Wrike

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Wrike
Description de l'image Wrike logo.png.

Informations
Développé par Andrew Filev[1]
Première version Voir et modifier les données sur Wikidata
Écrit en JavaScript (Ext JS front-end), JSP (back-end)
Environnement Multiplate-forme
Langues Anglais, Japonais, Allemand, Espagnol, Français, Russe, Italien, Portugais (Brésil)
Type Groupware
Logiciel de gestion de projets
Site web www.wrike.com/fr

Wrike, Inc. est un fournisseur privé d'accès internet de gestion de projet basé à Mountain View, en Californie. Le produit primaire de Wrike (qui a pour nom Wrike, également) est un outil sur internet - de logiciel en tant que service ou software as a service (SaaS) - pour la gestion de projet et la collaboration de travail. Il permet à ses utilisateurs de gérer et suivre les projets, les délais, les horaires, et d'autres processus nécessaires au flux de travail. Il leur permet aussi de collaborer l'un avec l'autre. Le logiciel est disponible en Anglais, Français, Espagnol, Allemand, Portugais, Italien, Japonais et Russe. L'objectif primaire du logiciel est d'aider à profiler le flux de travail et de permettre aux entreprises de se focaliser sur les tâches essentielles[2],[3].

Historique[modifier | modifier le code]

Wrike a été fondé en 2006 par Andrew Filev. Initialement, Filev a financé l'entreprise avant d'obtenir l'aide financière d'un investisseur plus tard[2]. Wrike a sorti la version bêta du produit en . Le produit était intégré initialement avec email, permettant aux utilisateurs de suivre les horaires, les délais, et les tâches via des messages électroniques[4],[5]. En , l'entreprise a sorti une version complète et professionnelle du logiciel. Ce dernier permettait l'intégration d'email à deux, offrait 9 groupes aidant au flux de travail (par exemple: Clients, Par Projet, Personnel, etc.), et accueillait entre 5 et 50 utilisateurs à tout moment[6]. En , Wrike a sorti une version "entreprise" du logiciel qui a compris la capacité de créer des tâches basées sur la table de Gantt[7],[8].

En 2009, Wrike a synchronisé les tâches avec les appareils Android de Google et les appareils Windows Mobile[9]. En 2010, Wrike a intégré ses services avec Google Docs[10]. Plus tard cette année, le logiciel a également ajouté un flot d'activité qui a offert la mise à jour des nouvelles en temps réel et l'option de chat[11]. En , Wrike a sorti une nouvelle version du logiciel avec une fonction sociale intégrée. La nouvelle version a conservé le flux d'activité et a ajouté d'autres fonctions sociales comme le "Dashboard" et la fonction de "Follow"[12]. En , Wrike a sorti une interface de programmation (API), permettant aux développeurs de créer leurs propres logiciels pour synchroniser avec le système de Wrike[13].

En 2011, Wrike a sorti des logiciels pour l'iPhone, l'iPad, et les appareils BlackBerry. Le logiciel a été gratuit pour les utilisateurs de Wrike[14]. Ils ont aussi intégré le logiciel avec le Google Apps Marketplace et Jive en 2011[15]. En , l'entreprise a sorti une version gratuite du logiciel pour le navigateur. Cette dernière a permis aux utilisateurs de créer et d'assigner des tâches , les marquer comme complètes, et d'attacher des fichiers (entre d'autres fonctions)[16]. Wrike a récolté 1 million dollars de financement des investissements Anglaises TMT en . À ce temps là, Wrike a compté Capgemini, Kraft Foods, Salesforce.com, et Holiday Inn parmi ses clients[17].

En , Wrike a intégré un éditeur de textes collaboratif en temps réel à son logiciel[18]. Le mois suivant, ils ont sorti un plugin (module) pour Apple Mail, leur premier produit pour Mac OS[19]. En novembre de cette année, Wrike a sorti des versions mises à jour pour Android, iOS, et des logiciels pour le navigateur[20]. Les logiciels d'Android et d'iOS étaient équipés avec une chronologie interactive (en forme de tables de Gantt) qui a été commun sur le navigateur en [21].

En , Wrike a garanti 10 millions de dollars dans un investissement de financement de Bain Capital[22]. Ils ont lancé après un nouveau plateforme "Entreprise" visant les commerces plus grand, en [23]. En 2014, Wrike a ajouté des outils qui aident au flux de travail et des options de personnalisation du plateforme du logiciel[24],[1]. En , l'entreprise a gardé 15 millions dollars dans une nouvelle série de financement. Les investisseurs comprenaient Scale Venture Partners, DCM Ventures, et Bain Capital. En ce temps-là, Wrike avait 14 000 clients, 400 employés, et 30 nouveaux utilisateurs chaque mois[25],[26].

Logiciel[modifier | modifier le code]

Wrike est un logiciel collaboratif de gestion de projet crée pour gérer le flux de travail pour des entreprises et des organisations de tailles variantes. Le logiciel est offert en 3 versions différentes: Gratuite, Professionnelle, et Entreprise[27]. La version Gratuite offre la capacité de créer, assigner des tâches, les marquer comme complètes et attacher des fichiers. Elle permet l'utilisation du service à un nombre illimité de collaborateurs, tandis que 5 "power users" peuvent créer, assigner et accéder les tâches . La version Professionnelle offre un accès aux tables de Gantt, "time-tracking", une interface glisser-poser[16], compatibilité API, et d'autres[1],[13]. La version Entreprise offre des données en temps réel, une analyse et la capacité d'assigner des utilisateurs en groupes multiples de travail spécifié (parmi d'autres fonctions)[23]. Wrike peut également être trouvé sur iOS et Android[14].

