Xerfi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Xerfi
Image illustrative de l'article Xerfi

Création 1993
Fondateurs Laurent Faibis
Slogan Le médiateur du monde économique
Siège social Drapeau de la France Paris Voir et modifier les données sur Wikidata (France)
Activité analyses sur les secteurs et les entreprises
Site web www.xerfi.com

Xerfi est un institut d’études économiques privé, spécialisé dans les analyses sur les secteurs et les entreprises.

Le modèle économique de Xerfi est celui de l'édition indépendante. Le groupe Xerfi publie chaque année des centaines d’études sur les différents domaines d’activité de l’industrie, des services, de la distribution et de la finance, aux plans français et international[1]. Il réalise également des travaux de conjoncture et de prévision macro-économiques.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'institut Xerfi a été créé en 1993 par Laurent Faibis et Valérie Cohen afin de commercialiser aux établissements financiers, et par la suite à l’ensemble des entreprises, une base d’études complète sur les secteurs d’activités français. Il n’existait en effet pas alors de source d’analyse exhaustive sur l’ensemble des activités couvrant l’industrie, les services, la distribution et la finance.

L’objectif était également d’adopter une approche pluridisciplinaire des secteurs, avec l’analyse de la conjoncture et les prévisions, l’étude de leur structure industrielle et capitalistique, la mise en perspective des principales entreprises, l’évolution des marges et résultats du secteur.

Xerfi a progressivement élargi ses activités sur le plan international avec l’étude des secteurs globalisés, le développement de prévisions macro-sectorielles et macro-économiques aux plans français et international.

En 2004, Xerfi reprenait les activités de Precepta, éditeur d’études spécialisé dans l’analyse concurrentielle.

Méthodologie[modifier | modifier le code]

Contrairement[réf. souhaitée] aux autres Instituts d’études économiques français, Xerfi a délibérément choisi une approche pluridisciplinaire[réf. nécessaire]. Les travaux sont menés en mobilisant des compétences variées non seulement en économie de la conjoncture et analyse des secteurs, mais aussi en économie industrielle, analyse concurrentielle, marketing, analyse financière.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. e-commerce Magazine, 1er septembre 2001 L'information payante : une stratégie qui paye.

Lien externe[modifier | modifier le code]