Winifred Hyson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Winifred Hyson
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 94 ans)
BethesdaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités

Winifred Hyson, née Winifred Chandler Prince, nait le à Schenectady dans l'état de New-York et morte le à Bethesda (Maryland), est une compositrice et professeure de musique américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle nait le à Schenectady dans l'état de New-York. Ses parents sont fille de David Chandler Prince et Winifred Notman Prince[1].

Winifred Hyson étudie la physique à l'Université d'Harvard[2],[3].

Winifred Hyson étudie la physique à l'université Harvard[4],[5].

Elle se marie en 1946 avec Charles David Hyson[6] et le couple se rend en 1948 en Norvège et au Portugal dans le cadre de l'implantation du Plan Marshall[7]. Après la naissance de ses trois enfants et son installation à Bethesda dans le Maryland, elle s'oriente vers des études musicales à l'American University[7].

Elle étudie le piano avec Evelyn Swarthout Hayes et Roy Hamlin Johnson[4]. Elle obtient un certificat comme enseignante de théorie musicale et de composition, ainsi qu'un Lifetime Master Teacher Certificate de piano de l'Association nationale des professeurs de musique (en)[4]. En plus de ses œuvres pour piano, elle compose des œuvres vocales, des lieders, ainsi qu'une comédie musicale : Ladies First: Songs, Rhymes and Times of the President's Wives[4].

Elle meurt à Bethesda (Maryland)[7].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Song of Job's Daughter
    1. Injonction
    2. High Tide
    3. Lullaby for a Man-Child
    4. Two and a Child
    5. Birthday
    6. My Phoenix

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Winifred Hyson Obituary - Washington, District of Columbia », sur Legacy.com, (consulté le 18 octobre 2020)
  2. « Winifred Hyson », sur www.voxnovus.com (consulté le 18 octobre 2020)
  3. (en-US) Who's Who Site Administrator, « Winifred Prince Hyson », sur Who's Who Lifetime Achievement, (consulté le 18 octobre 2020)
  4. a b c et d « Winifred Hyson », sur www.voxnovus.com (consulté le 18 octobre 2020)
  5. (en-US) Who's Who Site Administrator, « Winifred Prince Hyson », sur Who's Who Lifetime Achievement, (consulté le 18 octobre 2020)
  6. (en-US) Special to THE NEW YORK TIMES.Bachrach, « WINIFRED C. PRINCE MARRIED UP-STATE; Bucklin--Cone Relyea--Watson Constance Biddle to Wed (Published 1946) », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 19 octobre 2020)
  7. a b et c (en) « Winifred Hyson Obituary - Washington, District of Columbia », sur Legacy.com, (consulté le 18 octobre 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]