Women's Flat Track Derby Association

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Women's Flat Track Derby Association
Description de l'image WFTDA logo.jpg.
Généralités
Création 2004
Catégorie Ligue majeure
Nations Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau de l'Autriche Autriche
Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau du Canada Canada
Drapeau de la Colombie Colombie
Drapeau du Danemark Danemark
Drapeau de la Finlande Finlande
Drapeau de la France France
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de l'Irlande Irlande
Drapeau du Japon Japon
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Drapeau de la Norvège Norvège
Drapeau de l'Espagne Espagne
Drapeau de la Suède Suède
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau des États-Unis États-Unis
Participants 355 ligues
71 ligues apprenties[1]
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre Rose City Rollers (Portland)
Plus titré(s) Gotham Girls Roller Derby (5)

La Women's Flat Track Derby Association (également connue sous le sigle WFTDA) est une association de ligues féminines de roller derby sur piste plate. L'organisation est fondée en 2004 aux États-Unis sous l'impulsion des équipes de la United Leagues Coalition (ULC). Elle est enregistrée à Raleigh, en Caroline du Nord en tant que 501c6 associations de commerce, qui est un type d'organisation à but non lucratif.

L'organisation a pour but de favoriser et encourager le roller derby sur piste plate en facilitant le développement des capacités athlétiques, l'esprit sportif et la bonne volonté entre les ligues membres. Sa philosophie d'administration est « par les patineurs, pour les patineurs ». Les principaux propriétaires, gestionnaires et exploitants de chaque membre de la ligue et de l'association sont les patineuses elles-mêmes, bien que cela n'empêche pas une structure d'entreprise. La WFTDA doit également définir les « normes pour les règles, les saisons, la sécurité, et des lignes directrices déterminantes pour les compétitions nationales et internationales des ligues membres. Toutes les ligues membres ont une voix dans le processus décisionnel, et acceptent de se conformer aux politiques de la WFTDA.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premières années[modifier | modifier le code]

En 2004, le roller derby trouve sa place sur internet et notamment sur les forums informatiques ; ainsi, le forum United Leagues Coalition voit le jour afin de permettre aux équipes d'arranger des matchs entre elles[2]. Un an plus tard, le premier rassemblement de ligues de l'ensemble des États-Unis a lieu avec 20 associations représentées dans la ville de Chicago. Elles décident alors de former une association nationale afin de se fixer des buts communs ainsi qu'un règlement unique : la Women's Flat Track Derby Association[3].Lors de cette réunion, un système de vote a été établi, ce fut une série d'objectifs et un échéancier a été établi pour faciliter les rencontres interligues. Parmi ces objectifs, l'uniformisation de la conception du jeu, en instaurant des règles de jeu standard.

Au début de 2006, une ébauche des règles est publiée sur le site web de l'association[4],[5] qui compte alors 30 ligues, le maximum décidé lors de la réunion de juillet 2005. Plusieurs versions différentes de règles suivront par la suite[6].

Fin août 2007, 43 ligues font désormais partie de la WFTDA et l'association annonce un partenariat avec le réseau MavTV pour enregistrer, éditer et diffuser le tournoi 2007 de la région Est sous forme de série hebdomadaire de 12 épisodes d'une heure[7]. En septembre 2007, la WFTDA a été admis à l'USA Roller Sports (USARS) en tant que membre de la classe V - une organisation nationale de roller skating - et un délégué de la WFTDA rejoint le conseil d'administration de l'USARS[8].

Au cours de l'été 2008, le comité chargé du règlement de la WFTDA crée une une foire aux questions afin de permettre à chacun de poser ses questions sur les règles du roller derby[9] puis l'association lance un programme de certification des arbitres[10]. En septembre 2008, la WFTDA passe à 60 ligues alors qu'un magazine officiel, fiveonfive, voit le jour[11].

2009, le changement d'adhésion à l'association et l'ouverture à l'Europe[modifier | modifier le code]

Article détaillé : WFTDA Apprentice.

En janvier 2009, le Montréal Roller Derby devient la première ligue canadienne admise comme membre[12]. Le 1er juillet 2009, la WFTDA annonce qu'après avoir longuement discuté et réfléchi, il est décidé de remplacer son procédé traditionnel de demande d'adhésion par un programme de formation : WFTDA Apprentice. Le programme est conçu pour que les ligues souhaitant rejoindre la WFTDA puisse être accompagnée afin de parfaire leur apprentissage[13]. Quelques mois plus tard, alors que la WFTDA compte 78 ligues membres et déjà 23 ligues apprenties, elle accepte sa première équipe en dehors de l'Amérique du Nord avec l'entrée des London Rollergirls[14].

