Aller au contenu

Wolfgantzen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Wolfgantzen
Wolfgantzen
Place de l'église, vue de la fontaine de la mairie.
Blason de Wolfgantzen
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Collectivité territoriale Collectivité européenne d'Alsace
Circonscription départementale Haut-Rhin
Arrondissement Colmar-Ribeauvillé
Intercommunalité Communauté de communes Pays Rhin-Brisach
Maire
Mandat
Jean-Louis Herbaut
2020-2026
Code postal 68600
Code commune 68379
Démographie
Population
municipale
1 123 hab. (2021 en augmentation de 6,55 % par rapport à 2015)
Densité 120 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 01′ 44″ nord, 7° 30′ 09″ est
Altitude Min. 191 m
Max. 197 m
Superficie 9,38 km2
Type Bourg rural
Unité urbaine Hors unité urbaine
Aire d'attraction Colmar
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton d'Ensisheim
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
Wolfgantzen
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
Wolfgantzen
Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin
Voir sur la carte topographique du Haut-Rhin
Wolfgantzen
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
Wolfgantzen

Wolfgantzen est une commune française située dans la circonscription administrative du Haut-Rhin et, depuis le , dans le territoire de la Collectivité européenne d'Alsace, en région Grand Est.

Cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune est à 2,8 km de Neuf-Brisach[1], 4 de Weckolsheim, 4,9 de Appenwihr, 5,7 de Biesheim et 15,5 km de Colmar.

Le territoire de la commune est limitrophe de ceux de 8 communes :

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Territoire communal : Occupation du sol (Corinne Land Cover); Cours d'eau (BD Carthage),
Géologie : Carte géologique; Coupes géologiques et techniques,
Hydrogéologie : Masses d'eau souterraine; BD Lisa; Cartes piézométriques.

Le ban communal : Extrait de la première matrice cadastrale établie en 1819[2].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Réseau hydrographique[modifier | modifier le code]

La commune est dans le bassin versant du Rhin au sein du bassin Rhin-Meuse. Elle est drainée par la rigole de Widensohlen[3],[Carte 1].

La rigole de Widensohlen, d'une longueur de 17 km, prend sa source dans la commune de Neuf-Brisach et se jette dans la Blind à Jebsheim, après avoir traversé sept communes[4].

Carte en couleur présentant le réseau hydrographique de la commune
Réseau hydrographique de Wolfgantzen[Note 1].

Gestion et qualité des eaux[modifier | modifier le code]

Le territoire communal est couvert par le schéma d'aménagement et de gestion des eaux (SAGE) « Ill Nappe Rhin ». Ce document de planification concerne la nappe phréatique rhénane, les cours d'eau de la plaine d'Alsace et du piémont oriental du Sundgau, les canaux situés entre l'Ill et le Rhin et les zones humides de la plaine d'Alsace. Le périmètre s’étend sur 3 596 km2. Il a été approuvé le . La structure porteuse de l'élaboration et de la mise en œuvre est la région Grand Est[5].

La qualité des cours d’eau peut être consultée sur un site dédié géré par les agences de l’eau et l’Agence française pour la biodiversité[Carte 2].

Climat[modifier | modifier le code]

En 2010, le climat de la commune est de type climat océanique altéré, selon une étude du Centre national de la recherche scientifique s'appuyant sur une série de données couvrant la période 1971-2000[6]. En 2020, Météo-France publie une typologie des climats de la France métropolitaine dans laquelle la commune est exposée à un climat semi-continental et est dans la région climatique Alsace, caractérisée par une pluviométrie faible, particulièrement en automne et en hiver, un été chaud et bien ensoleillé, une humidité de l’air basse au printemps et en été, des vents faibles et des brouillards fréquents en automne (25 à 30 jours)[7].

Pour la période 1971-2000, la température annuelle moyenne est de 10,6 °C, avec une amplitude thermique annuelle de 17,8 °C. Le cumul annuel moyen de précipitations est de 622 mm, avec 7,7 jours de précipitations en janvier et 9,2 jours en juillet[6]. Pour la période 1991-2020, la température moyenne annuelle observée sur la station météorologique de Météo-France la plus proche, « Colmar-Inra », sur la commune de Colmar à 12 km à vol d'oiseau[8], est de 11,3 °C et le cumul annuel moyen de précipitations est de 558,0 mm. La température maximale relevée sur cette station est de 39,6 °C, atteinte le ; la température minimale est de −22,5 °C, atteinte le [Note 2],[9],[10].

