Wonderbox

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Wonderbox
Création 7 septembre 2004
Fondateurs Bertile Burel et James Blouzard[1]
Forme juridique SAS
Slogan Réalisateur de rêves
Siège social Paris
Drapeau de France France
Direction Bertile Burel directrice générale (2011)[2]
James Blouzard (2011)[3]
Fabrice Lépine directeur général (2015)[4]
Activité Commerce
Produits Ventes d'expériences de loisirs et Coffrets Cadeaux d'expérience
Effectif estimé 400 (2018)[5]
SIREN 479678153
Site web https://www.wonderbox.fr/

Chiffre d'affaires estimé 225 millions d'euro (2018)[5]

Comptes non déposés.

Wonderbox est une marque française, de la société Multipass[6], spécialisée dans les coffrets cadeaux[2] et la vente d’activités de loisirs sur internet. Fondé en 2004, le groupe est également présent dans différents pays européens[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Diplômés respectivement de Sciences-Po Paris et Dauphine et de l’ESCP, Bertile Burel et James Blouzard fondent Wonderbox en , au retour de leur voyage de noces autour du monde[7].

Après des débuts artisanaux, ils arrivent à signer des accords avec des prestataires et commencent par des cadeaux d’entreprise. À la création de Wonderbox en , 2 coffrets sont créés pour 50 unités vendues. Le marché des coffrets cadeaux n’est alors qu’à ses balbutiements, les grandes surfaces d’abord frileuses finissent par ouvrir leurs linéaires aux coffrets Wonderbox[8].

Acquisitions[modifier | modifier le code]

En 2008, la société ouvre deux filiales en Italie et Espagne. Suit la Belgique et la Suisse en 2009 et 2010. En , Wonderbox annonce l'acquisition de Gift for you, société néerlandaise présent dans le même secteur, faisant suite au rachat en 2015 de Vivabox, société belge[9]. Grâce à cette acquisition et au re positionnement de la marque, Wonderbox avait permis à l'enseigne Vivabox de doubler son chiffre d'affaires[10].

En , la marque revendique la vente de 2,5 millions de coffrets distribués dans 10 000 points de vente.[11].

Début 2018, la société a racheté l'entreprise portugaise Lifecooler[12],numéro deux du marché des coffrets-cadeaux au Portugal, avec 150 points de vente et 4 millions d'euros de chiffre d'affaires[13].

En , la société annonce l'acquisition de Cofre Vip, une entreprise espagnol spécialisée dans le même type d'activité[5]. Au moment du rachat par Wonderbox, le chiffre d'affaires de l'entreprise espagnole était de 6 millions d'euros. Avec cette acquisition, Wonderbox compte maintenant 3 marques de coffrets cadeaux en Espagne. La direction de Wonderbox a indiqué espérer atteindre 50% des parts de marché en Espagne à moyen terme[14].

Le groupe poursuit sa stratégie de croissance dans le secteur du loisir et annonce l’acquisition des sociétés Go Dream au Danemark et Regal Box en Italie, ainsi qu’une prise de participation majoritaire dans Travel Stadium (marques Tickandbox et Stadiumbox)[15].

Produits et services[modifier | modifier le code]

La marque commercialise des coffrets cadeaux dans les réseaux de distribution classiques.

L’activité est particulièrement saisonnière, 50 % des ventes sont réalisées avant Noël sur la période fin novembre/décembre[16].

Résultats et récompenses[modifier | modifier le code]

En 2005, ce sont 4 000 coffrets cadeaux qui sont vendus, puis 40 000 en 2006. Mais le véritable décollage de l'activité s’opère l’année suivante avec 200 000 coffrets cadeaux écoulés. En 2007, le chiffre d’affaires est de 25 millions d’euros[7]. En 2008, l'entreprise annonce 400 000 coffrets vendus. En 2012, le groupe réalise un chiffre d’affaires en Europe de 136 millions d’euros (dont 108 millions pour la France). Il affiche un taux de croissance annuel moyen de 30 %[17]. En 2012, Wonderbox a vendu 1,2 million de coffrets cadeaux en France[18]. En 2013, Wonderbox est devenu leader du marché des coffrets cadeaux en France sur un marché estimé à 280 millions d'euros[19],[20]. En , basée dans le 15e arrondissement de Paris, la société Multipass SAS emploie 250 personnes[8].