WiiWare met en ligne Jam City Rollergirls, le premier jeu vidéo mettant en scène le roller derby, et en partenariat avec la WFTDA mettant en vedette les véritables ligues de l'association[15].

En mars 2012, le Bear City Roller Derby (en) de Berlin, devient le premier membre d'Europe continentale à intégrer la WFTDA alors que cette dernière compte 172 ligues[16].

Ligues membre de la WFTDA[modifier | modifier le code]

En 2016, la WFTDA compte 355 ligues à part entière et 71 ligues en apprentissage en 2015[17]. En 2012, la WFTDA décide de changer ses playoffs régionaux pour mettre en plusieurs divisions avec les 40 meilleures équipes en division 1, les 60 suivantes en division 2 et toutes les autres en division 3[18].

Division 1[modifier | modifier le code]

  • Autriche : Victorian Roller Derby League
  • Canada : Montréal Roller Derby, Terminal City Rollergirls et Toronto Roller Derby
  • Royaume-Uni : London Rollergirls
  • États-Unis : Angel City Derby Girls, Arch Rival Rollergirls, Atlanta Rollergirls, B.ay A.rea D.erby Girls, Bleeding Heartland Rollergirls, Boston Roller Derby, Charm City Roller Girls, Cincinnati Rollergirls, Denver Roller Derby, Detroit Derby Girls, Gotham Girls Roller Derby, Houston Roller Derby, Jacksonville RollerGirls, Jet City Rollergirls, Kansas City Roller Warriors, Mad Rollin' Dolls, Minnesota RollerGirls, Naptown Roller Girls, Nashville Rollergirls, New Hampshire Roller Derby, No Coast Derby Girls, Ohio Roller Girls, Oklahoma Victory Dolls, Oly Rollers, Philly Roller Derby, Rat City Rollergirls, Rocky Mountain Rollergirls, Rose City Rollers, Sacred City Derby Girls, Santa Cruz Derby Girls, Steel City Roller Derby, Tampa Bay Derby Darlins, Texas Rollergirls, Wasatch Roller Derby et Windy City Rollers

Division 2[modifier | modifier le code]

  • Canada : Hammer City Roller Girls, Rideau Valley Roller Girls et Tri-City Roller Derby
  • Royaume-Uni : Auld Reekie Roller Girls et Glasgow Roller Derby
  • États-Unis : , Arizona Roller Derby, Big Easy Rollergirls, Blue Ridge Rollergirls, Brandywine Roller Girls, Brewcity Bruisers, Burning River Roller Derby, Carolina Rollergirls, Charlotte Roller Girls, The Chicago Outfit, Columbia Quad Squad, CT RollerGirls, Dallas Derby Devils, DC Rollergirls, Demolition City Roller Derby, Des Moines Derby Dames, Duke City Derby, Dutchland Rollers, Emerald City Roller Girls, Fabulous Sin City Rollergirls, Fargo Moorhead Derby Girls, Fort Myers Derby Girls, Gainesville Roller Rebels, Garden State Rollergirls, Gold Coast Derby Grrls, Grand Raggidy Roller Girls, Green Mountain Roller Derby, Humboldt Roller Derby, Ithaca League of Women Rollers, Killamazoo Derby Darlins, Long Island Roller Rebels, Lowcountry Highrollers, Maine Roller Derby, Memphis Roller Derby, NEO Roller Derby, North Star Roller Girls, NWA Rollergirls|Northwest Arkansas Rollergirls, Oklahoma City Roller Derby, Old Capitol City Roller Girls, Omaha Rollergirls, Paper Valley Roller Girls , Pikes Peak Derby Dames, Providence Roller Derby, Queen City Roller Girls, River City Rollergirls, Roc City Roller Derby, Sac City Rollers, St. Chux Derby Chix, Silicon Valley Roller Girls, Sioux City Roller Dames, Sonoma County Roller Derby, Suburbia Roller Derby, Tallahassee RollerGirls, Treasure Valley Rollergirls, Tucson Roller Derby et Twin City Derby Girls

Division 3[modifier | modifier le code]

