Xavier Huetz de Lemps

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Huetz de Lemps.

Xavier Huetz de Lemps

Naissance 1962 ca
Bordeaux
Activité principale
professeur d'Histoire à l'Université Nice Sophia Antipolis
Auteur
Langue d’écriture français
Genres

Œuvres principales

  • L'Archipel des épices
  • Les racines coloniales de la corruption aux Philippines

Xavier Huetz de Lemps est un historien français, spécialiste des Philippines au XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du géographe Alain Huetz de Lemps. Il est agrégé d'histoire, il a soutenu sa thèse en 1994 sous la direction de Philippe Loupès à l'université de Bordeaux 3, sur Manille au XIXe siècle. Ancien membre de l'École des hautes études hispaniques (Casa de Velázquez) à Madrid en 1990-1992, puis maître de conférences en histoire contemporaine à l'université de Nice-Sophia Antipolis

Il a ensuite soutenu son habilitation à diriger des recherches en 2003, sous la direction de Gérard Chastagnaret à l'université de Provence, sur l'Espagne et les Philippines au XIXe siècle. Il fut directeur des études à la Casa de Velázquez à Madrid, de 2005 à janvier 2009. Il est professeur en histoire contemporaine à l'université de Nice-Sophia Antipolis

Publications[modifier | modifier le code]

(liste non exhaustive)

  • 2001 - Provincial-Level Corruption in the Second Half of the Nineteenth Century dans , éd.Florentino Rodao et Felice Noelle Rodriguez, The Philippine Revolution of 1896 Ordinary Lives in Extraordinary Times, Quezon City, Ateneo de Manila University Press, 316.p.
  • 2006 - L'archipels des épices. La corruption de l'administration espagnole aux Philippines (fin XVIIIe - fin XIXe siècle), Madrid, Casa de Velázquez, 2006.422.p.
  • 2008 - Les racines coloniales de la corruption aux Philippines (XVIe-milieu du XXe siècle) avec Olivier Sevin, dans : l'Asie-Pacifique des crises et violences, Paris, Presses Université Paris-Sorbonne, pp.249-262.
  • 2009 - La forja de la vida politica en Filipinas. Una escuela colonial de disimulacion, dans Maria Dolores Elizalde-Grueso, La construccion de Filipinas Politica, Identdad, Religion, Barcelone, éd.Belleterra, pp.123-143.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]