Windows on the World (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Windows on the World (homonymie).

Windows on the World
Image illustrative de l’article Windows on the World (roman)
Le World Trade Center le 11 septembre 2001.

Auteur Frédéric Beigbeder
Pays France
Genre Roman
Éditeur Grasset
Lieu de parution Paris
Date de parution
Nombre de pages 374
ISBN 2-246-63381-8
Chronologie

Windows on the World est un roman de Frédéric Beigbeder paru le aux éditions Grasset et ayant reçu le prix Interallié la même année[1]. Sa traduction en anglais par Frank Wynne a obtenu en 2005 le Independent Foreign Fiction Prize (prix des fictions étrangères de l'Independent), à la fois dans les catégories « auteur » et « traducteur »[2].

Résumé[modifier | modifier le code]

Son action se déroule lors des attaques du sur le World Trade Center, à New York, et relate en particulier les derniers moments des clients du Windows on the World, le restaurant qui se trouvait au sommet de la tour nord. Raconté par un père, accompagnant ce matin-là ses deux fils de 5 et 7 ans pour y prendre un petit déjeuner, il s'agit d'un compte-rendu de l'événement qui fait correspondre chaque minute à un chapitre, depuis h 30 jusqu'à 10 h 29.

Son auteur le présente ainsi : « Le seul moyen de savoir ce qui s’est passé dans le restaurant situé au 107e étage de la Tour Nord du World Trade Center, le , entre h 30 et 10 h 29, c’est de l’inventer. »

Éditions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]