Les paramètres climatiques de la commune ont été estimés pour le milieu du siècle (2041-2070) selon différents scénarios d'émission de gaz à effet de serre à partir des nouvelles projections climatiques de référence DRIAS-2020[11]. Ils sont consultables sur un site dédié publié par Météo-France en novembre 2022[12].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Au , Wolfgantzen est catégorisée bourg rural, selon la nouvelle grille communale de densité à sept niveaux définie par l'Insee en 2022[13]. Elle est située hors unité urbaine[14]. Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Colmar, dont elle est une commune de la couronne[Note 3],[14]. Cette aire, qui regroupe 95 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[15],[16].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (59,7 % en 2018), une proportion identique à celle de 1990 (60,3 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (59,7 %), forêts (34 %), zones urbanisées (6,3 %), espaces verts artificialisés, non agricoles (0,1 %)[17]. L'évolution de l’occupation des sols de la commune et de ses infrastructures peut être observée sur les différentes représentations cartographiques du territoire : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et les cartes ou photos aériennes de l'IGN pour la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[Carte 3].

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

Plan local d'urbanisme intercommunal Pays Rhin Brisach[18].

Voies de communications et transports[modifier | modifier le code]

Voies routières[modifier | modifier le code]

Transports en commun[modifier | modifier le code]

SNCF[modifier | modifier le code]
Gare de Colmar.

Transports aériens[modifier | modifier le code]

Ports[modifier | modifier le code]

Risques majeurs[modifier | modifier le code]

Sismicité[modifier | modifier le code]

Commune située dans une zone de sismicité 3 modérée[22].

Toponymie[modifier | modifier le code]

D'après la légende, Wolfgantzen tiendrait son nom de Saint Wolfgang[23], en 980. Celui-ci, alors professeur au grand séminaire de Trèves, partait en pèlerinage à Einsiedeln, en Suisse[24].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le ban de Wolfgantzen a livré des vestiges archéologiques intéressants à l'occasion des travaux d’aménagement de la déviation[25].

Le matériel recueilli permet d’attribuer les fosses à trois périodes protohistoriques :

  • La première au début du Bronze Moyen (env. 1500‐1400 av JC),
  • La seconde au Bronze Final IIb‐IIIa (1100 av JC),
  • La troisième au Hallstatt (750‐450 av JC) et notamment au Hallstatt Final D2/D3 (550‐450 av JC].

Un lieu de culte est mentionné pour la première fois en 1044 et le patron Saint-Wolfgang est cité en 1562[26].

Durant la Guerre de Trente Ans (La guerre de Trente Ans est une série de conflits armés qui ont déchiré l’Europe du 23 mai 1618 au 15 mai 1648). Seule la chapelle, quoique endommagée, et le presbytère ont échappé à la destruction[27].

Évolution du nom de la commune :

  • 1793-1801 : Wolffgantzen,
  • 1801-2023 : Wolfgantzen.

La guerre de 1914-1918 épargna le village au point de vue dommage matériel, néanmoins quinze personnes sont mortes[28].

À la suite de la deuxième guerre mondiale, la libération de Wolfgantzen est intervenue le 5 février 1945[29].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Listes des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs à partir de 1900
Période Identité Étiquette Qualité
1900 1915 Emile Husser    
1915 1940 Bernard Heitzler    
1945 1971 Louis Hoffert    
1971 1999 Jean-Paul Fricker   [34]
mars 2008 juin 2020 François Koeberlé    
juin 2020 En cours Jean-Louis Herbaut   [35],[36]

Finances communales[modifier | modifier le code]

La mairie.

En 2021, le budget de la commune était constitué ainsi[37] :

  • total des produits de fonctionnement : 821 000 , soit 771  par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 634 000 , soit 595  par habitant ;
  • total des ressources d'investissement : 499 000 , soit 469  par habitant ;
  • total des emplois d'investissement : 644 000 , soit 604  par habitant ;
  • endettement : 2 000 , soit 2  par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d'habitation : 9,22 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 23,81 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 49,49 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 0,00 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 0,00 %.

Chiffres clés Revenus et pauvreté des ménages en 2020 : médiane en 2020 du revenu disponible, par unité de consommation : 24 870 [38].

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Commune membre de la communauté de communes Pays Rhin-Brisach.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[39]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[40].

