Xi Mu Rong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mu rong Xi
2013TIBE Day5 Hall1 Xi Murong.JPG
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
席慕蓉Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
National Taipei University of Education (en) (-)
Taipei Municipal Zhongshan Girls High School (en) (-)
National Taiwan Normal University (en) (licence (en)) (-)
Académie royale des Beaux-Arts (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Père
Xi Zhenduo (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Yue Zhufang (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Maîtres
Chen Houei-kuen (en), Liao Chi-chun (en), Lin Yushan, Wu Yung-hsiang (d), Huang Chün-pi (d), Lee Shih-chiao (en), Ma Pai-sui (d), Lee Tse-fan (en), Yuan,Shu-Jhen (d), Chang Te-Wen (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Xi Mu Rong, née le , est une poétesse chinoise. Elle a commencé à écrire de la poésie à l’âge de 13 ans. Elle a obtenu son diplôme à l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles et a enseigné au Shin Ju Collège, et au département des Beaux-Arts de l’Université Dong Hai de Taïwan.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est née le en 1943 à Chongqing, dans la province chinoise du Sichuan. Sa famille est originaire de Cha-ha-er-mon-min-an-qi, en Mongolie intérieure. Son nom mongol est Muren Hsi Lian Bo, qui signifie la rivière vide et grande. Elle est une descendante de la royauté mongole, sa grand-mère est une princesse noble. Elle a habité Shanghai et Hong Kong avant de s’installer à Taïwan.

En 1964 elle a étudié la peinture en huile à l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles. Après elle a gagné son diplôme elle enseigne comme professeur des beaux-arts à Taiwan. Elle a organisé une dizaine d’expositions personnels, et elle avait publié des collections des arts qui ont obtenu du prix.

En 1981, elle a publié son premier recueil de poésie « Qi li xiang » (odeur de sept miles) par Da Di Publisher. Ce recueil a eu sept rééditions dans la même année. Ses livres suivants comme Wuyuan de Qingchun (La jeunesse irréprochable) ont aussi été des succès.

Liens externes[modifier | modifier le code]