Women's International Terrorist Conspiracy from Hell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Membres du W.I.T.C.H. Boston protestant contre le Boston Free Speech, 19 août 2017.

La Women's International Terrorist Conspiracy from Hell [en français, « Conspiration féministe internationale de l’enfer »] (ou W.I.T.C.H., un acronyme qui signifie « sorcière » en anglais), est un ensemble de groupes féministes actifs aux États-Unis pendant les années 1960, dans le cadre du mouvement de libération des femmes. Le premier regroupement est créé à New York en [1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Ronald Cohn et Jesse Russell, Women's International Terrorist Conspiracy from Hell, VSD,
  • Mona Chollet, Sorcières : la puissance invaincue des femmes, Paris, Zones, , 231 p. (ISBN 978-2-35522-122-4)
  • Frédéric Joignot, « Le grand retour des sorcières », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]