Wilson Cepeda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cuervo.
Cepeda Cuervo est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est Cepeda ; le second, maternel, souvent omis, est Cuervo.
Wilson Cepeda
Wilson Cepeda.jpg

Photo officielle de Wilson Cepeda dans l'équipe Movistar Team America (saison 2013)

Informations
Nom de naissance
Wilson Fernando Cepeda Cuervo
Naissance
(35 ans)
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes non-UCI
2007 Coordinadora EBSA
2008 UNE
2010 EBSA
2011 IDRD-Liga de Bogotá-Formesan
2012 Formesan-Bogotá Humana-Pinturas Bler
2013-2014 Movistar Team America
Équipes UCI
2005 Catalunya-Ángel Mir
2006 Massi
2009 Boyaca es Para Vivirla
2015- Movistar Team America

Wilson Fernando Cepeda Cuervo, né le à Paipa (département de Boyacá) est un coureur cycliste colombien, membre de l'équipe Movistar Team America.

Repères biographiques[modifier | modifier le code]

Après avoir remporté une étape de la Vuelta a Ávila, il signe, au mois d'août 2005, avec l'équipe continentale Catalunya - Ángel Mir. Il reste dix-huit mois dans cette formation, sans résultats probants. De retour en Colombie, il participe aux courses du calendrier national. En 2008, au Tour de Colombie (en), il s'empare du maillot de leader, après une échappée avec Jefferson Vargas[1]. Il garde la tête du classement général quatre jours, le perdant sur les pentes de Santa Elena, dans un contre-la-montre en côte[2]. L'année suivante, il remporte la quatrième étape du Tour de Colombie, à l'issue, là encore, d'une longue échappée[3].

Depuis 2012, dans l'équipe, professionnelle non-affiliée à l'UCI, Formesan, il a surtout un rôle d'équipier. En novembre, trois ans après son dernier succès, il se classe cinquième de la Vuelta a Chiriquí, au Panama. Lors de la quatrième étape, il suit l'un de ses leaders, Iván Casas, dans sa fugue. Les huit minutes d'avance qu'ils prennent sur le peloton principal[4], lui permettent de garder un classement honorable à la fin de l'épreuve.

En 2013, il rejoint l'équipe Movistar Team America, avec laquelle il participe, en juin, au Tour de Colombie. Lors de la douzième étape, il prend part à une échappée de huit hommes. Réduite à trois coureurs, il ne peut suivre lorsque Jonathan Millán lance son attaque, à quatre mille mètres de l'arrivée. Il finit l'étape troisième[5] et achève la compétition, deux jours plus tard, à la trente-sixième place, à près d'une heure du vainqueur[6]. En août, lors de la première étape du Clásico Club Deportivo Boyacá, il termine deuxième derrière John Martínez, réglant un petit groupe formé dans la descente de la dernière difficulté[7]. Le lendemain, il finit troisième et bénéficie de la bonification attenante pour s'emparer du maillot de leader[8] que lui subtilise Pedro Herrera, le dernier jour. Celui-ci profite d'un contre-la-montre en côte pour s'imposer (Cepeda échouant à la quatrième place finale)[9].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2008 2009 2010 2011 2012 2013
UCI America Tour 112e[10] 247e[11] 345e[12]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Vuelta a Colombia: Jeferson Vargas se impone en la cuarta etapa y Wilson Cepeda es el nuevo líder. », sur www.esciclismo.com,‎ (consulté le 1 janvier 2013)
  2. (es) « Vuelta a Colombia: Hernán Buenahora se adjudica el crono y Giovanni Báez es el nuevo líder. », sur www.esciclismo.com,‎ (consulté le 2 janvier 2013)
  3. (es) « Vuelta a Colombia: Wilson Cepeda gana la cuarta etapa y Fabio Duarte sigue líder. », sur www.esciclismo.com,‎ (consulté le 1 janvier 2013)
  4. (es) « Formesan cambió su estrategia y Casas de nuevo líder en Chiriquí », sur nuestrociclismo.com,‎ (consulté le 29 décembre 2012)
  5. (es) « Vuelta a Colombia: Jonathan Millán ganó en Aranjuez (Medellín). Mauricio Ortega es el nuevo líder de la prueba », sur www.revistamundociclistico.com,‎ (consulté le 31 décembre 2013)
  6. (es) « Le classement de la quatorzième étape et les différents classements finals du Tour de Colombie 2013 », sur docs.google.com (consulté le 31 décembre 2013)
  7. (es) « Clásica CD. Boyacá, Et.1: John Martínez se estrena con una casaca de líder », sur www.nuestrociclismo.com,‎ (consulté le 1 janvier 2014)
  8. (es) « Clásica CD. Boyacá, Et.2: Mario Rojas gana en Tunja », sur www.nuestrociclismo.com,‎ (consulté le 4 février 2014)
  9. (es) « Clásica CD. Boyacá: Pedro Herrera fue profeta en su tierra », sur www.nuestrociclismo.com,‎ (consulté le 4 février 2014)
  10. « Classements Route UCI 2007-2008 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  11. (en) « UCI America Tour Ranking - 2009 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 11 janvier 2015)
  12. (en) « UCI America Tour Ranking - 2013 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 7 novembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]