  • Asie : Kokeshi Roller Dolls et Tokyo Roller Girls
  • Australasie : Pirate City Rollers, Richter City Roller Derby et Sun State Roller Girls
  • Canada : Border City Brawlers, Calgary Roller Derby Association, Forest City Derby Girls, Greater Toronto Area Rollergirls et Renegade Derby Dames
  • Europe : Bear City Roller Derby, Central City Roller Girls, Copenhagen Roller Derby, Crime City Rollers, Gent Go Go Rollergirls, Hellfire Harlots, Helsinki Roller Derby, Leeds Roller Dolls, Lincolnshire Bombers Roller Girls, London Rockin' Rollers, Nidaros Roller Derby, Oslo Roller Derby, Paris Rollergirls, Rainy City Roller Girls, Royal Windsor Rollergirls, Sheffield Steel Rollergirls, Stockholm Roller Derby, Stuttgart Valley Rollergirlz et Tiger Bay Brawlers
  • Amérique du Sud : Rock and Roller Queens
  • États-Unis : Alamo City Rollergirls, Ann Arbor Derby Dimes, Ark Valley High Rollers, Assassination City Roller Derby, Assault City Roller Derby, Babe City Rollers, Bellingham Roller Betties, Black-n-Bluegrass RollerGirls, Black Rose Rollers, Boulder County Bombers, Cajun Rollergirls, Cape Fear Roller Girls, Castle Rock 'n' Rollers, Cedar Rapids RollerGirls, Cedar Valley Derby Divas, Cen-Tex Rollergirls, Central Coast Roller Derby, Central New York Roller Derby, Charlottesville Derby Dames, Chattanooga Roller Girls, Cherry City Derby Girls, Cheyenne Capidolls, Circle City Derby Girls, Classic City Rollergirls, CoMo Derby Dames, Confluence Crush Roller Derby, Cornfed Derby Dames, Cowboy Capital Rollergirls, Denali Destroyer Dolls, Derby City Rollergirls, Derby Revolution of Bakersfield, Diamond State Roller Girls, Dixie Derby Girls, Dockyard Derby Dames, Dominion Derby Girls, Enid Roller Girls, Fairbanks Rollergirls, FoCo Girls Gone Derby, Fort Wayne Derby Girls, Fox Cityz Foxz, Gem City Rollergirls, Glass City Rollers, Granite State Roller Derby, Greensboro Roller Derby, Greenville Derby Dames, Happy Valley Derby Darlins, Harbor City Roller Dames, Hard Knox Roller Girls, Harrisburg Area Roller Derby, Hartford Area Roller Derby, Hellions of Troy Roller Derby, Hub City Derby Dames, Hudson Valley Horrors Roller Derby, ICT Roller Girls, Jersey Shore Roller Girls, Junction City Roller Dolls, Lafayette Brawlin' Dolls, Lansing Derby Vixens, Lava City Roller Dolls, Lehigh Valley Rollergirls, Lilac City Roller Girls, Little City Roller Girls, Little Steel Derby Girls, Magnolia Roller Vixens, Mason-Dixon Roller Vixens, McLean County MissFits, Mid Iowa Rollers, Mid-State Sisters of Skate, Mississippi Rollergirls, Mississippi Valley Mayhem, Monterey Bay Derby Dames, Mother State Roller Derby, New River Valley Roller Girls, Pacific Roller Derby, Paradise Roller Girls, Port Scandalous Roller Derby, Pueblo Derby Devil Dollz, Quad City Rollers, Rage City Rollergirls, Rainy City Roller Dolls, Red Stick Roller Derby, Richland County Regulators Derby Team, Rockford Rage, Rocktown Rollers, Rodeo City Rollergirls, Rollergirls of Central Kentucky, Roughneck Roller Derby, Salisbury Rollergirls, San Fernando Valley Roller Derby, Sick Town Derby Dames, Sioux Falls Roller Dollz, Slaughter County Roller Vixens, Slaughterhouse Derby Girls, SoCal Derby, Soul City Sirens, South Bend Roller Girls, Southern Illinois Roller Girls, Southern Oregon Rollergirls, Spindletop Roller Girls, Springfield Roller Girls, Tragic City Rollers, Ventura County Derby Darlins, Vette City Roller Derby, West Coast Derby Knockouts et West Texas Roller Dollz

Championnat[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Championnat WFTDA.

À Tucson, en Arizona, le week-end du 24 au 26 février 2006, le Tucson Roller Derby accueille pour la première fois un tournoi pour déterminer la meilleure équipe parmi les 20 ligues invitées[19]. Finalement, les Texas Rollergirls s'imposent sur les joueuses locales sur le score de 129 à 96[20].

