Xian de Pingyao

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Píngyáo Xiàn
平遥县
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province Shanxi
Préfecture Jinzhong
Statut administratif Xian
Code postal 031100[1]
Démographie
Population 502 042 hab. (2010)
Densité 398 hab./km2
Géographie
Coordonnées 37° 12′ 02″ N 112° 10′ 22″ E / 37.200458, 112.17289937° 12′ 02″ Nord 112° 10′ 22″ Est / 37.200458, 112.172899  
Superficie 126 000 ha = 1 260 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte administrative de Chine
City locator 14.svg
Píngyáo Xiàn

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte topographique de Chine
City locator 14.svg
Píngyáo Xiàn
Vieille ville de Ping Yao *
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial de l'UNESCO
Pingyao-oldtown.jpg
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Type Culturel
Critères (ii) (iv) (v)
Numéro
d’identification
812
Zone géographique Asie et Pacifique **
Année d’inscription 1997 (21e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO
Les remparts de la cité de Pingyao

Pingyao (chinois simplifié : 平遥 ; chinois traditionnel : 平遙 ; pinyin : Píngyáo ; littéralement : « Confins calmes ») est une ville de la province du Shanxi en Chine. Elle est le chef-lieu du xian éponyme, placé sous la juridiction de la ville-préfecture de Jinzhong. Elle est située à environ 715 km de Pékin et 80 km de la capitale provinciale Taiyuan.

Cette cité n’a subi que peu de changements depuis la dynastie Ming. Inscrite en 1997 au Patrimoine Mondial de l'Humanité de l'UNESCO, elle est complètement entourée par de hauts remparts.

À l’intérieur, elle conserve de nombreuses demeures d’architecture traditionnelle.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville de Pingyao a été un important centre financier sous la dynastie Qing, de nombreuses banques s'y sont développées. Les transferts d'argent interbancaires y ont été créés. Des escortes ont également été formées aux arts martiaux chinois pour accompagner les transports de fonds. Plusieurs lieux de leurs entraînements peuvent aujourd'hui être visités :

  • L'agence de la première escorte armée de Chine du Nord
  • L'agence Chinoise de l'escorte armée
  • L'agence de l'escorte armée de Tong Xing Gong
  • Le musée Huiwulin (musée des arts martiaux)

Démographie[modifier | modifier le code]

La population du district était de 502 712 habitants en 2010[2] contre 480 042 habitants en 1999[3].

Monuments[modifier | modifier le code]

L'opéra de la ville, situé à l'ouest, à l’extérieur des remparts, accueille tous les soirs un spectacle sur l'histoire, la vie de la ville ; La naissance du nom de famille Wang, et la culture de la farine et de nombreux types de nouilles.

La ville est considérée comme ayant une forme de tortue par ses habitants, avec la porte Gongji au Nord représentant la tête, les 4 portes est et ouest les pattes et la porte Yingxun, au Sud, la queue. On peut en faire le tour, les nombreuses tours de garde qui le sillonnent contiennent pour une partie des sculptures en bois représentant des scènes de la vie de Pingyao sous la Dynastie Qing.

Les sites de l'UNESCO[modifier | modifier le code]

Une vingtaine de sites sont à visiter dans le cadre de l'inscription de la ville au patrimoine mondial de l'UNESCO.

À l'intérieur des remparts[modifier | modifier le code]

  • Les remparts par la porte Yingxun (Sud)
  • Les remparts par la porte Gongji (Nord)
  • Les remparts par la porte Fengyi (Ouest)
  • La banque Rishengchang
  • La banque Xie Tong Qing
  • La résidence de Lei Lütai
  • Siheyuan (résidence traditionnelle chinoise) Bai Chuang Tong
  • L'agence de la première escorte armée de Chine du Nord
  • L'agence Chinoise de l'escorte armée
  • L'agence de l'escorte armée de Tong Xing Gong
  • Le musée des Anciennes Résidences (Wei Tai Hou)
  • Le musée Huiwulin (musée des arts martiaux)
  • Le musée de la chambre de Commerce Chinoise
  • Le musée Tian Ji Xiang
  • Le musée du Journal
  • Le temple taoïste Qingxuguan
  • Le temple des Dieux de la Cité (平遥城隍庙, píngyáo chénghuáng miào) ;
  • Le temple de Confucius, également lieu lié à l'enseignement ;
  • L'ancien siège du gouvernement ou Yamen

À l'extérieur de la ville[modifier | modifier le code]

A 7 km au Sud-Ouest de la ville se trouve le temple Taoïste de Shuanglin Si. Il fut originellement construit il y a 1500 ans sous les Wei du Nord, les bâtiments actuels datant d'environ 500 ans. Les chinois l'appellent « Trésor des Sculptures peintes en Orient » de par l'incroyable conservation de plus de 1000 sculptures (en majorité des représentations bouddhiques), dont Guanyin, bodhisattva de la miséricorde, aux 26 bras (Voir photo dans la galerie ci-dessous)

Tourisme[modifier | modifier le code]

La ville est jumelée avec la ville française de Provins, en Seine-et-Marne[4], aussi la proportion de touristes français parmi les étrangers est très élevées et différents édifices proposent des traductions en français. Les touristes français font très fréquemment le trajet Pékin, Datong, Pingyao, Xi'an, avant de partir vers d'autres villes.

Transports[modifier | modifier le code]

Une gare ferroviaire est située au Nord-Ouest, à l'extérieur des remparts.

Il n'y a ni taxi ni bus à l'intérieur des remparts, mais des minibus électriques permettent d'y faire plus rapidement des trajets.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Certains pensent que le film Épouses et concubines a été tourné dans cette ville. En fait, c'est bien dans cette région, mais dans une autre ville : il faut faire une soixantaine de kilomètres jusqu'à la ville de Dongguan ; dans cette petite ville se trouve un fortin, celui de la famille Qiao, et c'est dans ce bâtiment fortifié que fut tourné le film[5].

Galerie photo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Codes postaux et téléphoniques du Shanxi, (en) China Zip Code/ Telephone Code, ChinaTravel
  2. http://www.geohive.com/cntry/cn-14.aspx
  3. (en) National Population Statistics Materials by County and City - 1999 Period, in China County & City Population 1999, Harvard China Historical GIS
  4. « Jumelage Ping Yao / Provins », sur Marie-Provins.fr
  5. (en) Qiao Family Compound (Qiao Jia Da Yuan), chinatourguide.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]