Xenotyphlops grandidieri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Xenotyphlops)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les serpents
Cet article est une ébauche concernant les serpents.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Xenotyphlops grandidieri
Description de l'image Defaut 2.svg.
Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Serpentes
Infra-ordre Scolecophidia

Famille

Xenotyphlopidae
Vidal, Vences, Branch & Hedges in Vidal, Marin, Morini, Donnellan, Branch, Thomas, Vences, Wynn, Cruaud & Hedges, 2010

Genre

Xenotyphlops
Wallach & Ineich, 1996

Nom binominal

Xenotyphlops grandidieri
(Mocquard, 1905)

Synonymes

  • Typhlops grandidieri Mocquard, 1905
  • Xenotyphlops mocquardi Wallach, Mercurio & Andreone, 2007

Statut de conservation UICN

( CR )
CR B1ab(iii)+2ab(iii) :
En danger critique d'extinction

Xenotyphlops grandidieri est une espèce de serpents de la famille des Xenotyphlopidae, le seul du genre des Xenotyphlops et de la famille des Xenotyphlopidae[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce est endémique de Madagascar[2].

Description[modifier | modifier le code]

L'holotype de Xenotyphlops grandidieri[3] mesure 263 mm et dont le diamètre est d'environ 3,5 mm. Cette espèce est d'une teinte uniformément grisâtre.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Xenotyphlops mocquardi Wallach, Mercurio & Andreone, 2007[4] a été placé en synonymie par Wegener, Swoboda, Hawlitschek, Franzen, Wallach, Vences, Nagy & Hedges en 2013[5].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Cette espèce est nommée en l'honneur d'Alfred Grandidier[3].

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Mocquard, 1905 : Note préliminaire sur une collection de reptiles et de Batraciens offerte au Muséum par M. Maurice de Rothschild. Bulletin du Muséum National d'Histoire Naturelle, vol. 11, p. 285-288 (texte intégral).
  • Vidal, Marin, Morini, Donnellan, Branch, Richard Thomas, Vences, Wynn, Cruaud & Hedges, 2010 : Blindsnake evolutionary tree reveals long history on Gondwana. Biology Letters, vol. 6, no 4, p. 558-561 (texte intégral)
  • Wallach & Ineich, 1996 : Redescription of a rare Malagasy blind snake, Typhlops grandidieri Mocquard, with placement in a new genus (Serpentes: Typhlopidae). Journal of Herpetology, vol. 30, no 3, p. 367-376.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Reptarium Reptile Database, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Reptarium Reptile Database, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  3. a et b Mocquard, 1905 : Note préliminaire sur une collection de reptiles et de Batraciens offerte au Muséum par M. Maurice de Rothschild. Bulletin du Museum National d'Histoire Naturelle, vol. 11, p. 285-288.
  4. Wallach, Mercurio & Andreone, 2007 : Rediscovery of the enigmatic blind snake genus Xenotyphlops in northern Madagascar, with description of a new species (Serpentes: Typhlopidae). Zootaxa, no 1402, p. 59–68 (texte intégral).
  5. Wegener, Swoboda, Hawlitschek, Franzen, Wallach, Vences, Nagy & Hedges, 2013 : Morphological variation and taxonomic reassessment of the endemic Malagasy blind snake family Xenotyphlopidae (Serpentes, Scolecophidia). Spixiana, vol. 36, p. 269–282 (texte intégral).