En 2021, la commune comptait 1 123 habitants[Note 4], en augmentation de 6,55 % par rapport à 2015 (Haut-Rhin : +0,59 %, France hors Mayotte : +1,84 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
329313323409463454431447509
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
462458454403371395390395357
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
333314329310343328318287312
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2013
3683834098368229721 0291 0451 041
2018 2021 - - - - - - -
1 0451 123-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[41] puis Insee à partir de 2006[42].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Établissements d'enseignements[43] :

  • Écoles maternelles et primaire,
  • Collèges à Volgelsheim, Fortschwihr, Colmar,
  • Lycées à Colmar.

Santé[modifier | modifier le code]

Professionnels et établissements de santé[44] :

  • Médecins à Neuf-Brisach, Biesheim, Kunheim, Sundhoffen, Dessenheim, Muntzenheim, Andolsheim,
  • Pharmacies à Neuf-Brisach, Biesheim, Sundhoffen, Muntzenheim, Sainte-Croix-en-Plaine,
  • Hôpitaux à Neuf-Brisach, Colmar, Rouffach.

Vie associative[modifier | modifier le code]

De nombreuses activités sont proposées par les associations de la commune : des activités sportives (tennis, football, ping pong), des activités de culture et de loisir (bibliothèque, chorale, pêche) et enfin des activités liées à la vie pratique, solidaire et humanitaire de la commune (sapeurs-pompiers, donneurs de sang)[45].

Cultes[modifier | modifier le code]

Bernard Diemunsch[46], né le 1er juin 1936, ordonné prêtre par Monseigneur Jean-Julien Weber à la cathédrale de Strasbourg, curé résident à Wolfgantzen depuis le 11 septembre 1976, avait la charge de six paroisses[47]. Ses 60 ans de sacerdoce ont été fêté le 25 juin 2023 en l'église Saint-Wolfgang de Wolfgantzen, en même temps que les 50 ans de sacerdoce du père Gérard Ditner[48].
  • Paroisse protestante d'Algolsheim (Neuf Brisach, Wolfgantzen)[49].

Économie[modifier | modifier le code]

Entreprises et commerces[modifier | modifier le code]

Agriculture[modifier | modifier le code]

  • Culture de céréales, de légumineuses et de graines oléagineuses.
Restaurant Kastenwald place Bernard Heitzler

Tourisme[modifier | modifier le code]

  • Restaurant Kastenwald[50].
  • Ferme, restaurant La Calèche[51].
  • Hébergements et restauration à Neuf-Brisach, Biesheim, Volgelsheim, Widensolen[52].

Commerces[modifier | modifier le code]

  • Commerces et services de proximité[53].
  • E-commerces[54],[55]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Urne à épaulement, estampée et gravée et coupelle.
Ancien cadran solaire, contre un mur

Patrimoine religieux :

  • Église paroissiale catholique Saint-Wolfgang[56]
et ses orgues[57],[58] ;

Autres sites et patrimoines :

  • Borne de 1545 dans la forêt du Kastenwald[65].
  • Musée Unterlinden (Colmar) : urne à épaulement, estampée et gravée et coupelle, trouvées en 1966 à Wolfgantzen, Kastenwald.
  • Mairie, école[66].
  • Fontaine de la mairie.
  • Ancien cadran solaire.
  • La faune et la flore : La faune et la flore du massif du Kastenwald sont particulièrement riches et variées[67].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Wolfgantzen

Les armes de Wolfgantzen se blasonnent ainsi :
« D'or au chevron d'azur accompagné de trois lions de sable. »[72]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

"Wolfgantzen" Le patrimoine de la commune sur www.pop.culture.gouv.fr/

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les ruisseaux intermittents sont représentés en traits pointillés.
  2. Les records sont établis sur la période du au .
  3. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  4. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2024, millésimée 2021, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2023, date de référence statistique : 1er janvier 2021.

Cartes[modifier | modifier le code]

