Woody (carrosserie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wood et Woody.

Woodies
Image illustrative de l’article Woody (carrosserie)
Chrysler Town & Country woody cabriolet de 1948

Marque Drapeau : États-Unis Voitures américaines
Classe Automobile de collection rétro vintage
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Multiple
Châssis Acier

Un woody (woodie, en anglais, woodies, au pluriel) (de wood, bois, en anglais) est un type de carrosserie rétro vintage américain, des débuts de l'histoire de l'automobile, en vogue aux États-Unis entre les années 1930 et années 1950[1],[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

Les premiers woodies américains succèdent aux anciennes voitures hippomobiles et diligences en bois des origines de l'Histoire de l'automobile (Peugeot Break de 1889, Panhard & Levassor Type A de 1890, Daimler Riemenwagen de 1895... Ford A de 1903, Ford B de 1904, Ford T de 1908...). Les premières carrosseries automobiles sont tout en bois, ou en mélange d'acier et de bois, avant les premières carrosseries toutes en acier des années 1920...

Années 1930 à 1950[modifier | modifier le code]

Entre les années 1930 et années 1950 les woodies américains les plus populaires, sont généralement de voitures utilitaires (camionnette, break, station wagons, pick-up, minibus...) avec partie avant en acier, et partie arrière charpentée et habillée en bois apparent. Leurs niveaux de fabrication va du plus fonctionnel rudimentaire et moins cher, aux modèles hauts de gamme les plus esthétiques et luxueux, réalisés par des artisans ébénistes, ou fabriqués en série par la plupart des constructeurs automobiles américains...

Quelques carrossiers de renoms fabriquent des modèles d'exceptions, dont la série Skiff Labourdette, inspirée des bateaux runaboot en acajou verni...

Depuis les années 1960[modifier | modifier le code]

Les besoins d'entretient et rénovation régulier contraignant et coûteux du bois, et la démocratisation du tout métaux plus stable dans le temps, marque la fin de la vogue des woodies à la fin des années 1950... Ils sont remplacés chez la plupart des constructeurs américains par des modèles « similis woodies » avec des habillages de carrosserie « imitation bois », pour les clients amateurs et nostalgiques.

Voitures de collection[modifier | modifier le code]

A ce jour les woodies des années 1930 aux années 1950, peuvent être associés aux cultures rétro vintage, Kustom Kulture, culture du surf, Hot rod, Tuning, customisation, art car... et sont des modèles particulièrement recherchés par les amateurs de voiture de collection, et amateurs de la culture des États-Unis des années 1930-1950.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]