X 76500

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
X 76500
2 XGC à Morez dans le Jura.
2 XGC à Morez dans le Jura.
Identification
Exploitant(s) SNCF/TER
Surnom AGC, XGC
Motorisation Diesel
Composition 3 ou 4 caisses articulées
(M1+R1(+R2)+M2)
Couplage UM 3 entre eux et avec B 81500, B 82500
Construction 2004 - 2010
Constructeur(s) Bombardier
No  de série X 76501/02 à X 76835/36
Nombre 163
Effectif 163 (01/07/2010)
Utilisation TER
caractéristiques techniques rames
Type Rame 4 caisses Rame 3 caisses
Longueur:
Largeur:
Hauteur:
Masse:
Capacité:
72,800 m
2,950 m
4,020 m
165 t
194 pl + 26 strap
57,400 m
2,950 m
4,020 m
133,3 t
148 pl + 20 strap
caractéristiques techniques motrices et voitures
Type Motrices Voitures intermédiaires
Longueur:
Largeur:
Hauteur:
Empattement:
Empattement du bogie:
21,000 m
2,950 m
4,020 m
16,400 m

2,700 m
15,400 m
2,950 m
4,020 m
15,400 m

2,800 m
Caractéristiques techniques
Écartement standard
Carburant gazole
Moteur thermique 2 moteurs Diesel MAN D2842 LE 606
4 moteurs asynchrones
Transmission électrique
Puissance continue 1324 kW
Capacité en carburant 2 × 1 500 L
Largeur 2,905 m
Hauteur 4,020 m
Vitesse maximale 160 km/h

[1],[2],[3]

X 76500 est la version diesel de l’autorail grande capacité (AGC), communément appelé XGC ou AGC diesel.

Description[modifier | modifier le code]

En 2002, alors que toutes les régions ont bien lancé leur politique TER, le constructeur canadien Bombardier remporte l’appel d’offres de l’autorail à grande capacité. Cette série de matériel sera la plus importante de toute l’histoire de la SNCF jusqu’à celles des Régiolis et Regio 2N (qui sont livrées depuis 2013), du fait de la polyvalence de ce matériel et de sa déclinaison en trois versions : autorail (diesel), automotrice (électrique) et automoteur bi-mode (diesel et électrique).

X 76500 est disponible en deux versions à trois ou quatre caisses.

Relations effectuées[modifier | modifier le code]

TER Auvergne-Rhône-Alpes[modifier | modifier le code]

TER Bourgogne-Franche-Comté[modifier | modifier le code]

TER Centre-Val de Loire[modifier | modifier le code]

TER Grand Est[modifier | modifier le code]

  • Strasbourg - Molsheim - Obernai - Barr - Sélestat
  • Strasbourg - Molsheim - Rothau - Saales - Saint-Dié-des-Vosges
  • Strasbourg - Sarreguemines
  • Strasbourg - Haguenau - Bitche
  • Strasbourg - Saverne
  • Strasbourg - Lauterbourg
  • Strasbourg - Wissembourg
  • Strasbourg-Colmar-Mulhouse-Bâle
  • Mulhouse - Belfort
  • Mulhouse - Thann - Kruth
  • Charleville-Mézières - Givet
  • Colmar-Metzeral
  • Reims - Laon
  • Reims - Châlons-en-Champagne
  • Nancy - Pont Saint Vincent - Contrexéville - Merrey - Culmont-Chalindrey
  • Metz - Verdun

TER Hauts-de-France[modifier | modifier le code]

TER Normandie[modifier | modifier le code]

TER Pays de la Loire[modifier | modifier le code]

  • Angers - Cholet
  • Cholet - Nantes
  • Nantes - Pornic
  • Nantes - Saint Gilles Croix de Vie
  • Saumur - Bressuire - Les Sables-d'Olonne (2013 et 2014)

TER Provence-Alpes-Côte d'Azur[modifier | modifier le code]

Autres liaisons[modifier | modifier le code]

Parc[modifier | modifier le code]

Article connexe : Liste des X 76500.

Propriétaires[modifier | modifier le code]

Au , les 163 X 76500 sont détenus par 7 propriétaires répartis de la façon suivante :

Propriétaire Effectif total STF Observation
Auvergne-Rhône-Alpes 26 STF Auvergne
Bourgogne-Franche-Comté 5 STF Bourgogne-Franche-Comté
Grand Est 59 STF Champagne-Ardenne : 21
STF Lorraine : 10
STF Alsace : 28
Hauts-de-France 34 STF Picardie
Normandie 14 STF Normandie
PACA 8 STF Provence-Alpes-Côte d'Azur
Pays de la Loire 17 STF Pays de la Loire

Dépôts titulaires[modifier | modifier le code]

Au , les 163 X 76500 sont gérés par 9 supervisions techniques de flotte (STF) répartis de la façon suivante :

STF Effectif total Propriétaires Observation
STF Auvergne 26 Auvergne-Rhône-Alpes
STF Bourgogne-Franche-Comté 5 Bourgogne-Franche-Comté
STF Champagne-Ardenne 21 Grand Est
STF Lorraine 10
STF Alsace 28
STF Picardie 34 Hauts-de-France
STF Normandie 14 Normandie
STF Provence-Alpes-Côte d'Azur 8 PACA
STF Pays de la Loire 17 Pays de la Loire

Modélisme[modifier | modifier le code]

  • La firme LS Models a réalisé une reproduction en HO de l'X 76549/50[4].

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Denis Redoutey, Le matériel moteur de la SNCF, La Vie du Rail, (ISBN 978-2-915034-65-3), p. 299
  2. Revue bimestrielle Voies Ferrées, Le matériel moteur de la SNCF, en plusieurs articles sur plusieurs numéros par année
  3. Revue mensuelle Rail Passion, État trimestriel du matériel moteur SNCF, un article par trimestre
  4. LS Models : Production France, sur le site officiel, consulté le 1er novembre 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Denis Redoutey, Le matériel moteur de la SNCF, La Vie du Rail, (ISBN 978-2-915034-65-3)
  • Denis Redoutey, Le matériel moteur SNCF en 2012, Saint-Étienne, La Vie du Rail, (ISBN 978-2-918758-60-0)
  • Olivier Constant, « Encyclopédie du matériel moteur SNCF », t. 4 : « Les autorails des années 1950 à nos jours (2) », dans Le Train
  • « État annuel du matériel moteur SNCF », dans Rail Passion, no 139, mai 2009.

Articles connexes[modifier | modifier le code]