Wind River (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Wind River.
Wind River
Titre québécois Rivière du vent
Titre original Wind River
Réalisation Taylor Sheridan
Scénario Taylor Sheridan
Acteurs principaux
Sociétés de production Accacia Films Enterentemaint
Riverstone Pictures
Star Thrower Enterentemaint
Synergics Films
Thunder Road Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre thriller
Durée 111 minutes
Sortie 2017

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Wind River est un film américain réalisé par Taylor Sheridan, sorti en 2017. Il a été présenté au festival du film de Sundance 2017.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cory Lambert, traumatisé par la mort de sa fille, travaille pour le United States Fish and Wildlife Service dans le Wyoming. Un jour, il trouve le corps d'une adolescente dans une région désertée de la réserve indienne de Wind River. Le FBI envoie alors une jeune agent inexpérimentée, Jane Banner. Elle va alors engager Cory comme pisteur pour l'aider dans sa tâche, dans ce milieu hostile, ravagé par la violence et l’isolement.

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

Cory Lambert (Jeremy Renner) travaille en tant que chasseur pour le United States Fish and Wildlife Service, dans le Wyoming. Trois ans auparavant, sa fille Emily, alors âgée de 16 ans, a été retrouvée morte de froid après que ses parents l'ont laissé seule à la maison pour garder son petit frère Casey (Teo Briones). Traumatisés par cet événement, Cory et sa compagne d'origine amérindienne Wilma (Julia Jones) se sont séparés par la suite, Wilma gardant Casey la plupart du temps.

Après avoir récupéré Casey pour passer un peu de temps avec son fils, Cory doit repartir dans les étendues sauvages et enneigées du Wyoming, sur les traces de pumas que lui a signalés son beau-père. Cory repère des traces de sang menant au cadavre de Natalie Hanson (Kelsey Chow), une jeune fille d'origine amérindienne morte de froid après avoir couru sur une longue distance, pieds nus dans la neige. Cory retourne signaler sa découverte à Ben (Graham Greene), le chef de la police locale, qui prévient à son tour le FBI. L'agence fédérale envoie l'agent Jane Banner (Elizabeth Olsen), encore en formation et dépêchée en urgence de Las Vegas. Jane part avec Cory pour observer le cadavre, qui est ensuite récupéré pour autopsie.

Jane et Ben se rendent chez les parents de Natalie et apprennent que cette dernière fréquentait un homme, bien que Martin Hanson (Gil Birmingham) ne sache pas de qui il s'agit. Peu après, Jane rend visite au médecin légiste qui lui livre les résultats de l'autopsie : Natalie a été agressée et violée avant de s'enfuir en courant dans la neige, l'air froid entraînant une hémorragie pulmonaire fatale à la jeune fille. Révoltée, Jane décide de s'impliquer pleinement dans l'enquête, consciente que si la cause de la mort ne peut être directement attribuée à un homicide, elle sera déchargée du cas et le FBI oubliera l'affaire sans envoyer de renforts, les affaires concernant les populations amérindiennes étant souvent négligées. Les soupçons se portent sur les frères Littlefeather, chez qui vit également le frère de Natalie, Chip (Martin Sensmeier). Jane, Cory et Ben s'y rendent, mais Sam Littlefeather (Gerald Tokala Clifford) les agresse. La situation dégénère et Sam est tué par Jane tandis que Chip est arrêté.

Avant qu'elle ne puisse interroger les suspects, Cory signale à Jane la présence d'une trace de motoneige menant près de l'endroit où a été trouvé le corps de Natalie. Cory et Jane suivent la piste et trouvent un second cadavre, celui d'un homme nu. De retour, Cory interroge Chip et apprend le prénom du petit ami de Natalie : Matt, un ouvrier travaillant aux puits de pétrole situés non loin. En parallèle, les empreintes digitales du second cadavre livrent son identité à Jane : Matt Rayburn (Jon Bernthal). Jane rend visite à Cory pour l'en informer, et Cory lui raconte avec émotion la mort de sa fille.

