Wilmar International

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wilmar International Limited
logo de Wilmar International

Création 1991
Forme juridique Société par actionsVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Singapour
Drapeau de Singapour Singapour
Actionnaires Wilmar Holdings Pte Ltd, 48 % (en 2008)
Activité Huile de palme
Sucre
Filiales cosumar
Effectif 93 000
Site web www.wilmar-international.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Chiffre d’affaires 29 milliards d'USD (2008)

Wilmar International est une entreprise agroalimentaire de droit singapourien, engagée notamment dans la production et la commercialisation d'huile de palme et de sucre. Il serait le plus grand négociant de huile de palme et de sucre durant les années 2010[1].

Wilmar Holdings possède une participation de 29,5% dans Cosumar, une entreprise marocaine[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

En décembre 2006, Wilmar acquiert PPB Oil Palms pour l'équivalent en action de 2,7 milliards de dollars[3]. Dans le même temps, Wilmar acquiert pour 1,6 milliard des activités de Archer-Daniels-Midland en Chine[4].

En juillet 2010, Wilmar acquiert Sucrogen à l'entreprise australienne CSR pour 1,5 milliard de dollars[5],[6],[7]. En août 2010, Wilmar annone l'acquisition de PT Jawamanis Rafinasi, entreprise implanté en Indonésie, ainsi que l'entreprise singapourienne Windsor & Brook Trading[5].

En 2011, Wilmar acquiert pour 104 millions de dollars PT Duta Sugar, entreprise implanté en Indonésie[8].

En 2013, Wilmar acquiert 27,5% de Cosumar pour 2,3 milliards de dirhams marocain soit 263 millions de dollars[9]. En 2014, Wilmar acquiert pour 145 millions de dollars Shree Renuka Sugars, implanté en Inde[10],[11], et créée une co-entreprise avec Great Wall Food Stuff, entreprise implanté en Myanmar.

Controverse[modifier | modifier le code]

Pour Amnesty International, Wilmar se rend coupable de « violations systématiques des droits humains » dans ses plantations d'Indonésie. L'ONG dénonce la présence d'enfants de moins d'une dizaine d'années dans les plantations qui effectuent un travail physiquement éprouvant et dangereux, des conditions de travail dangereuses en raison de l'absence d’équipements de travail adaptés, des salaires très bas pour les ouvriers et parfois en dessous du salaire minimum, des objectifs de rendement « ridiculement élevés » assortis de sanctions pour ceux qui ne les atteignent pas, et la précarité dans laquelle les travailleurs sont maintenus, sans retraite ni assurance maladie[12].

Actionnariat[modifier | modifier le code]

En 2017, Archer Daniels Midland (ADM) possède une participation de 24 % dans Wilmar International[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Un géant asiatique met la main sur des millions de tonnes de sucre, Muryel Jacque, 9 mars 2017
  2. Isis Almeida isiscarol14 Marvin G. Perez, « Wilmar Takes Sixth Straight Sugar Delivery as Shortage Looms », Bloomberg.com,‎ (lire en ligne)
  3. Malaysian Acquisition by Wilmar Creates Asian Palm Oil Giant, The New York Times, 15 décembre 2006
  4. Wilmar to Acquire PPB Oil Palms, Hasan Jafri, The Wall Street Journal, 15 décembre 2006
  5. a et b Wilmar buys more sugar assets in Indonesia, S'pore, Reuters, 22 août 2010
  6. Wilmar buys Australia's CSR sugar, Michael Smith et Harry Suhartono, Reuters, 5 juillet 2010
  7. Australia's CSR Sells Sugar Unit to Wilmar, Cynthia Koons, The Wall Street Journal, 6 juillet 2010
  8. Wilmar says buys Indonesian sugar refiner for $104 mln, Reuters, 24 août 2011
  9. Wilmar dans la Cosumar Ses ambitions pour le Maroc, L'Économiste, 17 avril 2013
  10. Wilmar to buy stake in Shree Renuka Sugars, Sumeet Chatterjee, Reuters, 21 février 2014
  11. Expansion back on track as Wilmar shifts focus, Jeremy Grant, The Financial Times, 25 février 2014
  12. « Huile de palme : travail des enfants et travail forcé », Amnesty France,‎ (lire en ligne)