Xenoposeidon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Xenoposeidon proneeneukos

Xenoposeidon
Description de cette image, également commentée ci-après
Vertèbre (holotype) de Xenoposeidon proneeneukos vue sous différents angles.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Super-ordre Dinosauria
Ordre Saurischia
Sous-ordre  Sauropodomorpha
Infra-ordre  Sauropoda
Clade  Eusauropoda
Clade  Neosauropoda
Super-famille  Diplodocoidea
Famille  Rebbachisauridae

Genre

 Xenoposeidon
Taylor & Naish[1], 2007

Nom binominal

 Xenoposeidon proneeneukos
Taylor & Naish[1], 2007

Xenoposeidon est un genre éteint de dinosaures sauropodes qui a vécu dans ce qui maintenant l'Angleterre au Crétacé inférieur, il y a près de 140 millions d'années (Berriasien).

Il est connu par une seule vertèbre, découverte dans les années 1890, mais seulement décrite en 2007 sous le nom de Xenoposeidon proneeneukos, unique espèce du genre, par Michael Taylor et Darren Naish[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Xenoposeidon signifie « étrange ou étranger Poséidon », en allusion à Sauroposeidon.

Description[modifier | modifier le code]

Détail de laminations en forme de « V » sur la vertèbre holotypique BMNH R2095. L'origine de ces stries est inconnue[2].

.

Il est connu par un seul morceau de vertèbre avec des caractéristiques inhabituelles par rapport à celles des autres sauropodes. Cet os a été découvert dans les années 1890, mais a reçu peu d'attention jusqu'à ce qu'il soit examiné par un étudiant de l'Université de Portsmouth, Michael Taylor. Ce dernier et Darren Naish ont officiellement décrit et nommé en 2007 ce fossile[1].

Xenoposeidon pesait entre 5 et 10 tonnes et mesurait environ 15 mètres[3].

Classification[modifier | modifier le code]

Le caractère à la fois très partiel du fossile et ses caractéristiques singulières pour un sauropode ont rendu difficile sont attribution à un clade particulier.

En 2007, lors de sa description par Taylor et Naish, leur analyse phylogénétique ne parvient pas à le classer clairement au sein des néosauropodes. Ils le placent comme un néosauropode Titanosauriformes inceratee sedis[1].

En 2012, M. d'Emic, dans sa phylogénie des Titanosauriformes le place en nomen dubium sur la base d'un matériel fossile non-diagnostique[4].

En 2017, M. Taylor critique cette attribution et propose de le placer comme un rebbachisauridé basal qui deviendrait ainsi le plus anciens des Rebbachisauridae, environ 10 Ma (millions d'années) plus vieux que le plus ancien genre certifié de la famille Histriasaurus[5],[6].

Article détaillé : Rebbachisauridae.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e (en) Michael P. Taylor et Darren Naish, « An unusual new neosauropod dinosaur from the Lower Cretaceous Hastings Beds Group of East Sussex, England », Palaeontology, vol. 50, no 6,‎ , p. 1547–1564. doi:10.1111/j.1475-4983.2007.00728.x
  2. (en) M.P. Taylor, « Xenoposeidon week, day 8 (somewhat belatedly): those wrinkles », Sauropod Vertebra Picture of the Week,
  3. (en) http://dinosaurs.about.com/od/herbivorousdinosaurs/p/Xenoposeidon.htm
  4. (en) M. D. D'Emic, « The early evolution of titanosauriform sauropod dinosaurs », Zoological Journal of the Linnean Society, vol. 166, no 3,‎ , p. 624–671 (DOI 10.1111/j.1096-3642.2012.00853.x, lire en ligne)
  5. (en) M.P. Taylor, « Xenoposeidon is the earliest known rebbachisaurid sauropod dinosaur », PeerJ Preprints, vol. 5,‎ , e3415v1 (DOI 10.7287/peerj.preprints.3415v1)
  6. (en) https://svpow.com/2017/11/15/xenoposeidon-is-ten-years-old-today-and-its-the-oldest-rebbachisaur/