Xavier Batut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Batut.
Xavier Batut
Xavier Batut.jpg

À l'Assemblée nationale, juin 2017.

Fonction
Député
Dixième circonscription de la Seine-Maritime
depuis le
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique
LREM

Xavier Batut (né le 26 décembre 1976 à Créteil) est un homme politique français, membre de La République en marche ![1].

Après des études de sciences et technologies industrielles à Rouen, il a travaillé comme cadre dans plusieurs établissements de la marque Citroën.

Il habite à Cany-Barville depuis 2002.

Le 18 juin 2017, il est élu député de la 10e circonscription de Seine-Maritime (Cany-Barville - Saint-Valery-en-Caux - Yvetot), avec 61,72 % contre Stacy Blondel, candidate du Front national.

Origines[modifier | modifier le code]

Xavier François Guillaume Batut est né le 26 décembre 1976 à Créteil. Il a deux frères.

Études et formation[modifier | modifier le code]

Il se lance dans des études de sciences et technologiques industrielles à Rouen.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Il a travaillé comme cadre dans le secteur automobile avant son élection.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Xavier Batut a toujours été intéressé par l'action politique locale. Il était courant de le voir assister au conseil municipal ou de l'apercevoir aux dépouillements.

Lors des élections municipales de 2014, il est même sur une liste municipale à Cany-Barville. Malheureusement la liste ne récole pas assez de suffrages pour qu'il puisse être en position éligible.

Xavier Batut adhère au mouvement En Marche en septembre 2016. Très rapidement il crée le comité d'Yvetot.

Animateur du comité d'Yvetot, il n'hésite pas à collaborer étroitement avec les comités du Havre et de Bolbec.

Le 11 mai 2017 il a été investi comme candidat aux législatives LREM dans la 10 ème circonscription de Seine-Maritime.

Il est en tête au premier tour avec 34,22% des voix. Il est élu le 18 juin 2017 en recueillant 61,72% des voix face à la candidate frontiste Stacy Blondel.

Il siège à la commission de la défense et des forces armées.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]