En 2014, la marque a vendu 2 100 000 coffrets pour un chiffre d'affaires de 167 millions d'euros (dont 127 millions pour la France)[21]. Les coffrets cadeaux Wonderbox sont en 2014 distribués dans plus de 4 000 points de vente en France.

En 2019, le site a été élu meilleur site E-commerce, catégorie "Box cadeaux & abonnement" par le Magazine Capital.[22] Wonderbox a été élu Service Client de l’Année 2020* (*Étude BVA Group/Viséo CI effectuée de mai à ). Depuis 2007, l'élection du Service Client de l'Année récompense la qualité des services clients par univers de consommation.[23]

Critiques[modifier | modifier le code]

L'association de consommateurs UFC—Que choisir met en garde les consommateurs contre les coffrets cadeaux, quel que soit leur fournisseur, en critiquant les dérives de ces sociétés. Les défauts d'activation en caisse lors de l'achat empêchent le bénéficiaire de pouvoir profiter de son cadeau. De son côté, l'Institut national de la consommation (INC) regrette la protection incomplète des acheteurs de coffrets cadeaux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Un cadeau... merveilleux », sur lalibre.be, (consulté le 28 septembre 2014).
  2. a et b Aurélie Lebelle, « Wonderbox : “L’été, ici, c’est Noël” », sur francesoir.fr, (consulté le 28 septembre 2014).
  3. Marie-Laure Hardy, « Wonderbox - La réussite d’un couple dur en affaires », sur francesoir.fr, 11 décembre 2010, mis à jour le 9 février 2011 (consulté le 28 septembre 2014).
  4. http://www.economiematin.fr/news-entretien-avec-fabrice-lepine-directeur-general-de-wonderbox
  5. a b et c Lucas Bidault, « Wonderbox rachète son concurrent espagnol Cofre Vip », sur Les Echos,
  6. « Conditions générales de vente de Wonderbox le spécialiste du coffret cadeau », sur Wonderbox.fr (consulté le 13 mai 2017)
  7. a et b Wonderbox, une petite boîte formidable, eCommerce mag.fr, 1er juin 2008.
  8. a et b Wonderbox : les boîtes à rêver, Valeurs actuelles, 21 mars 2013.
  9. Wonderbox rachète le néerlandais Gift for you, Le Figaro, 1er juin 2016
  10. « Wonderbox "L'acquisition de Gift For You va consolider notre leadership en Europe" », sur NLTO,
  11. (en) « In great shape: European gift box leader Wonderbox designs emotion-intensive services », sur ideals.news
  12. Methodical and reasoned": Wonderbox’s expansion decoded by its CEO Fabrice Lépine”, Ideals.news, 19 octobre 2018
  13. « Wonderbox crece en Europa tras adquirirLifeCooler, la segunda marca de cofresregalodelmercadoportugués », europapress.es, 10 juillet 2018
  14. (es) « Grupo Wonderbox adquiere la marca española Cofre VIP », sur Empresa Exterior, (consulté le 20 septembre 2019)
  15. La Rédaction, « Acquisitions : Wonderbox étend sa présence en Europe », sur TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone (consulté le 30 octobre 2019)
  16. « Nous avons joué le tout pour le tout »,
  17. « James Blouzard, co-fondateur de Wonderbox : « les modes de consommation du temps libre évoluent » », sur Carnets du Business (consulté le 2 octobre 2020).
  18. « Entreprendre.fr », sur Entreprendre.fr (consulté le 2 octobre 2020).
  19. « Bertile Burel - Wonderbox : "La mode du coffret cadeau n’est pas passée, il reste des clients à conquérir" », sur Atlantico.fr (consulté le 2 octobre 2020).
  20. « Bertile Burel - Wonderbox : "La mode du coffret cadeau n’est pas passée, il reste des clients à conquérir" », sur Atlantico.fr (consulté le 4 juin 2019)
  21. « Wonderbox impose ses critères de qualité au marché », sur Les Echos, (consulté le 4 juin 2019)
  22. Bruno Declairieux, « Fnac, Wonderbox... quels sont les meilleurs sites e-commerce de loisirs ? », sur Capital.fr, (consulté le 12 novembre 2019)
  23. Par La Rédaction des suppléments du Parisien à 11h06 et Modifié Le 11 Octobre 2019 À 11h25, « Les entreprises élues Service Client de l'Année en 2020 », sur leparisien.fr, (consulté le 12 novembre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]