Xerotyphlops vermicularis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Xerotyphlops vermicularis
Description de l'image Typhlops vermicularis2.jpg.
Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Reptilia
Ordre Squamata
Sous-ordre Serpentes
Infra-ordre Scolecophidia
Famille Typhlopidae
Sous-famille Asiatyphlopinae
Genre Xerotyphlops

Espèce

Xerotyphlops vermicularis
(Merrem, 1820)

Synonymes

  • Anguis lumbricalis Daudin, 1803
  • Typhlops vermicularis Merrem, 1820
  • Typhlops flavescens Bibron & Bory in Bory, 1833
  • Typhlops syriacus Jan in Jan & Sordelli 1864
  • Typhlops persicus Blanford, 1874

Xerotyphlops vermicularis est une espèce de serpents de la famille des Typhlopidae[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre[1],[2] :

Sa présence est incertaine au Pakistan.

Xerotyphlops vermicularis
Xerotyphlops vermicularis

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de cette espèce, vermicularis, vient du latin vermiculus, « vermisseau », car c'est un petit serpent long et fin[3].

Tailles[modifier | modifier le code]

Il ne mesure que 10 cm au maximum.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Il se nourrit exclusivement d'insectes.

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Daudin, 1803 : Histoire Naturelle, Générale et Particulière des Reptiles; ouvrage faisant suit à l'Histoire naturelle générale et particulière, composée par Leclerc de Buffon; et rédigee par C.S. Sonnini, membre de plusieurs sociétés savantes, vol. 7, F. Dufart, Paris, p. 1-436 (texte intégral).
  • Merrem, 1820 : Versuch eines Systems der Amphibien I (Tentamen Systematis Amphibiorum). J. C. Krieger, Marburg, p. 1-191 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Reptarium Reptile Database, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Strachinis & Wilson, 2014 : New record of Typhlops vermicularis Merrem, 1820 from Symi island, Greece Herpetology Notes, vol. 7, p. 9-10 (texte intégral).
  3. Jean Lescure et Bernard Le Garff, L'étymologie des noms d'amphibiens et de reptiles d'Europe, Belin, coll. « Éveil nature », , 207 p. (ISBN 2-7011-4142-7)