X (mathématique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le symbole x — la lettre minuscule « X » italique — est généralement utilisé pour désigner une inconnue ou une variable et, par extension, une abscisse. Cette habitude conduit à une confusion assez fréquente entre une fonction, notée par exemple xf, et sa valeur en un point x, notée f(x) ; par exemple entre la fonction sinus, notée sin, et sin(x). Écrite en capitale — romaine en typographie française, italique en typographie anglo-saxonne[réf. nécessaire] —, X désigne en général une variable aléatoire.

On considère généralement que c'est cette fonction de notation d'inconnue qui a conduit à l'utilisation du « X » pour noter l'inconnu en général, par exemple dans les expressions « monsieur X », « naissances sous X », « plainte contre X ».

L'utilisation du x en mathématiques pourrait venir de l'arabe شَيْء, où šin est l'initiale de (šayʾ, chaï[1]) qui signifie la « chose », via sa transcription espagnole xay (x se prononce [ ʃ ] en espagnol médiéval). Le mot chaï est introduit dans l'algèbre du savant perse Al-Khawarizmi[2]. Ce mot est plus connu en français populaire dans sa forme plurielle chouïa, "un chouïa" signifiant "un peu".

D'autres lettres sont utilisées pour désigner des variables, et x peut être utilisé pour désigner un élément déterminé, ou une fonction dépendant de variables. Lire Usage des lettres en mathématiques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Respectivement transcription DIN et GENUNG Beyrouth variante B.
  2. « D'où vient l'inconnue X ? », La Recherche,‎ (lire en ligne).