Jane, Ben et plusieurs autres policiers se rendent aux puits de pétrole où travaillait Matt tandis que Cory retourne auprès du cadavre à la recherche de nouveaux indices. Il découvre une autre piste de motoneige menant directement aux puits de pétrole, ce qui laisse entendre que le tueur y travaille également. Justement, les choses ont dégénéré aux puits de pétrole, les agents de sécurité du site et les policiers pointant leurs armes les uns vers les autres à la suite d'une escalade verbale concernant la mort de Natalie et le comportement des agents de sécurité. Jane parvient toutefois à déminer la situation grâce à son statut d'agent du FBI et demande à inspecter la chambre où dormait Matt.

Un flashback s'ouvre alors. Une nuit, Natalie s'est rendue jusqu'aux puits de pétrole pour rendre visite à son petit ami. Cependant, les collègues de ce dernier reviennent également après une nuit de beuverie. L'un d'eux, Pete Mickens (James Jordan), se montre particulièrement vulgaire et provoque Matt par un comportement osé envers Natalie. Matt s'en prend à Pete, ce qui vire à la bagarre générale. Matt et Natalie sont tous deux assommés et Pete viole une Natalie inconsciente, les autres collègues souhaitant également y avoir droit. Cependant, Matt se réveille et saute sur ses collègues, qui le battent à mort tandis que Natalie profite de l’agitation pour s'enfuir, pour finalement mourir après avoir couru sur près de dix kilomètres.

De retour au présent, Cory a à peine le temps de prévenir Ben du danger auquel les policiers font face, que Pete tire sur Jane à travers la porte. Une violente fusillade éclate, de laquelle seuls Cory, Jane et Pete sortent vivants. Pete s'enfuit et Jane, grièvement blessée, ne parvient pas à l'arrêter. Cory s'occupe de ses blessures mais Jane lui demande de rattraper Pete, consciente que cela signifie que Cory va tuer Pete et non le ramener vivant. Tandis qu'un hélicoptère est appelé pour emmener Jane à l'hôpital, Cory part sur les traces de Pete, qu'il rattrape facilement. Cory décide alors de laisser Pete dans la même situation que Natalie : pieds nus dans la neige, loin de toute assistance. Pete ne peut que faire quelque pas avant de s'effondrer, succombant à une hémorragie pulmonaire, tout comme Natalie.

Cory rend visite à Jane à l'hôpital, la félicitant pour sa force de volonté et sa ténacité, bien que Jane soit toujours effarée par le destin qu'a connu Natalie. Cory se rend ensuite chez les parents de Natalie. Martin admet qu'il a pensé à se suicider, mais qu'un appel de son fils Chip, le premier depuis un an, l'a incité à continuer à vivre. Cory l'informe de la mort de Pete.

Le film se clôt sur un message indiquant que le FBI ne tient pas de statistiques sur les disparitions de femmes d'origine amérindienne.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Jeremy Renner, en 2014.
 Source et légende : version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[5]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Taylor Sheridan décide de faire ses débuts en tant que réalisateur après avoir écrit le scénario de Sicario réalisé par Denis Villeneuve. Le développement commence en mai 2015.

Wind River est le dernier volet de la trilogie centrée sur la « frontière américaine moderne » que Taylor Sheridan a amorcée en tant que scénariste avec Sicario (2015) et Comancheria (2016). Il explique :

« Wind River explore ce qui constitue sans doute à la fois les vestiges les plus tangibles de la frontière américaine et le plus grand échec de l’Amérique : la réserve amérindienne. Au niveau le plus intime, il s’agit de l’étude de la manière dont un homme continue à avancer après une tragédie, sans arriver à tourner la page. C’est aussi, à un niveau plus global, l’étude des conséquences nées du fait de forcer un peuple à vivre sur une terre qui n’était pas destinée à l’accueillir. Il est question d’un territoire sauvage, brutal, où le paysage lui-même est un ennemi. De terres où l’addiction et le meurtre tuent plus que le cancer, où le viol est considéré comme un rite de passage pour les jeunes filles devenant femmes. De terres où la loi des hommes cède devant celle de la nature. Nulle part ailleurs en Amérique du Nord les choses n’ont moins évolué au cours du siècle dernier, et nul autre lieu en Amérique n’a davantage souffert de ces maigres changements[6]. »

Pour écrire son scénario, Taylor Sheridan a passé beaucoup de temps avec des Amérindiens et des personnes vivant dans les réserves et a ainsi recueilli des histoires « dont on ne parle jamais et que le monde ignore [...] Certains problèmes sont endémiques dans les réserves indiennes, et ils sont pourtant largement ignorés. Lorsque je me suis retrouvé en position de leur donner une voix, de les faire largement connaître, je m’y suis employé ». Il a ensuite envoyé son scénarios aux tribus des Arapahos et Shoshones, vivant dans la réserve indienne de Wind River[6].

