Wislizenia refracta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Wislizenia refracta est une plante de la famille des Capparaceae selon la classification classique, et des Cleomaceae selon la classification phylogénétique. Elle est originaire du Mexique et du sud-ouest des États-Unis.

Description morphologique[modifier | modifier le code]

Appareil végétatif[modifier | modifier le code]

Cette plante souvent fortement ramifiée mesure entre 40 et 70 cm de hauteur[1]. Les feuilles sont imparipennées, trifoliées. Les trois folioles sont elliptiques et mesurent entre 1 et 3 cm de longueur[1].

Appareil reproducteur[modifier | modifier le code]

La floraison a lieu entre avril et septembre.

L'inflorescence est une grappe dense de minuscules fleurs jaunes. Chaque fleur possède 4 pétales d'environ 3 mm de longueur et 6 étamines[1].

Le fruit est une capsule d'environ 3 mm de longueur, formée de deux lobes arrondis accolés au milieu desquels s'élève le style, qui est marcescent[1].

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Wislizenia refracta pousse sur sol sableux ou alcalin, dans les déserts et plaines arides de faible altitude du Mexique et du sud-ouest américain. Elle est souvent située dans des zones dégagées telles que le lit à sec des ruisseaux temporaires ou sur le bord des routes. Son aire de répartition s'étend de la Californie au Texas, et vers le sud jusqu'au Mexique.

Rôle écologique[modifier | modifier le code]

Malodorante et toxique pour le bétail, cette plante n'est guère consommée par les animaux[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e (en) J.A. MacMahon, Deserts, New York, National Audubon Society Nature Guides, Knopf A.A. Inc, , 9e éd., 638 p. (ISBN 0-394-73139-5), p. 390

Liens externes[modifier | modifier le code]