Xaver Scharwenka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Scharwenka.
Xaver Scharwenka
Description de l'image XaverScharwenka.jpg.
Nom de naissance Theophil Franz Xaver Scharwenka
Naissance
Szamotuły, Flag of the Kingdom of Prussia (1803-1892).svg Royaume de Prusse
Décès (à 74 ans)
Berlin, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale Compositeur, pianiste
Maîtres Theodor Kullak
Famille Philipp Scharwenka

Xaver Scharwenka est un compositeur et pianiste allemand, né Theophil Franz Xaver Scharwenka à Samter (Prusse) – actuellement, Szamotuły en Pologne – le , décédé à Berlin (Allemagne) le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Frère cadet du compositeur et pédagogue Philipp Scharwenka (1847-1917), il étudie comme lui la musique (dont le piano) à la Neue Akademie der Tonkunst de Berlin, avec Theodor Kullak son fondateur, à partir de 1865 (ayant entamé sa formation à Posen, plus ou moins en autodidacte). En 1874, il commence à se produire en public comme pianiste-concertiste, dans ses propres œuvres et dans le grand répertoire (Frédéric Chopin, Ludwig van Beethoven, Franz Liszt, etc.) Il sera également organisateur de concerts, en Allemagne et aux États-Unis.

En 1881, il fonde à Berlin un conservatoire de musique, le Scharwenka-Konservatorium (qui deviendra en 1893 le Klindworth-Scharwenka-Konservatorium). Il en sera le directeur de 1881 à 1890, avant d'aller créer à New York l'équivalent de ce conservatoire, le Scharwenka Conservatory of Music qu'il dirigera de 1891 à 1898. En 1914, il fonde avec Walter Petzet une nouvelle école de musique à Berlin, cette fois pour les pianistes.

En 1907, il publie à Leipzig (Allemagne) une méthode de piano (Methodik des Klavierspiels) et en 1922, toujours à Leipzig, une autobiographie (Klänge aus meinem Leben : Erinnerungen eines Musikers, éditions Kœhler).

Comme compositeur romantique, on lui doit des pièces pour piano (dont deux sonates), des œuvres avec orchestre (dont quatre concertos pour piano et deux symphonies – la première, œuvre de jeunesse, étant restée inachevée – diverses compositions pour voix soliste(s) (dont des Lieder) et/ou chorales, ainsi qu'un opéra (et un opéra-comique, également inachevé).

Discographie[modifier | modifier le code]

- Concerto pour piano et orchestre n°4, op.82 (+ concerto n°1 de Emil von Sauer) : Stephen Hough (piano) & City of Birmingham Symphony Orchestra, Lawrence Foster (direction d'orchestre) 1 CD HYPERION 1995 (Collection Le Concerto romantique pour piano, Vol. 11)

- Concertos pour piano et orchestre n°2, op.56 & n°3, op.80 : Seta Tanyel (piano) & Radio Philharmonie Hannover des NDR, Tadeusz Strugala (direction d'orchestre) 1 CD HYPERION 2003 (Collection Le Concerto romantique pour piano, Vol. 33)

- Concerto pour piano et orchestre n°1, op.32 (+ concerto n°4, op.70 de Anton Rubinstein) : Marc-André Hamelin (piano) & BBC Scottish Symphony Orchestra, Michael Stern (direction d'orchestre) 1 CD HYPERION 2005 (Collection Le Concerto romantique pour piano, Vol. 38)

- Intégrale des concertos pour piano et orchestre : Alexander Markovich (piano) & Estonian National Symphony orchestra, Neeme Järvi (direction d'orchestre) 2 CDs CHANDOS 2014

- Intégrale de la musique de chambre avec piano : Seta Tanyel (piano) ; Lydia Mordkovitch & Levon Chilingirian (violon) ; Ivo-Jan Van Der Werff (alto) ; Colin Carr & Garbis Almacayan (violoncelle) 2 CDs HYPERION Dyad 2002

- Musique pour piano en quatre volumes : Seta Tanyel (piano) 4 CDs HYPERION Hélios 2002 & 2003

- Symphonie en ut mineur, op.60 ; Andante religioso pour orchestre, op.46a (de la sonate pour violoncelle, op.46) & Ouverture en ut mineur, sans opus (1869) : Gävle Symphony Orchestra, Christopher Fifield (direction d'orchestre) 1 CD STERLING 2006

Œuvres (sélection)[modifier | modifier le code]

Pièces pour piano[modifier | modifier le code]

  • 1870 : Fünf Polnische Nationaltänze (5 danses polonaises) op. 3 ;
  • 1871 : Sonate n° 1 en ut dièse mineur op. 6 ;
  • 1874 : Barcarolle en ré majeur op. 14 ;
  • 1876 : Valse-Caprice en la majeur op. 31 ; Romanzero op. 33 ;
  • 1877 : Sonate n° 2 en mi bémol majeur op. 36 ;
  • 1879 : Thema und Variationen op. 48 ; Vier Polnische Nationaltänze (4 danses polonaises) op. 58 ;
  • 1913 : Variationen über ein eigenes Thema en ut majeur op. 83.

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

Œuvres avec orchestre[modifier | modifier le code]

  • 1869 : Ouverture en ut mineur sans op. ;
  • 1873 : Concerto n° 1 pour piano en si bémol mineur op.32 ;
  • 1881 : Andante religioso pour orchestre, op.46a (arrangement de la sonate pour violoncelle, op.46) ;
  • 1881 : Concerto n° 2 pour piano en ut mineur op. 56 ;
  • 1882 : Symphonie en ut mineur op. 60 ;
  • 1889 : Concerto n° 3 pour piano en ut dièse mineur op. 80 ;
  • 1908 : Concerto n° 4 pour piano en fa mineur op.82.

Œuvres avec voix soliste(s) et/ou chœurs[modifier | modifier le code]

  • 1873 : 4 Lieder pour mezzo-soprano et piano op. 10 ;
  • 1874 : 3 Lieder pour mezzo-soprano et piano op. 15 ;
  • 1890 : Shuvoh, pour basse, chœurs et orgue sans op. ;
  • 1892 : Mataswintha, opéra en 3 actes pour soli, chœurs et orchestre sans op. ;
  • 1895 : 2 Gesänge (2 chants) pour chœur d'hommes a cappella op. 79 ;
  • 1900 : Kaiserkantate (Cantate de l'Empereur) pour soliste, chœurs et orgue sans op. ;
  • 1915 : 8 Gesänge pour voix moyenne et piano op. 88.

Liens externes[modifier | modifier le code]