Taylor Sheridan signe ici son premier film comme long métrage. Il s'explique : « C’était à mes yeux le film sur lequel je devais réussir, ou renoncer. Je me devais d’être pleinement responsable de ce qui est dit et de la manière dont c’est dit, par respect envers le peuple dont il est question, envers mes amis amérindiens qui ont vécu et souffert des choses dont parle le film. Je ne pouvais pas prendre le risque de me reposer sur un autre réalisateur qui n’aurait pas eu la même vision que moi »[6].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

En mai 2015, Elisabeth Olsen et Chris Pine rejoignent le casting mais Chris Pine abandonne en janvier 2016 et est remplacé par Jeremy Renner.

Certains personnages sont incarnés par des acteurs non professionnels habitant dans la réserve indienne de Wind River. Althea Sam, qui incarne Annie, l’épouse de Martin et la mère de Natalie, était à l'origine une figurante. Taylor Sheridan explique : « Je l’ai rencontrée sur le plateau et j’ai discuté avec elle, nous avons parlé du fait qu’elle et ses parents avaient connu des choses similaires. Alors je lui ai demandé si elle aimerait tenir ce rôle. Je l’ai prévenue que ce serait très difficile, mais elle a accepté. Elle n’était pas actrice, mais elle l’est maintenant »[6].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage débute le à Park City dans l'Utah avec Jon Bernthal, Graham Greene, Julia Jones et Gil Birmingham. Kelsey Asbille ne rejoint la distribution que le .

Musique[modifier | modifier le code]

Wind River
Original Motion Picture Soundtrack
Bande originale de Nick Cave et Warren Ellis
Sortie [7]
Genre musique de film
Label Lakeshore Records

La musique du film est composée par Nick Cave et Warren Ellis.

Liste des titres
  1. Snow Wolf - 2:08
  2. Zed - 2:01
  3. Tell Me What That Is - 1:25
  4. First Journey - 1:28
  5. First Body - 2:35
  6. Second Journey - 1:28
  7. Breakdown - 2:01
  8. Never Gonna Be the Same - 2:01
  9. Hunter - 1:46
  10. Meth House - 2:01
  11. Bad News - 1:16
  12. Third Journey - 1:05
  13. Second Body - 1:00
  14. Lecture - 2:04
  15. Corey's Story - 3:08
  16. See You Tomorrow - 1:07
  17. Three Seasons in Wyoming - 3:37
  18. Cabin - 1:15
  19. Shoot Out - 1:46
  20. Snow Flight - 1:20
  21. Memory Time - 2:07
  22. Survive or Surrender - 2:05
  23. Wind River - 3:48

Sortie[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

En France, l'accueil critique est positif : le site Allociné recense une moyenne des critiques presse de 3,5/5, et des critiques spectateurs à 4,1/5[8].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau de la France France 298 615 entrées[9] 14 novembre 2017 11
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
33 800 859 $[1] 7 décembre 2017[10] 18
Alt=Image de la Terre Mondial 42 582 334 $[1] - -

Distinction[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Wind River », sur Box Office Mojo (consulté le 31 août 2018)
  2. (en) Release info sur l’Internet Movie Database
  3. (en-US) « Weinstein Co. Wants Back in the Oscar Game, Sets Release Dates for ‘Mary Magdalene’, ‘Current War’ », Collider,‎ (lire en ligne)
  4. « WIND RIVER : Visa et Classification », sur cnc.fr (consulté le 30 janvier 2018)
  5. « Fiche du doublage québécois du film », sur Doublage.qc.ca (consulté le 10 octobre 2017)
  6. a, b, c et d Anecdotes et secrets de tournage - Allociné
  7. (en) Wind River (Original Motion Picture Soundtrack) - iTunes
  8. « Wind River », sur Allociné (consulté le 5 septembre 2017).
  9. « Wind River », sur JP box-office.com (consulté le 17 novembre 2017)
  10. (en) « Wind River - weekly », sur Box Office Mojo (consulté le 31 août 2018)
  11. (en) Awards sur l’Internet Movie Database

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]