Wine Country (Californie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’État américain de Californie image illustrant la vigne et le vin
Cet article est une ébauche concernant l’État américain de Californie et la vigne et le vin.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Wine Country (en français « pays du vin ») est une région située en Californie du Nord, aux États-Unis, réputée pour sa production de vin depuis le XIXe siècle. L'essor de la viticulture et du vin est lié d'abord à l'influence espagnole des monastères et des églises catholiques, avant que la Californie soit rattachée aux États-Unis et développe son agriculture. Mais, c'est bien au XIXe siècle, avec l'essor démographique lié à la ruée vers l'or, que la culture du vin arrive en Californie par l'intermédiaire des migrants italiens, français, allemands, grecs, hongrois, russes venus faire fortune... Aujourd'hui, on compte plus de 200 exploitations dans cette région au nord de San Francisco, réparties pour la plupart dans les vallées de la région, notamment celle de Napa dans le comté du même nom, celle de Sonoma, Alexander Valley, Dry Creek Valley et Russian River Valley dans le comté de Sonoma.

L'un des domaines les plus connus est celui de Robert Mondavi, mais d'autres comme Beaulieu Vineyards l'ont précédé sans forcément atteindre sa renommée mondiale. La Californie est devenue un modèle technique, gustatif, économique et commercial pour beaucoup de producteurs américains et non américains (Chili, Argentine, Australie, France...) au point de faire oublier que d'autres régions aux États-Unis produisent des vins de qualité (Oregon, Washington, New York...).

La classification des vins par cépage est née en Californie après la Seconde guerre mondiale au cours des années 1950 et 1960, grâce à l'action de spécialistes comme le critique et négociant Frank Shoonmaker, l'œnologue Amerine ou le producteur Robert Mondavi. Cette classification a été ensuite reprise par d'autres régions viticoles dans le monde, notamment en Australie, au Chili ou en Afrique du Sud. Elle a le mérite de faciliter à l'extrême la complexité du vin contemporain.

En 2005, la Californie produisait plus de 80 % du vin américain.

Les principales localités de la région sont Kenwood, Healdsburg, Sonoma, Santa Rosa, Napa, Yountville, St. Helena, Calistoga, Geyserville, Petaluma, Sebastopol, Guerneville, Fort Ross et Ukiah.

Wine Country proprement dit inclut généralement les comtés de Napa, Sonoma, Mendocino et Lake, mais on trouve des vignobles à travers l'ensemble du nord de la Californie, ainsi que dans le sud de l'État. Il a largement été mis à l'honneur dans le film Sideways, dans lequel deux amis parcourent la région.

Le gouvernement fédéral établit et gère une liste de régions viticoles réglementant les appellations.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • L'Atlas du vin écrit par Hughes Johnson et Jancis Robinson.
  • Julien Lefour, Comment les cépages de tradition française deviennent des vins californiens ?, Communications, n°77, 2005, 16 p. (Centre Edgar Morin - EHESS). Consultable gratuitement sur http://www.persee.fr

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]