Xian de Gyirong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Jílóng Xiàn
吉隆县
སྐྱིད་རོང་རྫོང或སྐྱིད་གྲོང་རྫོང
Xian de Gyirong
Localisation du xian de Gyirong (en rose) dans la ville-préfecture de Shigatsé (en jaune)
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province ou région autonome Tibet
Préfecture Xigazê
Statut administratif Xian
Code postal 858700[1]
Code aéroport ZKS
Indicatif +86(0)892
Immatriculation 藏D
Démographie
Population 11 506 hab. (1999)
Géographie
Coordonnées 28° 45′ 01″ nord, 85° 21′ 47″ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte administrative de Chine
City locator 14.svg
Jílóng Xiàn

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte topographique de Chine
City locator 14.svg
Jílóng Xiàn

Le xian de Gyirong ou Kyirong (tibétain : སྐྱིད་རོང་རྫོང或སྐྱིད་གྲོང་རྫོང, Wylie : skyid (g)rong rdzong, pinyin tibétain : Gyirong Zong ; chinois simplifié : 吉隆县 ; pinyin : Jílóng Xiàn) est un district administratif de la région autonome du Tibet en Chine. Il est placé sous la juridiction de la Ville-préfecture de Shigatsé (ou Xigazê).

Démographie[modifier | modifier le code]

La population du district était de 11 506 habitants en 1999[2].

Exode de 1959[modifier | modifier le code]

Claude B. Levenson décrit un embranchement partant vers Kyirong comme une des plus courtes routes vers le Népal empruntées par les Tibétains lors de l'exode de 1959[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Codes postaux et téléphoniques de la région autonome du Tibet, (en) China Zip Code/ Telephone Code, ChinaTravel
  2. (en) National Population Statistics Materials by County and City - 1999 Period, in China County & City Population 1999, Harvard China Historical GIS
  3. Claude B. Levenson, Kailash, joyau des neiges: carnet de voyage au Tibet, Editions Olizane, 1995, (ISBN 2880861608 et 9782880861605), p. 60 « Au bout d'une cinquantaine de kilomètres, un embranchement part vers Kyirong, mais demeure interdit aux étrangers : c'est l'une des voies les plus courtes vers le Népal, qu'ont empruntée des familles entières, des cohortes de villageois et de longues théories de moines lors de l'exode de 1959. »