Xian de Luhuo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Lúhuò xiàn
炉霍县
Xian de Luhuo
Localisation du xian de Luhuo (en rose) dans la préfecture de Garzê (en jaune)
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province ou région autonome Sichuan
Préfecture Garzê
Statut administratif Xian
Code postal 626500[1]
Indicatif +86 (0)836
Immatriculation 川V
Démographie
Population 37 843 hab. (1999)
Population 46 558 hab. ()
Densité 10 hab./km2
Géographie
Coordonnées 31° 27′ nord, 100° 42′ est
Superficie 460 100 ha = 4 601 km2
Localisation
Localisation de Lúhuò xiàn

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte administrative de Chine
City locator 14.svg
Lúhuò xiàn

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte topographique de Chine
City locator 14.svg
Lúhuò xiàn
Liens
Site web www.luhuo.gov.cn

Le xian de Luhuo (chinois : 炉霍县 ; pinyin : Lúhuò Xiàn ou Draggo zong ( Wylie : brag 'go rdzong, pinyin tibétain : Draggo Zong) est un district administratif de la province du Sichuan en Chine. Il est placé sous la juridiction de la préfecture autonome tibétaine de Garzê.

Démographie[modifier | modifier le code]

La population du district était de 37 843 habitants en 1999[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Alors que 16 Tibétains se sont immolés depuis mars 2011 protestant contre la répression menée par la Chine, le 25 janvier 2012, les forces de l'ordre ont fait feu sur des manifestants tibétains dans le district, faisant au moins quatre morts[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Codes postaux et téléphoniques du Sichuan, (en) China Zip Code/ Telephone Code, ChinaTravel
  2. (en) National Population Statistics Materials by County and City - 1999 Period, in China County & City Population 1999, Harvard China Historical GIS
  3. Des manifestants tués par les forces de l’ordre, 25 janvier 2012, Courrier international

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]