Wilwisheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne pas confondre avec Bilwisheim, commune du canton de Brumath
Wilwisheim
Manoir de Wangen (1669)
Manoir de Wangen (1669)
Blason de Wilwisheim
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Bas-Rhin
Arrondissement Saverne
Canton Bouxwiller
Intercommunalité C.C. du Pays de la Zorn
Maire
Mandat
Raphaël Adam
2014-2020
Code postal 67270
Code commune 67534
Démographie
Gentilé Wilwisheimois
Population
municipale
721 hab. (2014)
Densité 136 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 44′ 56″ nord, 7° 30′ 30″ est
Altitude Min. 158 m – Max. 215 m
Superficie 5,3 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte administrative du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Wilwisheim

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte topographique du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Wilwisheim

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Wilwisheim

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Wilwisheim

Wilwisheim (prononcé [vilvisajm]) est une commune française de la plaine d'Alsace située à 25,8 km au nord-ouest de Strasbourg dans le département du Bas-Rhin en région Grand Est.

Cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace. En 2013, la population légale est de 716 habitants. Village de milieu rural, Wilwisheim est intégrée dans la Communauté de communes du Pays de la Zorn qui regroupe 27 localités autour de Hochfelden.

Géographie[modifier | modifier le code]

Wilwisheim est située à 25,8 km au nord-ouest de Strasbourg, non loin de Hochfelden (4,7 km)[1] dans la plaine d'Alsace.

Cours d'eau[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Wilwisheim
Gottesheim Melsheim
Dettwiller Wilwisheim
Lupstein Ingenheim

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]


Blason de Wilwisheim

Les armes de Wilwisheim se blasonnent ainsi :
« Coupé : au premier de gueules au lion issant d'argent, au second de sable à la roue de six rayons d'or. »[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2014 Pierre Fuchs[3]    
2014 en cours Raphaël Adam    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 721 habitants, en augmentation de 5,26 % par rapport à 2009 (Bas-Rhin : 1,65 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
330 274 441 561 549 521 508 510 473
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
486 512 514 476 425 456 429 447 491
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
531 513 459 440 472 479 463 430 447
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
457 479 483 512 600 680 662 693 721
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

L'ancêtre qui a donné son nom au cirque Gruss. Georges Gruss maçon né à Steinbourg en 1869 se marie avec Catherine Niess de Wilwisheim. Ils meurent à 44 ans laissant de nombreux orphelins qui finissent par décéder à leur tour. Parmi les survivants, on trouve Georges, n" le 28 juillet 1808[10], qui réapparaît comme tailleur de pierres à Sainte-Marie-aux-Mines; Il se marie avec Antoinette Antoni le 30 janvier 1834. Son fils Charles, né le 28 décembre 1848, est orphelin à son tour à 12 ans. Pendant l'hiver 1868, il abrite dans son hangar et sa maison le cirque Marinetti, qui se produit en Franche-Comté et en Haute-Alsace. Il se marie avec l'artiste Marie Marinetti, et part avec elle sur les routes. Le cirque Marinetti est devenu le cirque Gruss[11].

Le fournisseur aux armées Mathias Etienne Picquart, grand-père du colonel Picquart, qui établit l'innocence du capitaine Dreyfus, a acheté le château des Wangen sous l'Empire et est décédé à Wilwisheim le 28 juin 1826. La tombe subsiste près de l'entrée de l'église.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]