Witte Huis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Witte Huis
Rotterdam wittehuis.jpg
La Witte Huis
Présentation
Destination initiale
Bureaux
Style
Architecte
Willem Molenbroek
Construction
1897-1898
Commanditaire
Gerardus Hendricus van der Schuit et Herman Marinus van der Schuit
Hauteur
43 m
Patrimonialité
Localisation
Pays
Division administrative
Subdivision administrative
Subdivision administrative
Commune
Adresse
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : Europe
(Voir situation sur carte : Europe)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas
(Voir situation sur carte : Pays-Bas)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Hollande-Méridionale
(Voir situation sur carte : Hollande-Méridionale)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Rotterdam
(Voir situation sur carte : Rotterdam)
Point carte.svg

La Witte Huis (en français la Maison Blanche) est un immeuble situé dans le bassin portuaire de Wijnhaven, à Rotterdam, dans la province néerlandaise de Hollande-Méridionale. Elle est construite en 1897-1898, dans un style Art nouveau. Sa hauteur de 43 m et ses 10 étages font d'elle, à sa construction, le premier gratte-ciel néerlandais et l'un des plus hauts bâtiments européens. Elle a le statut de monument national néerlandais, depuis 1986.

Histoire[modifier | modifier le code]

Construction[modifier | modifier le code]

L'architecte Willem Molenbroek.

La Witte Huis est une réalisation de l'architecte néerlandais Willem Molenbroek (1863-1922). Les commanditaires sont deux frères, Gerardus Hendricus (dit Gerrit) van der Schuit (1864-1916) et Herman Marinus van der Schuit (1867-1945), propriétaires du terrain, qui font abattre les immeubles existants pour permettre cette nouvelle construction. Le bâtiment est conçu pour abriter des bureaux proposés en location, à l'image de ceux découverts par Gerrit lors d'un voyage à New York en 1894[1]. Il est prévu d'y aménager des boutiques et un restaurant au rez-de-chaussée et premier étage, et des bureaux aux étages supérieurs.

Le site est situé seulement à un mètre au-dessus du niveau de la mer, et le sol semblait ne pas pouvoir supporter le poids du bâtiment, aussi, préalablement à la construction, il a fallu enfoncer 1000 pilotis dans le sol. Le bâtiment est construit de manière traditionnelle, en maçonnerie et en briques à l'intérieur et en pierres blanches à l'extérieur. Deux murs intérieurs de 1,40 m, dans le sous-sol, assurent la résistance du bâtiment. Le coût à l'époque s'élève à 127 900 florins néerlandais. Le bâtiment est inauguré le [1].

La décoration intérieure est de style Art nouveau. L'immeuble est équipé de toutes les commodités : chauffage central, éclairage électrique et au gaz, central téléphonique. Il comporte également un ascenseur, ce qui est considéré comme très moderne à l'époque[2].

Sur le toit, se trouve une plate-forme offrant une vue panoramique ainsi que des panneaux permettant l'affichage de publicités (élément inspiré du constructivisme russe)[3].

Ornements extérieurs[modifier | modifier le code]

Simon Miedema.

Les décorations florales extérieures en style Art nouveau sont produites par Holland à Utrecht. Les statues conçues par Simon Miedema sont typiques de l'époque et représentent des éléments en lien avec le monde des affaires puisque le bâtiment est destiné à abriter des bureaux d'affaire. Les statues se nomment : la Navigation (Zeewaart), le Commerce (Handel), l'Agriculture (Landbouw), le Travail (Arbeit), l'Industrie (Nijverheid) et le Progrès (Vooruitgang)[3].

Ses horloges de façade ont été restaurées et remises en place en 2015[4].

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

La Witte Huis est l'une des rares constructions du centre de Rotterdam épargnées lors du bombardement de la ville par l'armée nazie, le [2]. Seule une des six statues monumentales — celle du Travail située sur la façade sud — décorant les façades a été détruite.

Monument historique[modifier | modifier le code]

Le bâtiment est classé monument national (Rijksmonument) par le service national pour la conservation du patrimoine néerlandais le [3].

Records[modifier | modifier le code]

À sa construction, le bâtiment est l'un des plus hauts monuments néerlandais et le premier gratte-ciel en Europe. À l'époque, les bâtiments habitables néerlandais les plus hauts comptent rarement plus de cinq étages[1].

Culture et vie de quartier[modifier | modifier le code]

La Witte Huis est située face au Wijnhaven, à proximité des maisons cubiques, de la place Blaak et son marché couvert le Markthal et de la bibliothèque municipale. De nombreux autres gratte-ciel se sont construits sur l'île de Wijnhaven voisine, notamment les tours du gratte-ciel Red Apple.

Le bâtiment est éclairé la nuit pour le mettre en valeur. L'éclairage jaune a été remplacé en 2015 par un éclairage plus discret, réalisé avec des LED[5].

Galeries[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (nl) Jan van Helleman, « Het Witte Huis Rotterdam - Nieuwbouw Architectuur Rotterdam », Nieuwbouw Architectuur Rotterdam,‎ (lire en ligne, consulté le 26 octobre 2017)
  2. a et b (nl) « Het Witte Huis in Rotterdam - Nederland Monumentenland », Nederland Monumentenland,‎ (lire en ligne, consulté le 26 octobre 2017)
  3. a b et c (nl) « Monumentnummer: 334003 Witte Huis : Wijnhaven 3 3011WG te Rotterdam », sur le site du Rijksmonumentenregister du Rijksdienst voor het Cultureel Erfgoed (consulté le 26 octobre 2017).
  4. (nl) Marcel Potters, « Rotterdam blij met 'strakke klokkies' op het Witte Huis », AD,‎ (lire en ligne)
  5. (nl) « Witte Huis Rotterdam in de schijnwerpers », RTV Rijnmond,‎ (lire en ligne, consulté le 26 octobre 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :