indienne, principalement le huastèque. La plupart parlent également espagnol[2].

Tour de l'église de Saint Augustin, le plus ancien monument de Xilitla

L'activité missionnaire augustine a commencé en 1537 et la construction du couvent Saint Augustin en 1553. Il avait à la fois des fonctions religieuses et militaires, alors que la guerre chichimèque (es) était en cours et qu'une tribu chichimèque hostile, les Pame (es) vivaient au nord-ouest. Le couvent a été attaqué et brûlé par les indiens en 1569 et 1589 et quasiment abandonné par les Augustins. Au XVIIe siècle, les Dominicains ont fait une autre tentative d'évangéliser la région, mais ils ne purent surmonter l'hostilité des Indiens. Ce n'est qu'au milieu du XVIIIe siècle que frère Junípero Serra et les Franciscains réussirent à y établir une mission permanente[3].

L'économie est encore aujourd'hui principalement agricole, les cultures principales étant le café et les agrumes. Une foire au café se déroule en août[4].

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville de Xilitla se trouve à 676 m d'altitude, sur les pentes orientales de la chaine de Sierra Gorda, une partie de la Sierra Madre orientale. d'étroites vallées descendent jusqu'à 400 m. La Silleta, une montagne en forme de pouce, s'élève à 2 550 m à une dizaine de km à l'ouest de la ville (elle n'est accessible que par escalade). Le terrain est principalement en pente, mais habitable. Au sud et à l'ouest, la municipalité est limitrophe des montagnes des États de Querétaro et d'Hidalgo. Elle est bordée au nord-est par la vallée de la Tancuilin et la route fédérale 85 (es)[5].

La région est principalement formée de roches sédimentaires. Elle comporte de nombreuses grottes, ainsi que des sources naturelles. La grotte de Parakeeet, tout près de la ville, abrite une grande quantité de perroquets verts, qui la quittent à l'aube et y retournent chaque soir.

Climat[modifier | modifier le code]

Avec plus de 2 500 mm de précipitations annuelles, Xilitla est une des régions les plus humides du Mexique. Les pluies dépendent de la saison, la plupart tombant en été, mais l'hiver est moins sec que dans beaucoup d'autres régions du pays.

Relevé météorologique de Xilitla (altitude 676 m)
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température moyenne (°C) 17,4 18,7 21,4 24,2 26 26,2 25,6 25,9 24,9 23 20,3 18,2 22,7
Précipitations (mm) 64 66 80 114 175 384 409 427 597 287 104 56 2 763
Source : Weatherbase [6]


Le climat est subtropical, classé Cwa (Köppen) ou Cral (Trewartha). L'altitude modère le climat tropical (A) des zones voisines plus basses.

Las Pozas[modifier | modifier le code]

Les « piliers » de Las Pozas.

La beauté naturelle de Xilitla a donné l'idée à l'excentrique artiste anglais Edward James (1907-1984) de créer Las Pozas (« les Bassins »), un jardin dans une forêt tropicale humide juste à l'extérieur de la ville. Il comporte plus de 32 hectares de cascades et de bassins parsemés de sculptures surréalistes en béton. Le but de James était de créer un « Jardin d'Éden » à Las Pozas. Le site est maintenant entretenu par une fondation et ouvert au public[7].

Le groupe d'electro-pop australien Empire of the Sun a pris ce site comme décor du clip de son single We Are the People (2008).

Transports[modifier | modifier le code]

Une rue du centre de Xilitla

Cuisine[modifier | modifier le code]

La spécialité culinaire locale est le zacahuitl, un énorme tamal (d'environ 1 m de long) enveloppé dans des feuilles de bananier et rempli de porc d'un côté et de poulet de l'autre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "INEGI" Xilitla.http://www.inegi.org.mx/ (consulté le 9 avril 2013).
  2. (en) Information and facts about the municipality of Xilitla, en.nuestro-mexico.com (consulté le 6 juin 2015).
  3. (es) Ex Convento Augustino en Xilitla, San Luis Potosi, Informador.mx (consulté le 6 juin 2015).
  4. "Xilitla" http://www.mexico.a-holic.com/xilitla « Copie archivée » (version du 21 juillet 2012 sur l'Internet Archive) (consulté le 9 août 2013).
  5. Google Earth
  6. (en) « Weatherbase: Historical Weather for Xilitla, San Luis Potosí », Weatherbase, Consulté le 7 juin 2015.
  7. (en) James, Margaret Hooks, "Surreal Eden: Edward James & Las Pozas", Princeton Architectural Press, New York, 2006, (ISBN 978-1-56898-612-8), "Dream Works: Can a Legendary surrealist Garden in Mexico Bloom Again?", New York Times Style Magazine, March 30, 2008

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :