World Values Survey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la sociologie image illustrant les probabilités et la statistique
Cet article est une ébauche concernant la sociologie et les probabilités et la statistique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le World Values Survey (WVS) est un projet international d'enquêtes sur l'évolution des valeurs et des croyances autour du monde. Le projet est porté par un réseau international de chercheurs en sciences sociales présidé par Ronald Inglehart. C'est l'un des plus grands projets d'enquête internationale[réf. nécessaire].

Le projet[modifier | modifier le code]

C'est un projet international de recherche sociale qu’explore les valeurs et les opinions des gens, comment ils changent pendant les temps, et de son impact social et politique. Depuis 1981, spécialistes des sciences sociales et des sciences politiques de tout le monde ont assumé cette recherche, par des enquêtes nationales représentatives dans près de 100 pays. Le WVS est la seule source de données empiriques sur les attitudes et les valeurs humaines qui couvre la plupart de la population du monde (près de 90%).

Le WVS mesures, surveille et analyse: Soutien à la démocratie, tolérance envers les étrangers et les minorités ethniques, soutien à l'égalité des sexes, le rôle de la religion et les niveaux de religiosité, l'impact de la globalisation, attitudes à l'égard de l'environnement, le travail, la famille, la politique, l'identité nationale, la culture, la diversité, l'insécurité et le bien-être de l'individu.

Les découvertes de cette recherche sont utiles pour la conception et le développement des politiques publiques, et aussi pour ceux qui essaient de construire une société civile et institutions démocratiques dans les pays en voie de développement. Les résultats et les conclusions de ces travaux scientifiques sont aussi fréquemment utilisés par les gouvernements du monde, les chercheurs, les étudiants, les journalistes et les organisations internationales et institutions comme la Banque mondiale et les Nations Unies (PNUD et ONU-Habitat). Les données de la World Values Survey, par exemple, sont utilisées afin de mieux comprendre les motivations des événements comme le Printemps Arabe, les émeutes en France pendant 2005, le génocide au Rwanda en 1994, les guerres yougoslaves et l'agitation politique dans le 90.

Romano Prodi, l'ancien Premier ministre italien et le dixième président de la Commission européenne, a déclaré au sujet du travail de la WVS. "Avec la globalisation des marchés mondiaux, il est impératif de comprendre (...) la diversité.  Des personnes avec croyances et valeurs différents peuvent vivre et travailler ensemble productivement, mais pour cela, il est crucial de comprendre et d'apprécier leurs visions du monde"[1]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Inglehart, Ronald; Basanez, Miguel; Diez-Medrano, Jaime; Halman, Loek; Luijkx, Ruud, eds., Human Beliefs and Values: A cross-cultural sourcebook based on the 1999–2002 values surveys,