Wright R-1820

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wright R-1820 Cyclone 9
Wright R-1820 Engine.jpg

Curtiss-Wright R-1820 Cyclone


Constructeur
Années de production
1931
Caractéristiques techniques
Cylindrée
29,88 L
Alésage
155,6 mm
Course
174,6 mm
Refroidissement
Par air
Dimensions
Masse
537 kg

Le Wright R-1820 Cyclone 9 est un moteur en étoile américain développé par Curtiss-Wright et largement utilisé sur les avions des années 1930 à 1950. Il a principalement équipé le B-17 Flying Fortress.

Conception et développement[modifier | modifier le code]

Le R-1820 Cyclone 9 est l'évolution du moteur Wright P-2 datant de 1925. Doté d'un plus grand déplacement et de nombreuses améliorations, le R-1820 est entré en production en 1931. Le moteur a été produit jusqu'aux années 1950. Le R-1820 a été construit sous licence par Lycoming, Pratt & Whitney Canada et aussi, pendant la Seconde Guerre mondiale, par Studebaker. L'Union soviétique a acheté une licence pour la conception et Shvetsov OKB a été créé afin de produire le moteur dénommé M-25 (en).

Le R-1820 a été au cœur de nombreux avions célèbres, y compris les premiers avions de ligne de Douglas (prototype du Douglas DC-1, le DC-2, les premières versions civiles du DC-3 et une production limitée du DC-5), le B-17 Flying Fortress et le bombardier SBD Dauntless ainsi que, sous la forme du M-25, les premières versions du chasseur Polikarpov I-16 et l'hélicoptère Piasecki H-21.

Le R-1820 a également connu une utilisation limitée dans des véhicules blindés sous deux versions. Le G-200, moteur neuf cylindres à gaz développant 900 ch à 2 300 tr/min, propulsant le char lourd M6. Le D-200, Wright RD-1820 converti en diesel par Caterpillar, développant 450 ch à 2 000 tr/min dans le Sherman M4A6.

Dans les années 1950, il fut construit entre autres à l'usine Avco de Stratford[1].

Modèles / variantes[modifier | modifier le code]

Les numéros d'unité se terminant avec W indiquent des moteurs équipés de boost d'urgence alimentes par méthanol-eau.

  • R-1820-04 - 700 ch (522 kW)
  • R-1820-1 - 575 ch (429 kW)
  • R-1820-4 - 770 ch (574 kW)
  • R-1820-19 - 675 ch (503 kW)
  • R-1820-22 - 950 ch (708 kW)
  • R-1820-25 - 675 ch (503 kW), 750 ch (559 kW), 775 ch (578 kW)
  • R-1820-32 - 1 000 ch (750 kW)
  • XR-1820-32 - 800 ch (596 kW)
  • R-1820-33 - 775 ch (578 kW)
  • R-1820-34 - 940 ch (701 kW), 950 ch (708 kW)
  • R-1820-34A - 1 200 ch (895 kW)
  • R-1820-40 - 1 100 ch (820 kW), 1 200 ch (895 kW)
  • R-1820-41 - 850 ch (634 kW)
  • R-1820-45 - 800 ch (596 kW), 930 ch (694 kW)
  • R-1820-50 - 850 ch (634 kW)
  • R-1820-52 - 1 000 ch (750 kW)
  • R-1820-53 - 930 ch (694 kW), 1,000 ch (750 kW)
  • R-1820-56 - 1 200 ch (895 kW), 1 350 ch (1 007 kW)
  • R-1820-57 - 1 060 ch (790 kW)
  • R-1820-60 - 1 00 ch (895 kW)
  • R-1820-62 - 1 350 ch (1 007 kW)
  • R-1820-66 - 1 200 ch (895 kW), 1 350 ch (1 007 kW)
  • R-1820-72W - 1 350 ch (1 007 kW), 1 425 ch (1 063 kW)
  • R-1820-74W - 1 500 ch (1 118 kW)
  • R-1820-76A,B,C,D - 1 425 ch (1 063 kW)
  • R-1820-78 - 700 ch (522 kW)
  • R-1820-80 - 700 ch (522 kW), 1,535 ch (1 145 kW)
  • R-1820-82WA - 1 525 ch (1 137 kW)
  • R-1820-86 - 1 425 ch (1 063 kW)
  • R-1820-97 - 1 200 ch (895 kW), équipé de turbocompresseur
  • R-1820-103 - 1 425 ch (1 063 kW)
  • SCR-1820-F3 - 710 ch (529 kW), 720 ch (537 kW)
  • SCR-1820-F2 - 720 ch (537 kW)
  • R-1820-F53 -770 ch (574 kW)
  • R-1820-F56 - 790 ch (589 kW)
  • GR-1820-G2 - 1 000 ch (750 kW)
  • R-1820-G3 - 840 ch (626 kW)
  • R-1820-G5 - 950 ch (708 kW)
  • R-1820-G101 - 1 100 ch (820 kW)
  • R-1820-G102 - 775 ch (578 kW)
  • GR-1820-G102A - 1 100 ch (820 kW)
  • R-1820-G102A - 1 100 ch (820 kW)
  • R-1820-G102A - 1 100 ch (820 kW)
  • 'R-1820-G202A - 1 200 ch (895 kW)
  • R-1820-G103 - 1 000 ch (750 kW)
  • R-1820-G105 - 1 000 ch (750 kW)
  • R-1820-G205A - 1 200 ch (895 kW)

Applications[modifier | modifier le code]

Avions[modifier | modifier le code]

Véhicules[modifier | modifier le code]

Moteurs en exposition[modifier | modifier le code]

Des moteurs Wright R-1820 sont exposés dans les musées suivants :

Caractéristiques (GR-1820-G2)[modifier | modifier le code]

Données de[2]


  • Type : neuf cylindres en étoile sur une ligne suralimenté refroidi par air
  • Alésage : 6,125 in (155,6 mm)
  • Course : 6,875 in (174 mm)
  • Cylindrée : 1,823 in³ (29,88 L)
  • Longueur : 47,76 in (1,213 mm)
  • Diamètre : 54,25 in (1 378 mm)
  • Poids sec : 1 184 lb (537 kg)
  • 2 soupapes en tête par cylindre
  • Compresseur : General Electric, centrifuge mono vitesse, soufflant taux 7.134:1
  • Carburateur : Stromberg PD12K10 downdraft avec contrôle automatique du mélange
  • Carburant : essence indice d'octane 87
  • Lubrification : carter sec une pompe à balayage mono pression.
  • Puissance : 1 000ch (746 kW) à 2 200 tr/min au décollage
  • Taux de compression : 6,45:1

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (en)[PDF]Seelye Stevension, « Energy Engineering Analysis Program, Stratford Army Engine Plant, Stratford, Connecticut. Final Submission Increments D, E, F. Executive Summary », DTIC, (consulté le 17 mai 2011)
  2. Tsygulev, Aviacionnye motory voennykh vozdushnykh sil inostrannykh gosudarstv (russe : Авиационные моторы военных воздушных сил иностранных государств), Moscou, Gosudarstvennoe voennoe izdatelstvo Narkomata Oborony Soyuza SSR,‎ (lire en ligne)
  • (en) Fred Jane et Bridgman, L (éditeur), Jane's fighting aircraft of World War II, New York, Military Press, (ISBN 0517679647)
  • (en) Paul Eden et Soph Moeng, The complete encyclopedia of world aircraft, New York, NY, Barnes & Noble Books, (ISBN 0760734321), p. 1152.
  • (en) « Aircraft Engines in Armored Vehicles » (consulté le 3 octobre 2006)