Wolfgang G. Schwanitz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un historien
Cet article est une ébauche concernant un historien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Wolfgang G. Schwanitz
Description de cette image, également commentée ci-après

Wolfgang G. Schwanitz, 2008

Naissance
Magdebourg (Allemagne)
Domicile New Jersey
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Domaines Arabiste, historien et économiste du Moyen-Orient
Diplôme Université de Leipzig (Ph.D.), Université libre de Berlin
Renommé pour Publications sur les relations internationales entre l’Allemagne, le Moyen-Orient et l’Amérique

Wolfgang G. Schwanitz (* 1955) est un spécialiste du monde arabe (arabiste), historien et économiste du Moyen-Orient, il enseigne et effectue des recherches aux États-Unis et en Allemagne. Il est connu par ses publications sur les relations internationales entre les Arabes, les Juifs et les Allemands, entre l’Allemagne, le Moyen-Orient et l’Amérique, le Moyen-Orient et l’Europe et sur l’Islam.

Biographie[modifier | modifier le code]

Wolfgang G. Schwanitz a grandi au Caire où son père était diplomate est-allemand. Il a fréquenté de 1977 à 1982 le lycée Max-Planck à Berlin, puis a suivi des études d’économie et de langues orientales à l’Université de Leipzig. Il soutient une thèse en 1985 sur la politique économique de l’Égypte Infitâh. Il dirige ensuite un groupe de recherches consacré à l’histoire du Proche et du Moyen-Orient à l’Académie des Sciences de la RDA et ce jusqu’en 1990.

Après la réunification, Schwanitz est intégré dans le groupe de recherches sur l’Orient moderne de la Société Max-Planck, un des groupes qui a succédé à l’Académie des Sciences et qui est devenu depuis le Centre de l’Orient moderne. Il y restera jusqu’en 1995. Il donnera parallèlement des cours à l'Université Humboldt de Berlin, l'Université libre de Berlin et à l'Université de Potsdam (1988-2000) sur le conflit au Moyen-Orient et sur les relations germano-américaines face à ce conflit, il enseignera l’histoire du monde arabe et l’histoire des relations internationales au Burlington County College à Pemberton et à la Rider University à Lawrenceville et Princeton (New Jersey de 2004 à 2008). Schwanitz est collaborateur de l'Institut allemand des études orientales de Hambourg (1998-2006), devenu à présent le GIGA-Institut pour les études du Moyen-Orient. Depuis 2007, il est Visiting Professor au Gloria Center[1], Herzliya en Israël et Hochberg Family Writing Fellow au Middle East Forum (Forum du Moyen-Orient), Philadelphie en Pennyslvanie.

Il a été, en 1991 IREX-Scholar de l’International Research and Exchanges Board à Princeton, New Jersey, Washington DC et à New York. Il a ensuite effectué des recherches en Égypte et en Israël en tant Invited Scholar, et a été admis au Centre français du Proche-Orient au Caire (1992-1993). Il a été en outre, Visiting Fellow à l’Université de Princeton dans le New Jersey (1995-1997) et au Centre germano-américain de l’Institut historique allemand de Washington DC (1998). C’est au Département d’études sur le Proche-Orient de l’Université de Princeton qu’il a achevé de rédiger les deux volumes consacrés aux Allemands au Proche-Orient depuis 1945, il y a aussi édité un ouvrage sur August Bebel, un autre sur la Muhammedanisch-Arabische Kulturperiode (1884/1889). Dans son ouvrage consacré à l’histoire de la Banque Allemande d'Orient (Deutsche Orientbank), 1906, la société par actions sous la direction de la Dresdner Bank jusqu’en 1946, il a démontré à partir de sources allemandes, moyen-orientales et américaines comment les nazis ont vendu l’or qu’ils avaient pris aux Juifs d’Europe à la Turquie et comment ils ont ainsi obtenu des subsides pour faire de la subversion au Proche et au Moyen-Orient[2].

