Workfare

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Demonstration, October 2011.

Le Workfare (littéralement « travailler pour le bien-être » en anglais) est un concept introduit en 1968 par James Charles Evers. Il désigne une aide sociale des États-Unis mise en place dans les années 1970, qui prévoit que les bénéficiaires aptes au travail doivent travailler en échange de leur allocation.

Ces programmes viseraient surtout à ''restreindre le nombre d'allocataires'' (Krinski, 2009). Le travail attitré est souvent dévalorisant. Tout cela aurait ''largement participé à la flexibilisation et à la dégradation des conditions de travail'' (Krinski, 2009). Les termes de politiques d'activation et de ''gouvernement par l'individualisation'' (Lazzarato, 2001) ne sont pas étrangers aux dynamiques induites par cette idée.

Liens externes[modifier | modifier le code]

http://www.ies-salariat.org/IMG/pdf/Notes_IES_8.pdf

https://www.cairn.info/revue-multitudes-2001-1-page-153.htm