Willy De Clercq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir De Clercq.
image illustrant un homme politique image illustrant belge
Cet article est une ébauche concernant un homme politique belge.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Willy De Clercq
Ministers Belgische Kabinet. Vice Eerste Minister W. De Clercq (PVV).jpg
Fonctions
Député européen
-
Député européen
-
Député belge
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
GandVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Lieux de travail
Formation
Activités
Enfant
Yannick De Clercq (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Partis politiques

Willy C.E.H. De Clercq (né à Gand le , et mort le [1]) est un homme politique belge néerlandophone anobli en 2006, ainsi que son épouse Fernande Fazzi, recevant du roi Albert le titre de vicomte, vicomtesse.

Ministre d'État, ancien Vice-Premier ministre, ancien parlementaire et commissaire européen, ancien membre de la Chambre des représentants, Willy De Clercq est le fondateur, avec d'autres personnalités politiques européennes, de l'organisation Medbridge, qui a pour objectif de promouvoir les échanges, le dialogue et la compréhension mutuelle entre l'Europe et le Proche-Orient[2].

Son petit-fils Mathias De Clercq est échevin à Gand depuis janvier 2007 et député fédéral depuis décembre 2007. Sa prestation de serment a été remarquée car il a prêté serment dans les trois langues nationales quelques jours après la fin de la crise politique belge.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Thierry Goorden, Willy De Clercq : l’art du possible, Éditions Racine, Bruxelles, 2004 (ISBN 978-2-87386-353-1)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Décès de l'ancien ministre libéral Willy De Clercq, âgé de 84 ans - La Libre Belgique en ligne, 28 octobre 2011
  2. [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]