  1. « Réseau hydrographique de Wolfgantzen » sur Géoportail (consulté le 15 juin 2024).
  2. « Qualité des eaux de rivière et de baignade. », sur qualite-riviere.lesagencesdeleau.fr/ (consulté le )
  3. IGN, « Évolution comparée de l'occupation des sols de la commune sur cartes anciennes », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Itinéraires
  2. Le patrimoine de la commune
  3. « Fiche communale de Wolfgantzen », sur le système d'information pour la gestion des eaux souterraines Rhin-Meuse (consulté le )
  4. Sandre, « la rigole de Widensohlen »
  5. « SAGE Ill Nappe Rhin », sur https://www.gesteau.fr/ (consulté le )
  6. a et b Daniel Joly, Thierry Brossard, Hervé Cardot, Jean Cavailhes, Mohamed Hilal et Pierre Wavresky, « Les types de climats en France, une construction spatiale », Cybergéo, revue européenne de géographie - European Journal of Geography, no 501,‎ (DOI 10.4000/cybergeo.23155, lire en ligne, consulté le )
  7. « Zonages climatiques en France métropolitaine. », sur pluiesextremes.meteo.fr (consulté le ).
  8. « Orthodromie entre Wolfgantzen et Colmar », sur fr.distance.to (consulté le ).
  9. « Station Météo-France « Colmar-Inra », sur la commune de Colmar - fiche climatologique - période 1991-2020. », sur donneespubliques.meteofrance.fr (consulté le )
  10. « Station Météo-France « Colmar-Inra », sur la commune de Colmar - fiche de métadonnées. », sur donneespubliques.meteofrance.fr (consulté le )
  11. « Les nouvelles projections climatiques de référence DRIAS-2020. », sur drias-climat.fr (consulté le )
  12. « Climadiag Commune : diagnostiquez les enjeux climatiques de votre collectivité. », sur meteofrance.com, (consulté le )
  13. « La grille communale de densité », sur le site de l'Insee, (consulté le ).
  14. a et b Insee, « Métadonnées de la commune de Wolfgantzen ».
  15. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Colmar », sur le site de l'Insee (consulté le ).
  16. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur le site de l'Insee, (consulté le ).
  17. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  18. Plan local d'urbanisme intercommunal
  19. Voires routières
  20. Voie verte de la Forêt du Kastenwald
  21. Itinéraire vers gare de Colmar
  22. Fiche de synthèse des risques majeurs de la commune de Wolfgantzen
  23. Wolfgantzen, église Saint-Wolfgang : statue de saint Wolfgang
  24. Wolfgantzen, village du Ried/Hardt
  25. Histoire de la commune
  26. L'église Saint-Wolfgang
  27. La chapelle
  28. La première guerre mondiale
  29. La libération de Wolfgantzen
  30. Notables : Les Maires
  31. Les maires de Wolfgantzen
  32. Liste des maires du temps de la Révolution
  33. Premier maire de la nouvelle administration
  34. Suite de la liste des Maires
  35. L’équipe municipale
  36. Le maire de Wolfgantzen
  37. Les comptes de la commune
  38. Chiffres clés Évolution et structure de la population. Dossier complet
  39. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  40. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  41. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  42. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020 et 2021.
  43. Établissements d'enseignements
  44. Professionnels et établissements de santé
  45. « guide des associations de wolfgantzen », sur wolfgantzen.fr (consulté le ).
  46. Portrait du mois : Lumière sur l'Abbé Bernard Diemunsch, p. 13
  47. Articles dans l’Alsace et Les Dernières nouvelles d'Alsace
  48. Deux prêtres fêtés pour leurs jubilés de 50 et 60 ans de sacerdoce. L'office religieux était concélébré par le vicaire épiscopal Christian Kamenisch et le père Jean Wrobel, L'Alsace et Les Dernières Nouvelles d'Alsace, 29-06-2023
  49. UEPAL
  50. Restaurant Kastenwald
  51. « 37, 39 rue Principale », notice no IA68005192, sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mérimée, ministère français de la Culture
  52. Hébergements et restauration
  53. Annuaires
  54. « Gayano | Vêtements femmes-Mode et tendance. », sur Gayano (consulté le )
  55. « Luciol-Bougie parfumée et parfums d'ambiance », sur Luciol (consulté le )
  56. Notice no IA68005189 Eglise paroissiale, sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  57. les orgues de Wolfgantzen, église St-Wolfgang
  58. Route des orgues du Pays de Brisach, étape n° 9
  59. Notice no IA68005224 Eglise paroissiale protestante, sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  60. Algolsheim, paroisse luthérienne : Wolfgantzen
  61. Notice no IM68008623, sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Palissy, ministère français de la Culture monuments funéraires du cimetière
  62. « Croix de chemin Rue de Weckolsheim », notice no IVR42_9968C0976ZE, sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mémoire, ministère français de la Culture.
  63. « Croix de chemin Principale (rue) », notice no IVR42_9968C0977ZE, sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mémoire, ministère français de la Culture.
  64. Monument aux morts
  65. La forêt du Kastenwald
  66. Notice no IA68005190 Mairie ; école, sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  67. La faune et la flore du massif du Kastenwald
  68. Joseph Dentz
  69. François Louis Wurfell
  70. Nicolas Zénobé Kosmann
  71. 68036 - Biesheim, sur geneawiki.com/]
  72. Archives Départementales du Haut-Rhin