Wolfgang Heimbach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Wolfgang Heimbach
Wolfgang Heimbach, self-portrait.jpg
Autoportrait dans
la célébration de Frederick III du Danemark
1666, Rosenborg Palace
Naissance
Décès
Nationalité
allemand Drapeau de l'Allemagne
Activité
Mouvement

Wolfgang Heimbach est un peintre allemand, né vers 1615 à Ovelgönne et mort au plus tôt en 1678 à Oldenbourg[1].

Wolfgang Heimbach était sourd, ce qui ne l'empêche pas de voyager à l'étranger, aux Pays-Bas, puis dans le sud de l'Europe pendant 12 ans.

On pense qu'il a été dans le sud de l'Allemagne en 1640. Il est resté à Rome en 1645 où il a fait le portrait du pape Innocent X Pamphili. Il a été recommandé par le grand-duc de Toscane au gouverneur de la Sainte Maison de Lorette. On le retrouve en Bohème en 1651 au service d'Octavio Piccolomini. Il a également travaillé pour le roi de Hongrie Ferdinand IV de Habsbourg. Il est ensuite allé à Prague à Nuremberg puis à Bruxelles la même année.

Frederic III à la bataille de Nyborg
(1659) (Château de Rosenborg)

Il est employé par le comte d'Oldenbourg en 1652, puis devient peintre de cour de Frédéric III de Danemark de 1653-1661 à Copenhague. Il travaille pour le premier évêque Christoph Bernhard von Galen, à Coesfeld à partir de 1670 où il vit probablement jusqu'à sa mort[1].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Christoph Bernhard von Galen
Musée d'histoire de Westphalie, Münster

Il a étonné ses contemporains par sa capacité à lire et écrire plusieurs langues. Il a travaillé à la même époque que Carel van Mander et Abraham Wuchters, mais préférait les petits formats. Ses portraits et peintures de genre sont clairement influencés par la peinture hollandaise de cette période. Dans ses scènes de nuit, il étudie les jeux d'ombres sur les sols, les murs et les plafonds. Son art, qui peut sembler naïf, se caractérise par une représentation détaillée des intérieurs. Son réalisme se retrouve aussi dans les portraits[1].

Avant son installation à Copenhague
Portraits réalisés à Copenhague
Peintures de genre, exécutées au Danemark, scènes de nuit 
Soirée en intérieur (1651)
Statens Museum for Kunst
  • Soirée en intérieur (1651), huile sur toile, 93 × 108 cm, Statens Museum for Kunst, CopenhagueIntérieur de nuit (musée)
  • Concierge (1653), (Château de Rosenborg)
  • Salle de garde (1653?, Sst.)
  • Intérieur à la lumière (1654, smst.)
  • Scène de nuit avec 3 hommes (1655, State Music for Art)
  • Fileur (1657); 2 hommes en conversation (1661), Landesmuseum, Oldenbourg
  • Paysage avec scène de chasse (1657) Landesmuseum, Oldenbourg
  • La Sainte Famille (1657) Landesmuseum, Oldenbourg.
  • Personnages du camp suédois à Brønshøj (1660, La Bible royale)
Fait après Copenhague 
  • Hommage (1666) , (Château de Rosenborg)
  • Anthon Günther d'Oldenborg (smst.); sa femme (smst.); Portrait de famille avec Anton d'Altenburg (1667, smst.).
  • Christoph Bernhard von Galen, évêque de Münster (1670), 28 × 23 cm, Musée d'Art et d'Histoire Culturelle de Westphalie, Münster[5]

Notes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]