Wolfgang Heinrich Johannes Fuchs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les mathématiques
Cet article est une ébauche concernant les mathématiques.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Johannes Fuchs.

Wolfgang Heinrich Johannes Fuchs (né le à Munich, mort le à Ithaca) est un mathématicien germano-américain spécialisé dans l'analyse complexe, en particulier la théorie de Nevanlinna.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a obtenu son Ph.D. en 1941 à l'université de Cambridge[1], sous la direction d'Albert Ingham (en). Il rejoint en 1950 l'université Cornell[2]. Son nombre d'Erdős est 1 puisqu'il a copublié avec Paul Erdős ( notamment le théorème d'Erdős-Fuchs en théorie additive des nombres).

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

Il a remporté une bourse Guggenheim en 1956, une bourse Fulbright-Hays en 1973, et un prix Humboldt en 1978[2]. Il a fait partie des orateurs donnant une courte communication au Congrès international des mathématiciens de 1962, à Stockholm (On a conjecture of G. Pólya concerning gap series).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Wolfgang Heinrich Johannes Fuchs sur le site du Mathematics Genealogy Project
  2. a et b (en) J. Milne Anderson, David Drasin (de) et Linda R. Sons, « Wolfgang Heinrich Johannes Fuchs (1915–1997) », Notices Amer. Math. Soc., vol. 45, no 11,‎ , p. 1472-1478 (lire en ligne [PDF])