Presque toutes les versions du logiciel présentent un flux d'activité qui met les utilisateurs à jour à propos des activités effectuées par les autres utilisateurs dans les groupes de travail spécifiés. Les fonctions sociales sont également intégrés dans le logiciel de Wrike[12]. Ce dernier est aussi intégré avec un nombre d'autres produits logiciel qui incluent Google Apps, Microsoft Outlook, Microsoft Excel, Microsoft Project, Google Drive, Dropbox, Apple Mail, Box, IBM Connections, et d'autres[27].

Fonctionnalités[modifier | modifier le code]

Wrike fournit des fonctionnalités pour planification des projets, gestion de travail, collaboration efficace et création des rapports de productivité.

Intégrations avec autres services[modifier | modifier le code]

Wrike s'intègre à plusieurs services populaires, comme Microsoft Project, Excel, Google Drive, Box, Dropbox, OneDrive, Youtube, Salesforce.com, Jira, Github, Google Calendar et autres.

Les captures d'écran[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Applications similaires[modifier | modifier le code]

  • Asana
  • Azendoo
  • Bubble Plan
  • DropTask
  • Gouti solution de gestion de projet
  • VisualProjet
  • Wimi

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c "Wrike Brings Deep Customization Options To Its Project Management Service", TechCrunch, 15 December 2014. Retrieved on 10 June 2015.
  2. a et b "Andrew Filev's Wrike Wants to Bring Project Management and Collaboration to the Masses", Forbes, 15 October 2014. Retrieved on 10 June 2015.
  3. "Andrew Filev, Wrike: In the business of managing projects", In2up, 17 August 2012. Retrieved on 10 June 2015.
  4. "Wrike harnesses e-mail for collaboration", CNET, 13 December 2006. Retrieved on 10 June 2015.
  5. "Helpful Hub", Entrepreneur, 31 March 2007. Retrieved on 10 June 2015.
  6. "Project Management Lite: Basecamp and Wrike", PC World, 23 July 2007. Retrieved on 10 June 2015.
  7. "Wrike Launches Enterprise Hosted Project Management Tool", CenterNetworks, 4 August 2008. Retrieved on 10 June 2015.
  8. "Intervals, Wrike, and OnStage: Read Our Exclusive Report", TechnoLawyer, 7 May 2008. Retrieved on 10 June 2015.
  9. "Wrike Adds Synchronized Tasks for Windows Mobile", Gigaom, 22 May 2009. Retrieved on 10 June 2015.
  10. "Creating Online Documents in Wrike? It’s Easy with Google Docs Built-in!", Wrike, 14 April 2010. Retrieved on 10 June 2015.
  11. "Wrike merges project management with activity streams", VentureBeat, 2 June 2010. Retrieved on 10 June 2015.
  12. a et b "Project Management App Wrike Gets Social", Gigaom, 28 October 2010. Retrieved on 10 June 2015.
  13. a et b "Project Management Tool Wrike Opens Up API", TechCrunch, 15 December 2010. Retrieved on 10 June 2015.
  14. a et b "Project Management Tool Wrike Gets New Mobile Apps", Gigaom, 8 February 2011. Retrieved on 10 June 2015.
  15. "Wrike’s Project Management Tool Goes Freemium", Gigaom, 9 November 2011. Retrieved on 10 June 2015.
  16. a et b "Wrike Releases A Free Version Of Its Project Management App", TechCrunch, 30 May 2012. Retrieved on 10 June 2015.
  17. "Wrike Raises $1M to Make its Project Collaboration Software Even More Viral", Dow Jones & Company, 13 June 2012. Retrieved on 10 June 2015.
  18. "Etherpad Now Baked Into Social Project Management App Wrike", TechCrunch, 26 September 2012. Retrieved on 10 June 2015.
  19. "Wrike brings its email supplement to the Mac", PandoDaily, 15 October 2012. Retrieved on 10 June 2015.
  20. "Fresh from its $1m funding round, Wrike takes its social project management tool to iOS and Android", PandoDaily, 5 November 2012. Retrieved on 10 June 2015.
  21. "Wrike Launches A Mobile Gantt Chart With Syncing So Everyone Can See The Latest Updates", TechCrunch, 8 March 2013. Retrieved on 10 June 2015.
  22. "Wrike Raises $10M From Bain Capital for Project Management Tools", All Things Digital, 1 October 2013. Retrieved on 10 June 2015.
  23. a et b "Wrike Launches Enterprise Platform For Project Management And A Data Driven Business World", TechCrunch, 17 December 2013. Retrieved on 10 June 2015.
  24. "Project Management Platform Wrike Challenges Asana With New Workflow Tools", TechCrunch, 29 July 2014. Retrieved on 10 June 2015.
  25. "Work Management Platform Wrike Raises $15M Series B Round", TechCrunch, 6 May 2015. Retrieved on 10 June 2015.
  26. "Task management app Wrike takes on $15M as enterprise revenue growth continues", VentureBeat, 6 May 2015. Retrieved on 10 June 2015.
  27. a et b "Wrike boosts reporting capabilities of its social project management software", PC World, 5 September 2014. Retrieved on 10 June 2015.

Liens externes[modifier | modifier le code]