Champion par année
Année Date Nom du tournoi Lieu Champion Finaliste Troisième
2006 24-26 février Dust Devil Tucson (Arizona) Texas Rollergirls Tucson Roller Derby Arizona Roller Derby[20]
2007 28-30 septembre Texas Shootout Austin (Texas) Kansas City Roller Warriors Rat City Rollergirls Texas Rollergirls
2008 14-16 novembre Northwest Knockdown Portland (Oregon) Gotham Girls Roller Derby Windy City Rollers Philly Rollergirls
2009 13-15 novembre Declaration of Derby Philadelphie (Pennsylvanie) Oly Rollers Texas Rollergirls Denver Roller Dolls[21]
2010 5-7 novembre Uproar on the Lakeshore Chicago (Illinois) Rocky Mountain Rollergirls Oly Rollers Gotham Girls Roller Derby[22]
2011 11-13 novembre Continental Divide and Conquer Broomfield (Colorado) Gotham Girls Roller Derby Oly Rollers Texas Rollergirls[23]
2012 2-4 novembre Grits and Glory Atlanta (Géorgie) Gotham Girls Roller Derby Oly Rollers Denver Roller Dolls
2013 8-10 novembre Championnat WFTDA Milwaukee (Wisconsin) Gotham Girls Roller Derby Texas Rollergirls B.ay A.rea D.erby Girls
2014 31 octobre - 2 novembre Championnat WFTDA Nashville (Tennessee) Gotham Girls Roller Derby Rose City Rollers B.ay A.rea D.erby Girls
2015 6-8 novembre Championnat WFTDA Saint Paul (Minnesota) Rose City Rollers Gotham Girls Roller Derby Victorian Roller Derby League

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « WFTDA Welcomes 26 New Member Leagues », sur wftda.com,‎ (consulté le 9 janvier 2016)
  2. Joulwan 2007, p. 228.
  3. (en) « WFTDA History », sur wftda.com (consulté le 20 décembre 2015)
  4. (en) « WFTDA Standardized flat track roller derby rules as of january 9, 2006 » [PDF], sur wftda.com,‎ (consulté le 21 décembre 2015)
  5. (en) Steven Rodriguez, « WFTDA 2015 Rules Analysis », sur www.rollerderbynotes.com,‎ (consulté le 21 décembre 2015)
  6. (en) « Rules Archive », sur wftda.com (consulté le 23 décembre 2015)
  7. (en) « WFTDAeastern regional roller derby tournament “heartland havoc” to be broadcast by MavTV  » [PDF], sur www.womensportreport.com,‎ (consulté le 22 décembre 2015)
  8. (en) « WFYDA joins USA roller sports as a class v national organization » [PDF],‎ (consulté le 22 décembre 2015)
  9. (en) « Official Rules Q+A  », sur wftda.com (consulté le 21 décembre 2015)
  10. (en) « WFTDA Letter to IOC » [PDF], sur wftda.com,‎ (consulté le 23 décembre 2015)
  11. (en) « Women's Flat Track Derby magazine », sur fiveonfive
  12. (en) « June 2010 Featured League: Montreal Roller Derby », sur wftda.com,‎ (consulté le 23 décembre 2015)
  13. (en) « WFTDA Announces Opening of New Apprentice Program  », sur wftda.com,‎ (consulté le 23 décembre 2015)
  14. (en) « WFTDA Announces International Expansion »,‎ (consulté le 23 décembre 20105)
  15. Démo du jeu sur Youtube
  16. (en) « WFTDA Welcomes 14 New Member Leagues », sur wftda.com,‎ (consulté le 21 décembre 2015)
  17. (en) « Members leagues », sur wftda.com (consulté le 20 décembre 2015)
  18. (en) « WFTDA to Introduce New Playoff Structure in 2013 », sur wftda.com,‎ (consulté le 23 décembre 2015)
  19. Mabe 2007, p. 80.
  20. a et b (en) Kevin W. Smith, « You go, (roller derby) girls! », tucson.com,‎ (lire en ligne)
  21. (en) « Oly Rollers Win the 2009 WFTDA National Championship! », sur wftda.com,‎ (consulté le 23 décembre 2015)
  22. (en) « Rocky Mountain Rollergirls Win WFTDA 2010 Championships », sur wftda.com,‎ (consulté le 23 décembre 2015)
  23. (en) Colin Bane, « Gotham Girls Roller Derby All-Stars win Hydra Trophy at WFTDA Championships », sur www.westword.com,‎ (consulté le 23 décembre 2015)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Melissa Joulwan, Rollergirl: Totally True Tales from the Track, Simon and Schuster,‎ , 256 p. (ISBN 9781416538554)
  • (en) Catherine Mabe, Roller Derby: The History and All-Girl Revival of the Greatest Sport on Wheels, Speck Press,‎ , 159 p. (ISBN 9781933108117)

Liens externes[modifier | modifier le code]