Xavier de Lauzanne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lauzanne.
Xavier de Lauzanne
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Xavier de Lauzanne, né en 1970, est un auteur, réalisateur, producteur français de films documentaires de société et de fiction.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Né en région parisienne en 1970, Xavier de Lauzanne a suivi des études d’hôtellerie avant de mettre en place des formations hôtelières pour jeunes issus de milieux défavorisés en Martinique, au Vietnam puis au Cambodge.

Passionné par l’image, il s’achète sa première caméra numérique en 1999 pour tourner au Vietnam, pendant un an, un essai documentaire, Hanoi entre deux 14 juillet sur le parcours d’un cyclopousse lors du changement de siècle. C’est en rencontrant les fondateurs de l’association Pour un sourire d'enfant au Cambodge, pour lesquels il tourne leur film de communication, qu’il se forme concrètement à la réalisation.

Films documentaires[modifier | modifier le code]

En 2000, il réalise au Vietnam son premier film documentaire Retour sur la RC4 (« RC4 » pour « route coloniale 4 », en référence à la bataille à laquelle elle a donné son nom) sur des anciens combattants français et vietnamiens de la guerre d’Indochine. Afin d’obtenir les moyens de monter ce film, il crée avec un ami d'enfance, François-Hugues de Vaumas, leur société de production Aloest Productions.

Profondément touché par les personnages qu’il a croisés dans ses voyages, il se lance alors officiellement dans la réalisation de films documentaires engagés, indépendants, essentiellement focalisés sur l'humain.

Il coréalise alors, pour France 5, la version documentaire de son film Pour un sourire d’enfant à Phnom Penh en 2002. En 2003, l’association « Enfants du Mékong » lui commande son film de communication Vivre comme un enfant qu’il tourne en Thaïlande, au Cambodge, au Laos, au Vietnam et aux Philippines.

En 2016, il sort un nouveau documentaire intitulé Les pépites, qui retrace le parcours de l'association Pour un sourire d’enfant qu'il avait déjà abordé dans un premier documentaire en 2002. Ce documentaire est sorti en France le , peu après la mort de son fondateur Christian de Pallières le 24 septembre, à Phnom Penh[1]. Ce documentaire reçoit un excellent accueil critique, aussi bien dans la presse[2] que par les spectateurs sur le site Allociné, avec une moyenne de 4,7 / 5 pour 312 votes le .

Films récompensés[modifier | modifier le code]

De 2002 à 2005, Il signe plusieurs reportages et documentaires, en France et à l’étranger, pour la télévision. En 2005, il réalise Le Seigneur de Darjeeling sur le thé issu de l'agriculture biologique et du commerce équitable en Inde et obtient le grand prix et le prix agriculture du monde au festival Agricinéma. Cette même année, il s’essaie à la fiction en réalisant son premier court métrage Private Joke. En 2006, il réalise en France Le Goncourt des Lycéens (traitant du prix du même nom) sur la découverte de la littérature contemporaine par les adolescents.

En 2007, il retourne en Asie du Sud-Est afin de tourner le deuxième film de l’association Enfants du Mékong. Dès 2004, il développe un projet de long métrage documentaire D'une seule voix sur des musiciens israéliens et palestiniens rassemblés par un Français pour une vaste tournée en France. Le film, sorti au cinéma en novembre 2009, obtient le prix du meilleur documentaire aux festivals internationaux de Palm Beach et de Houston aux États-Unis, le Grand Prix au Festival du film d'éducation d'Évreux, le Prix Art et Culture au Festival international du scoop et du journalisme d'Angers et le prix « Autrement vu des cinémas Nord-Pas-de-Calais » au FIGRA du Touquet. Il tourne ensuite « Enfants valises » dans une classe d’adolescents « primo-arrivants » du Maghreb et d’Afrique centrale. Ce long métrage documentaire sort au cinéma en septembre 2013. En 2013 et 2014, il collabore à la série documentaire A vous de voir sur France 5. Il poursuit sur le tournage au Cambodge de son prochain long métrage documentaire Les Pépites, co-produit par Bonne Pioche cinéma et distribué par Rézo film, dont la sortie au cinéma est prévue en octobre 2016.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Hanoi entre deux 14 juillet, essai documentaire 75 min, 2000
  • Pour un sourire d’enfant, documentaire de communication, 52 min, 2000, association « Pour un sourire d’enfant »
  • Retour sur la RC4, documentaire 52 min, 2001, distribution DVD
  • Pour un sourire d’enfant, documentaire 52 min, 2003, diffusion France 5
    • Festival International du Film sur les Droits de l’Homme de Paris - sélection officielle
  • Vivre comme un enfant, documentaire de communication 52 min, 2004, association « Enfants du Mekong »
  • Private Joke, fiction 13 min, 2005, court métrage
  • Le Seigneur de Darjeeling, documentaire 52 min, 2005, diffusion France et international (France 5, France O, Arte, Planète, Suède, Canada, Discovery, Espagne, Japon, Inde…)
    • Festival Français du Film d’Agriculture - Grand Prix et Prix de l’Agriculture du Monde
    • Kathmandu International Mountain Film Festival - sélection officielle
    • Festival Cinéfeuille – sélection officielle
  • Le Goncourt des lycéens, documentaire 52 min, 2006, diffusion France 3 Ouest
  • L'espérance parrainée, documentaire de communication 52 min, 2008, association « Enfants du Mekong »
  • D'une seule voix, long métrage documentaire 85 min, 2009, cinéma
  • Enfants valises, documentaire, 86 min, 2013, cinéma
  • Les Pépites, long métrage documentaire 88 min, octobre 2016, cinéma

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « C'est de l'or ces pépites », Le Parisien,‎ (lire en ligne).
  2. « “Les Pépites”: le film qui vous donnera envie d’être une meilleure personne », Les Inrocks,‎ (lire en ligne).

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]