Xiao Tong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Xiao.
Dans ce nom, le nom de famille, Xiao, précède le nom personnel.
Xiao Tong
昭明太子像.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Famille
Père
Mère
Ding Lingguang (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Princesse Lin'angong (d)
Xiao Lun (d)
Xiao Zeng (d)
Xiao Ji (d)
Xiao Yuyao (d)
Xiao Xu (d)
Xiao Yuwan (d)
Emperor Yuan des Liang (en)
Empereur Jiawen des Liang (en)
Princesse Fuyang (d)
Xiao Ji (en)
Princesse Yongjia (d)
Xiao Yuzhi (d)
Xiao Yuling (d)
Q16603612Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Impératrice Cai (d)
Impératrice douairière Gong (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Empereur Xuan des Liang Occidentaux (en)
Xiao Huan (d)
Xiao Yu (d)
Q16075444
Xiao Jian (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres réputées

Xiao Tong (chinois simplifié : 萧统 ; chinois traditionnel : 蕭統 ; pinyin : xiāo tǒng), né en 501, mort le 30 mai 531, est un écrivain chinois, fils de l'empereur Wu de la dynastie Liang.

Xiao Tong était destiné à succéder à son père, ayant reçu le titre de prince héritier sous le nom de Zhaoming Taizi. Mais il meurt après être tombé à l'eau.

Il reste de la main de Xiao Tong des œuvres en prose et en vers. Mais il est surtout connu pour avoir patronné le Wenxuan, une anthologie littéraire réalisée par des lettrés de la cour impériale, et dont il a rédigé la préface[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. André Lévy (dir.), Dictionnaire de la littérature chinoise, Presses universitaires de France, coll. « Quadrige », 1994, rééd. 2000, p. 337.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]