Après la chute du mur, il a publié des travaux critiques sur la politique est-et ouest allemandes au Proche-Orient, sur le point de vue israélien, sur la réunification, sur une pérestroïka orientale, il a également écrit des articles sur les débats américains autour de la Guerre du Golfe, sur le terrorisme au bord du Nil, sur les faiblesses du marxisme[3]. Il a fondé en 1993 la Société allemande du Moyen-Orient (Deutsche Arbeitsgemeinschaft Vorderer Orient). Il dirige de 1987 à 1995 à les Entretiens entre Berlin et le Moyen-Orient (Berliner Orient-Gespräche). Il est membre du Comité directeur de la Société germano-égyptienne de 1990 à 1995. Schwanitz a participé depuis 2000 aux travaux de la comparistique historique régionale Amérique, Proche-Orient, Europe sur la politique américaine au Proche-Orient et sur la politique vis-à-vis du monde arabe.

Contributions[modifier | modifier le code]

Il a organisé 4 colloques nationaux et 2 colloques internationaux sur :

  • Proche-Orient (Gotha 1989)
  • recherches sur le Proche-Orient qui ont réuni Arabes, Juifs et Allemands à Berlin en 1990 et 1993
  • 125e anniversaire du canal de Suez (Lauchhammer 1995)
  • relations entre l’Allemagne et l’Égypte (Caire 1996)
  • Troisième Reich et le Proche-Orient (Washington 2001).

Il a été invité à 20 colloques internationaux et à 25 colloques nationaux parmi lesquels le 17e Congrès des Sciences historiques à Madrid en 1990, des Colloques à Paris (1994, 2004) Kairo 1996, Washington DC (1998, 2001, 2014), Munich 2006, Princeton (1996, 1998, 2008) et à Nancy 2009. Ses recherches ont abouti à la rédaction de cinq ouvrages personnels, il a rédigé 70 chapitres d’ouvrages et a édité une dizaine de livres sur l’histoire du Proche et du Moyen-Orient dans les relations internationales depuis 1798, date de l’arrivée de Bonaparte en Égypte et en Syrie. Schwanitz a aussi collaboré à des dictionnaires comme l’étude historique critique du Wörterbuch des Marxismus et le Handbuch des Antisemitismus. Il a enfin participé à des productions télévisées sur Saddam Hussein (History Channel 2005), l’Empereur Guillaume II, la Guerre Sainte (ARD 2005), Nationalsocialisme et Islam (Bayerischer Rundfunk 2006) et sur le Grandmufti de Jérusalem Hajj Amin al-Husseini (NDR, WDR, SWR, Arte 2009, 2010).

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Cover Nazis Islamist.jpg
Islam in Europe, Revolts in the Middle East
Couverture du livre Germany and the Middle East, 1871-1945. montrant Guillaume II quittant son camp de toile deJérusalem lors de son voyage en Palestine durant l'automne 1898
De l'or, des banquiers et des diplomates : l'histoire de la Banque Allemande d'Orient 1906-1946. Ce livre fait partie de la série d'ouvrages de W. G. Schwanitz "comparistique historique régionale Amérique, Proche-Orient, Europe". La carte postale officielle qui illustre la couverture a été réalisé par le peintre Wolfgang Tritt (1913-1983). Elle représente la Cathédrale Sainte-Edwige de Berlin et à droite de celle-ci le siège berlinois de la Dresdner Bank et de la Deutsche Orientbank AG (Banque Allemande d'Orient SA)
  • (de) Mittelost Mosaik 2014. Afghanistans Wahlen, Israels Raketenkrieg, Kalifat Irak-Syrien sowie Barack H. Obama, Papst Franziskus und Angela Merkel, Berlin, Trafo Wissenschaftsverlag, (ISBN 978-3-86464-102-2)
  • (de) Mittelost Mosaik 2013. Ägyptens Revolte, Syriens Bürgerkrieg, Irans Atompakt sowie Barack H. Obama, Abd al-Fattah as-Sisi und Angela Merkel, Berlin, Trafo Wissenschaftsverlag, (ISBN 978-3-86464-009-4)
  • (en) Nazis, Islamists, and the making of the modern Middle East, New Haven, Yale University Press, (ISBN 978-0-300-14090-3), avec Barry Rubin
    • (pl) Hitlerowcy, islamiści i narodziny nowożytnego Bliskiego Wschodu, Kraków, Vis-à-vis Etiuda, (ISBN 978-8-379-98020-8)
    • (hu) Nácik iszlamisták és a modern Közel-Kelet megteremtése, Budapest, Patmos Records, (ISBN 978-61-5552-602-2)
  • (de) Islam in Europa, Revolten in Mittelost : Islamismus und Genozid von Wilhelm II. und Enver Pascha über Hitler und al-Husaini bis Arafat, Usama Bin Ladin und Ahmadinejad sowie Gespräche mit Bernard Lewis, Berlin, Trafo Wissenschaftsverlag, 2013, 2014, 2nd ed. (ISBN 978-3-864-64018-6).
  • (de) Gold, Bankiers und Diplomaten : zur Geschichte der Deutschen Orientbank 1906-1946, Berlin, Trafo, (ISBN 3-896-26288-2)
  • (de) Deutsche in Nahost 1946-1956, Frankfurt am Main, Washington DC, Haensel-Hohenhausen, 1998, vol. i (ISBN 3-826-72553-0), vol. II, (ISBN 3-826-72554-9)
  • (de) Ägyptens Infitah-Politik der offenen Tür, Leipzig : Diss, Afrika-Nahostwissenschaften,

Éditeur scientifique ou directeur de publication[modifier | modifier le code]

  • (de) Deutschland und der Mittlere Osten im Kalten Krieg, Leipzig, Leipziger Univ.-Verl, (ISBN 978-3-865-83144-6)
  • (en) Germany and the Middle East, 1871-1945, Princeton, NJ, Markus Wiener, (ISBN 1-558-76299-X); Madrid, Iberoamericana, 2004 (ISBN 8-484-89169-0), Frankfurt am Main, Vervuert, 2004 (ISBN 3-865-27157-X)
  • (de) Deutschland und der Mittlere Osten, Leipzig, Leipziger Univ.-Verl, (ISBN 3-937-20948-4)
  • (en) Germany and the Middle East, 1871-1945, Princeton Papers of Middle Eastern Studies, Princeton, Wiener, (ISSN 1084-5666)
  • (de) August Bebel : Die mohammedanisch-arabische Kulturperiode, Berlin, Edition Ost, (ISBN 3-929161-27-3)
  • (de) Ägypten und Deutschland im 19. und 20. Jahrhundert im Spiegel von Archivalien, Kairo, Verlag Dâr ath-Thâqafa, (ISBN 9-771-93703-0), avec Wajīh ʻAtīq
  • (de) 125 Jahre Sueskanal : Lauchhammers Eisenguss am Nil, Hildesheim New York, G. Olms, (ISBN 3-487-10315-X)
  • (de) Jenseits der Legenden : Araber, Juden, Deutsche, Berlin, Dietz, (ISBN 3-320-01839-6)
  • (de) Berlin-Kairo : damals und heute ; zur Geschichte deutsch-ägyptischer Beziehungen, Berlin, DÄG,

Vidéos avec W.G. Schwanitz[modifier | modifier le code]

Participation à des ouvrages[modifier | modifier le code]

Ouvrages parlant de W.G. Schwanitz[modifier | modifier le code]

  • Clemens Heni : Schadenfreude. Islamforschung und Antisemitismus in Deutschland nach 9/11, Edition Critic : Berlin 2011
  • Stefan Bollinger, Ulrich van der Heyden, (Hrsg.) : Deutsche Einheit und Elitewechsel in Ostdeutschland, Berlin : Trafo 2002
  • Ekkehard Rudolph, Bestandsaufnahme : kultur- und sozialwissenschaftliche Forschung über die muslimische Welt in der BRD, Deutsches Orient-Institut : Hamburg 1999
  • Wolf-Hagen Krauth, Ralf Wolz, (Hrsg.), Wissenschaft und Wiedervereinigung : Asien- und Afrikawissenschaften im Umbruch, Berlin : Akademie 1998
  • Kai Hafez, Orientwissenschaft in der DDR : zwischen Dogma und Anpassung 1969-1989, Deutsches Orient-Institut, 1995.
  • Emma Murphy, Gerd Nonnemann, Neil Quilliam : Middle East & North Africa : A Directory of Specialists and Institutions, Durham : Eurames 1993

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Centre pour la Recherche Globale en affaires internationales (Global Research in International Affairs - GLORIA Center)
  2. Wege des Raubgoldes 1938-1945; Armenier, Gutmann und die Deutsche Orientbank 1-2008
  3. Arabische Perestroika-Rezeption 11-1989, US Debatten zum Golfkrieg 1-1992, Deutsche Nahostpolitik 5-1990, 5-1991, Kabab und Terror in Ägypten 9-2010, Deutsche Orientalistik 1-1995

Liens externes[modifier | modifier le code]