Wolfenstein: The New Order

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Wolfenstein (série).
Wolfenstein
The New Order
Image illustrative de l'article Wolfenstein: The New Order

Éditeur Bethesda Softworks
Développeur MachineGames
Musique Mick Gordon

Date de sortie
Genre Tir à la première personne
Mode de jeu Un joueur, multijoueur
Plate-forme Microsoft Windows
PlayStation 3
PlayStation 4
Xbox 360
Xbox One
Média Disque optique
Langue Multilingue
Contrôle Clavier, souris
Manette

Évaluation PEGI : 18
Moteur Id Tech 5

Wolfenstein: The New Order est un jeu de tir à la première personne sorti le 20 mai 2014, développé par MachineGames et édité par Bethesda Softworks sur le moteur Id Tech 5 d’Id Software.

Wolfenstein: The New Order se passe en Europe dans les années 1960, dans un univers uchronique où les Nazis ont gagné la seconde guerre mondiale. Le joueur incarne une fois de plus William « B.J. » Blazkowicz, qui a comme mission de lancer une contre-offensive contre les Nazis qui ont conquis le monde entier. Le jeu est une suite de Wolfenstein.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1946, Blazkowicz et un groupe de soldats Alliés lancent un assaut désespéré contre le château Deathshead pour stopper la production d'armes avancés qui peut mener les forces Alliés a la perte de la Seconde Guerre mondiale. Ayant presque réussi la mission, Blazkowicz échoue de détruire le complexe et tous les soldats Alliés furent massacrés par les forces de défense allemandes. L'échec de la mission provoque la chute des Alliés et la victoire des nazi de la Seconde Guerre mondiale. Plus tard en 1960, les nazis dominent la planète, le vétéran américain B. J. Blazkowicz se réveille, dans un asile, d'un coma découlant d'une blessure reçue lors d'une de ses missions passées. Il doit retourner la situation en s'attaquant aux forteresses et aux super-armes des nazis.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Agent William Joseph "B.J." Blazkowicz : Personnage principal du jeu.
  • Anya Oliwa : Infirmière polonaise qui travaillait dans un asile tenus par ses parents. Après l’assassinat de ces derniers par les nazis, elle sera sauvée par Blazkowicz.
  • Frau Engel (information trouvée sur le site officiel de Wolfenstein) : Second antagoniste du jeu. Elle est la commandante du camp de travail de Belica en Croatie.
  • Wilhem Strasse : Également surnommé "Le Boucher". C'est l'antagoniste principal durant tous le jeu. C'est notamment lui qui a permis aux Nazis de gagner la seconde guerre mondiale grâce à ses inventions comme le super-soldat ou les Panzerhunds (sorte de chiens mécaniques).
  • Fergus Reid (à noter que le joueur peut faire un choix s'il le sauve de Strasse au début du jeu alors le soldat Wyatt sera tué à sa place) : Né en 1907 dans les Highlands d'Écosse, Fergus Reid a connu une vie relativement difficile ce qui lui a donné un sens plutôt cynique et sarcastique de la vie. Dans les années 1930, il trouve un travail dans la marine marchande mais la grande dépression a mis un terme à ses projets. Ce n'est qu'après avoir bu un certain nombre de verre qu'il s'engagea dans la R.A.F
  • Soldat Probst Wyatt III (peut être sauvé par le joueur, si ce dernier a choisi Fergus) : Né en 1928 aux États-Unis, Wyatt à d'abord étudié à l'université d'Harvard avant de s'engager dans les troupe aéroportées.

Armes[2][modifier | modifier le code]

  • Le Couteau de combat (le joueur peut prendre plusieurs couteaux pour faire des coups plus rapides et en lancer sur les Nazis, et en gardera un pour le corp-à-corps)
  • Le Pistolet de 1946, qui est calqué sur un Luger P08, un silencieux peut être monté sur cette arme
  • La Mitraillette, qui est calqué sur la Thompson (pistolet mitrailleur) et qui est seulement utilisable dans la première mission en 1946
  • Le Fusil d'assaut de 1946, qui est calqué sur le Stg 44, peut être manié en double si le joueur trouve un autre exemplaire de cette arme
  • Le pistolet de 1960, qui ressemble également à un Luger, mais avec un design plus "futuriste" et capable de tirer des rafales de 3 coups à l'instar d'un Beretta 93R
  • Le fusil d'assaut de 1960, dont l'apparence rappelle celle du fusil G3 et aussi celle du Stg 44, peut monter un lance-grenades intégré plus tard dans le jeu
  • Le fusil de précision, qui ressemble au fusil SCAR, peut, dans son tir secondaire, activer des canons à plasma
  • Le fusil à double canons (utilisé qu'à de rare moments dans le jeu, et apparaissant notamment pendant la mission à l'asile en 1960)
  • Le fusil automatique, basé esthétiquement sur le Benelli M4 Super 90, tire automatiquement des chevrotines et semble moins précis que le fusil à double canons
  • La grenade explosive à main de 1946, qui est calqué sur la Stielhandgranate, peut être lancé directement avec une touche (comme dans Halo ou les Call of duty) ou en être équipé pour en lancer plusieurs (comme dans half-life et les premiers jeux Medal of Honor )
  • La grenade à main Tesla, qui peut provoquer des dysfonctionnement aux machines des Nazis et créer des diversions

Notes et références[modifier | modifier le code]