Xavier Huetz de Lemps

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Huetz de Lemps.
Xavier Huetz de Lemps
Naissance 1962 ca
Bordeaux
Activité principale
professeur d'Histoire à l'Université Nice Sophia Antipolis
Auteur
Langue d’écriture français
Genres

Œuvres principales

  • L'Archipel des épices
  • Les racines coloniales de la corruption aux Philippines

Xavier Huetz de Lemps est un historien français, spécialiste des Philippines au XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du géographe Alain Huetz de Lemps. Il est agrégé d'histoire, il a soutenu sa thèse en 1994 sous la direction de Philippe Loupès à l'université de Bordeaux 3, sur Manille au XIXe siècle. Ancien membre de l'École des hautes études hispaniques (Casa de Velázquez) à Madrid en 1990-1992, puis maître de conférences en histoire contemporaine à l'université de Nice-Sophia Antipolis

Il a ensuite soutenu son habilitation à diriger des recherches en 2003, sous la direction de Gérard Chastagnaret à l'université de Provence, sur l'Espagne et les Philippines au XIXe siècle. Il fut directeur des études à la Casa de Velázquez à Madrid, de 2005 à janvier 2009. Il est professeur en histoire contemporaine à l'université de Nice-Sophia Antipolis

Publications[modifier | modifier le code]

(liste non exhaustive)

  • 2001 - Provincial-Level Corruption in the Second Half of the Nineteenth Century dans, éd.Florentino Rodao et Felice Noelle Rodriguez, The Philippine Revolution of 1896 Ordinary Lives in Extraordinary Times, Quezon City, Ateneo de Manila University Press, 316.p.
  • 2006 - L'archipels des épices. La corruption de l'administration espagnole aux Philippines (fin XVIIIe - fin XIXe siècle), Madrid, Casa de Velázquez, 2006.422.p.
  • 2008 - Les racines coloniales de la corruption aux Philippines (XVIe-milieu du XXe siècle) avec Olivier Sevin, dans : l'Asie-Pacifique des crises et violences, Paris, Presses Université Paris-Sorbonne, pp. 249–262.
  • 2009 - La forja de la vida politica en Filipinas. Una escuela colonial de disimulacion, dans Maria Dolores Elizalde-Grueso, La construccion de Filipinas Politica, Identdad, Religion, Barcelone, éd.Belleterra, pp. 123–143.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]