Xanthosoma sagittifolium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Xanthosoma sagittifolium
Description de cette image, également commentée ci-après
Plantation à Tongatapu
Classification APG III (2009)
Règne Plantae
Clade Angiospermes
Clade Monocotylédones
Ordre Alismatales
Famille Araceae
Genre Xanthosoma

Nom binominal

Xanthosoma sagittifolium
(L.) Schott, 1832[1]

Synonymes

  • Alocasia talihan Elmer ex Merr.[2]
  • Arum nigrum Vell.[2]
  • Arum sagittifolium L.[2] [3]
  • Arum xanthorrhizon Jacq.[2]
  • Caladium edule G.Mey.[2]
  • Caladium mafaffa Engl.[2]
  • Caladium sagittifolium (L.) Vent.[2] [3]
  • Caladium utile Engl.[2]
  • Caladium xanthorrhizon (Jacq.) Willd.[2]
  • Philodendron nigrum Kunth[2]
  • Xanthosoma appendiculatum Schott[2]
  • Xanthosoma atrovirens K. Koch & Bouché[4]
  • Xanthosoma blandum Schott[2]
  • Xanthosoma edule (G.Mey.) Schott[2]
  • Xanthosoma ianthinum K.Koch & C.D.Bouché[2]
  • Xanthosoma jacquinii Schott[2]
  • Xanthosoma maculatum G.Nicholson[2]
  • Xanthosoma nigrum (Vell.) Stellfeld[4]
  • Xanthosoma nigrum Stellfeld[2]
  • Xanthosoma panduriforme E.G.Gonç.[2]
  • Xanthosoma roseum Schott[4] [2]
  • Xanthosoma sagittifolium K.Koch[2]
  • Xanthosoma utile K.Koch & C.D.Bouché[2]
  • Xanthosoma violaceum Schott[4] [2]
  • Xanthosoma wallisii Linden[2]
  • Xanthosoma xantharrhizon (Jacq.) K.Koch[2]

Le Xanthosoma sagittifolium, macabo ou chou Caraïbe, est une plante tropicale dont les feuilles sont en forme d'oreilles d'éléphant. Certaines plantes de macabos peuvent ou non, connaître une floraison. De la famille des aracées, c'est une plante à tubercules originaire de l'Amazonie.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Au Cameroun, il est appelé macabo. À Sao Tomé-et-Principe, on le nomme matabala. En Colombie, il est appelé bore, en Costa Rica tiquizque ou macal, au Mexique, mafafa, au Nicaragua, quequisque, au Panama, otoy tandis qu'au Brésil, c'est nampi ou malanga comme à Haïti , et les feuilles, aussi consommées, sont appelées taioba au Brésil et Baombé au Cameroun. Aux Tonga, il est connu sous le nom de talo futuna (« taro de Futuna »).

Culture[modifier | modifier le code]

Le macabo est cultivé pour ses cormes secondaires de forme allongées ou arrondies. Il est planté dans des petits sillons arrondis de 30 à 50 cm de diamètre pour 50 cm de hauteur, après déforestation.

Des tubercules de macabo en tas

Utilisation[modifier | modifier le code]

Le corme principal, trop fibreux pour la consommation humaine, est réservé à l’alimentation animale ou utilisé comme plant après segmentation. Les cormes s’utilisent de la même façon que les pommes de terre.

Ils sont mangés cuits, bouillis, grillés, frits ou en purée, etc. Râpées et cuites à l'étouffée, ces tubercules accompagnent de nombreux plats traditionnels sous les tropiques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :